Découvrez et apprenez le savoir-faire caché des ateliers traditionnels des Pyrénées-Orientales

Découvrir le savoir-faire traditionnel caché dans des ateliers des Pyrénées-Orientales

Ateliers de tissage, d’espadrilles, de vigatanes, ou de poterie ; ils sont le symbole d’un tourisme local et créatif au cœur de villages des Pyrénées-Orientales comme Baixas, Saint-Laurent-de-Cerdans ou Molitg. Un savoir-faire traditionnel – parfois ancestral – que notre blogueuse préférée Kiki Mag Travel vous propose de découvrir.

♦ L’atelier de tissage d’Agnès Calas :

Situé à Baixas, dans les étroites ruelles de ce village atypique, l’atelier de tissage d’Agnès Calas ouvre ses portes aux particuliers en quête de savoir-faire traditionnel. Méditerranéenne de cœur, Agnès se passionne depuis toujours des métiers de l’artisanat ; une belle histoire d’amour et de créativité. Designer textile et formatrice, elle travaille avec divers créateurs et artisans et prend plaisir à nous faire découvrir son univers, à la fois coloré et convivial.

“Rien ne me plaît davantage que l’ambiance de l’atelier, un monde où la fantasmagorie des couleurs et de l’imaginaire rencontre le tangible de la matière, puis l’objet…”

Agnès Calas

Les divers ateliers proposés :

  • Stage week-end/semaine : ce sont des ateliers hebdomadaires permettant d’acquérir petit à petit les connaissances pour devenir autonome dans la construction d’un tissu et la création de vos propres motifs.
  • Atelier d’initiation au tissage : ces ateliers qui durent entre 3 et 6 heures vous permettent de tester ce savoir-faire ancestral et de vous immiscer dans le monde du tissu.
  • Atelier découverte parent/enfant : vous manquez d’idées d’activités à faire avec vos enfants ? C’est le moment de découvrir en famille l’atelier de tissage mis en place par Agnès Cala pour une immersion dans le monde créatif du tissage pour tous les âges.
  • Pour plus d’informations, n’hésitez pas à prendre contact avec Agnès via son site internet Agnès Calas.

♦ Immersion dans l’atelier des espadrilles et vigatanes : Création Catalane

Direction Saint-Laurent-de-Cerdans, une commune atypique du Haut-Vallespir. C’est ici que nous partons à la rencontre d’un savoir-faire ancestral ; celui de la chaussure traditionnelle catalane. Autrefois, Saint-Laurent-de-Cerdans était la capitale de l’espadrille. Au XIX siècle, 10% des chaussures françaises étaient fabriquées ici ; et plus de 20 entreprises faisaient travailler toute la vallée. Aujourd’hui, Création Catalane fait partie des dernières entreprises au monde à pratiquer des techniques spécifiques, tels que le cousu “petit point”.

Certifié artisan d’art, l’entreprise Création Catalane ne cherche pas à devenir une multinationale. Bien au contraire, ils privilégient toujours la qualité à la quantité avec des espadrilles uniques et personnalisées. Par exemple, lors de la visite de la boutique, vous pourrez découvrir des modèles issus du recyclage et réalisés à partir de sacs de café venus tout droit des ateliers de torréfacteurs La Cafetière Catalane. Ils aiment les défis, sortir des sentiers battus et avec eux “tout est possible et réalisable”.

Pour finir cette parenthèse, près de 20.000 paires sont fabriquées chaque année par Céline et ses 6 salariés. Georges, Guilhem, Mickaël, Jacquie, Menouar & Anne-Sophie mérite d’être mis en lumière. Six portraits atypiques qui font vivre le territoire des Pyrénées-Orientales.

Informations pratiques :

  • La boutique Création Catalane est ouverte toute l’année : ​du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h.
  • L’été, Création Catalane organise des rencontres avec l’Artisan sur réservations via leur site internet.
  • Découvrez l’atelier Création Catalane à travers l’article de Jolies Lueurs : l’espadrille catalane ou la fabrique d’un symbole.

♦ À la découverte de l’atelier de Marie-Line

Direction l’atelier de poterie Tout Autour à Molitg-Village – au cœur du Parc Naturel des Pyrénées-Catalanesà la rencontre de la talentueuse Marie-Line. En grès ou en porcelaine, ses créations sont réalisées avec une cuisson au four selon la technique du Raku ; une technique de cuisson de poteries d’origine japonaise. Son atelier est un univers bien à elle, où planent ses rêves et son histoire.

L’atelier Tout Autour de Marie-Line
L’atelier Tout Autour de Marie-Line © KiKi Mag Travel

L’histoire de Marie-Line :

C’est à 17 ans, lors d’un séjour camping en Dordogne, que Marie-Line découvre la poterie ; un vrai coup de foudre entre elle et la terre. Un déclic, une évidence. La jeune fille décide alors de devenir potière avec le soutien de sa famille. À cette époque, les femmes ne tournaient pas. C’était un métier d’hommes comme elle le dit si bien ; mais Marie-Line n’a jamais abandonné et s’est donné les moyens de gravir les échelons.

Grâce à Louis, tourneur dans une vieille poterie de Castelnaudary, elle prend ses premiers cours de tournage. Six mois plus tard, elle part à Vallauris ; le paradis des tourneurs où elle pratique la technique du tour pendant plus deux ans. Elle continue son petit bonhomme de chemin à Nîmes et finit par ouvrir son premier atelier à Bélesta en Ariège. C’est ensuite à Toulouse qu’elle posa ses valises pour animer des ateliers dans plusieurs associations ainsi qu’aux Ateliers d’art de Blagnac. Depuis 2007, Marie-Line se découvre une passion pour le Pays Catalan et trouve, en 2011, l’atelier de ses rêves à Molitg-les-Bains.

Les ateliers :

Marie-Line est une grande passionnée de poterie et de l’artisanat sous toutes ses formes. Elle partage sa passion avec convivialité lors de stages et cours proposés tout le long de l’année. Elle vous accompagne dans la réalisation de vos projets personnels ; que ce soit des objets créatifs, utilitaires ou décoratifs. Les cours sont limités à 6/7 personnes pour un meilleur suivi. Plus d’informations sur le site de Marie-Line ; l’atelier Tout Autour.

// Découvrir les Pyrénées-Orientales avec Kiki Mag Travel ?

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances