Covid l Flambée dans les Pyrénées-Orientales quand Emmanuel Macron durcit les règles

Allocaution Emmanuel Macron du 12 juillet 2021 © Arnaud Le Vu / MiP / HL

Le variant Delta, apparu en Inde, provoque une flambée des cas de covid dans notre département. Une hausse de 600% en quelques jours. Au niveau national, les indicateurs à la hausse et la stagnation de la vaccination conduisent Emmanuel Macron à prendre la parole pour annoncer de nouvelles mesures. Obligation vaccinale pour les soignants, pass sanitaire étendu et fin de la gratuité des tests PCR dès l’automne.

♦ 130 cas positifs pour 100.000 habitants dans les Pyrénées-Orientales

Même Guillaume Rozier, fondateur de l’outil d’utilité publique Covid-tracker, s’est alerté de la situation. Dans un tweet il déclare ; « Il se passe quoi dans les Pyrénées-Orientales (Occitanie), il y a eu un cluster ? Le nombre de nouveaux cas a été multiplié par 7 en une semaine ; (taux de croissance de 600% contre 60% en France !). ». Avec une courbe qui montre l’explosion du nombre de cas dans notre département par rapport au national.

♦ Pyrénées-Orientales retour du masque obligatoire

dans les lieux ou pour les activités suivants : 

  • les marchés de plein vent, les brocantes et les vide-greniers ;
  • les enceintes sportives couvertes et non couvertes ;
  • les lieux de très forte concentration de population, en particulier les files d’attente
    et les zones à forte fréquentation touristique ou commerciale (rues bondées, zones
    piétonnes très fréquentées) ;
  • aux abords des gares ferroviaires ou routières, de l’accès public de l’aéroport de
    Perpignan-Rivesaltes et des abris de bus ;
  • aux abords des crèches, écoles, collèges et lycées, aux heures d’entrée et de sortie
    de classe ;
  • aux abords des lieux de cultes au moment des cérémonies et offices ;
  • lors des rassemblements, dont les manifestations déclarées, les festivals, les spectacles de rue etc. ; 

♦ Emmanuel Macron durcit les règles sanitaires

⊕ Vaccination obligatoire pour les soignants :

  • La vaccination sera rendue obligatoire sans attendre pour ; « les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation de handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile ».
  • Mise en place es contrôle à partir du 15 septembre. En cas de non vaccinations, les personnels ci-dessus risques l’interdiction d’exercer sans indemnités.
04/01/2021, Perpignan, France, Vaccination Covid-19 centre © Arnaud Le Vu / MiP

⊕ Élargissement du pass sanitaire pour tous :

  • Dès le 21 juillet, élargissement du pass sanitaire ; « Pour les de 12 ans, il faudra, pour accéder à un spectacle, un parc d’attraction, un concert ou un festival avoir été vacciné ou présenter un test négatif récent ».
  • A partir du début du mois d’août, « le pass sanitaire s’appliquera dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraites, les établissements médico-sociaux mais aussi dans les avions, trains et cars pour les longs trajets. Là encore, seuls les vaccinés et les personnes testées négatives pourront accéder à ces lieux, qu’ils soient d’ailleurs clients, usagers ou salariés ».

⊕ Pass sanitaire = vaccination ou test PCR payant :

  • Emmanuel Macron dans son discours pose le calendrier de la fin de la gratuité pour les teste. « Cet automne, les fameux tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale, et ceci afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests ».
17-08-2020, Paulille, France, Covid-19, Coronavirus, Test itinerant littoral pcr par equipe medicale hopital de perpignan © Arnaud Le Vu / MiP

⊕ Couvre-feu pour les départements avec un taux d’incidence supérieur à 200 :

Pour rappel, notre département est à ce jour le département de l’hexagone avec le plus fort taux d’incidence (130). Emmanuel Macron indique.

« Nous allons devoir mettre en place de nouvelles mesures pour freiner le virus. Parce que le niveau de vaccination y est encore très insuffisant et que les hôpitaux sont déjà sous forte pression, l’état d’urgence sanitaire sera déclaré dès demain en Conseil des ministres pour la Martinique et la Réunion et un couvre-feu sera instauré. Pour autant, dans l’Hexagone – sauf dans les départements qui dépasseraient un taux d’incidence de 200 et verraient leurs hospitalisations augmenter, où des mesures de freinage pourront être prises par nos préfets – notre approche sera plus simple. Partout, nous aurons la même démarche : reconnaître le civisme et faire porter les restrictions sur les non-vaccinés plutôt que sur tous ».

Dans les Pyrénées-Orientales, le taux de personnes ayant reçu une dose est de 56,44%, et la tension dans les services hospitaliers est supportable. Mais la crainte est lié à l’afflux de touristes et surtout à la forte présence du variant Delta. En effet, dans 88% des cas positif c’est cette mutation venue d’Inde qui est en cause.

// Sur le même thème :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances