fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » La folle histoire et la nouvelle vie de « La Perle Cerdane »

La folle histoire et la nouvelle vie de « La Perle Cerdane »

La folle histoire et la nouvelle vie de "La Perle Cerdane"

Ce 22 février est présenté le projet de reconversion du site de La Perle Cerdane. Situé en plein cœur du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, dans la commune d’Osséja, ce bâtiment n’en est pas à sa première transformation. Depuis sa construction, cette structure n’a cessé d’évoluer au gré des politiques publiques de santé. Alors quel sera le futur de ce site ? Photo de Une © dossier de presse ALEFPA.

♦ Les 7 vies de La Perle Cerdane

Destinée à être un sanatorium pour combattre la tuberculose, La Perle Cerdane a vu sa construction débuter en 1953. 6 années plus tard, le chantier s’arrête car la politique de santé publique et la thérapeutique de la tuberculose ont évolué. En 1963, les travaux reprennent. Ce bâtiment sera finalement destiné à diverses activités sanitaires. La livraison aura lieu en 1966.

En 1969, La Perle Cerdane ouvre ses portes. L’établissement possède une capacité de 304 lits sanitaires ; avec notamment du moyen séjour pour les affectations respiratoires et du court séjour pour les diabétiques ou les hémophiles.

En 1997, des lits sanitaires sont reconvertis pour un usage médico-social et en places d’IME. Puis en 2006, La Perle Cerdane obtient des arrêtés nécessaires à l’ouverture d’un Institut d’Education Motrice pour les enfants polyhandicapés et d’une Maison d’Accueil Spécialisé pour les adultes polyhandicapés.

Depuis cette date, les activités au sein du bâtiment ont connu de nombreux changements.

En 2007, l’Institut d’Education Motrice Les Lupins, destiné aux enfants polyhandicapés est créé. 3 ans plus tard, 3 étages sont désaffectés. La Maison d’Accueil Spécialisée Les Myrtilles, pour les adultes polyhandicapés, s’installe dans un nouveau bâtiment. La même année, l’Institut d’Education Motrice Les Isards, destinée aux enfants cérébro-lésés, est également transféré.

Après avoir déménagé dans les locaux de l’UGECAM (Unions pour la gestion des établissements des caisses de l’Assurance Maladie) en 2012, l’activité de La Perle Cerdane reprend dans des bâtiments modulaires d’Osséja. Le premier bâtiment du Pôle Pédiatrique de Cerdagne ouvrira ses portes en 2018, le deuxième en 2020.

Les Angles Conflent neige montage lac images illustration

> À lire : Mon espace santé arrive dans les Pyrénées-Orientales le 28 février

♦ Quel avenir pour La Perle Cerdane ?

En 2023, la construction d’un troisième et dernier bâtiment du Pôle Pédiatrique de Cerdagne est prévue. Les enfants et les adolescents seront accueillis dans des locaux neufs et adaptés. Entre 2023 et 2024, la désaffection complète et la déconstruction du bâtiment auront lieu. Ce projet s’inscrit dans une volonté globale de reconversion du site. Le grand bâtiment de 10 étages sera remplacé par un nouvel aménagement.

Le projet inclut également la rénovation de la piscine. Les patients pourront ainsi effectuer de la rééducation fonctionnelle et respiratoire. La piscine pourrait être mise à disposition des écoles primaires dans le cadre du dispositif « Savoir Nager » et des habitants du territoire pour leur faciliter l’accès au sport. Elle serait également accessible à d’autres associations à but non lucratif du territoire et aux établissements de santé pour exercer une prise en charge thérapeutique, y compris pour les enfants suivis pour des problèmes d’obésité à l’hôpital transfrontalier de Cerdagne.

La déconstruction de La Perle Cerdane marque la fin d’une histoire qui date de plusieurs décennies. Pour la Cerdagne, cet établissement a rempli sa mission. Les nouveaux bâtiments – qui abritent le Joyau Cerdan, une maison d’enfants à caractère social, et le Pôle Pédiatrique de Cerdagne qui sera achevé l’année prochaine – montrent que les nouvelles exigences de prise en charge des personnes accueillies sont respectées.

Les Angles Conflent neige montage lac images illustration

> À lire : Occitadys | Pour aider les enfants et familles dans leur combat face aux TSLA

♦ Un projet de déconstruction examiné sous toutes les coutures

La déconstruction du bâtiment La Perle Cerdane s’inscrit dans le cadre de la réécriture du projet associatif de l’Association Laïque pour l’Education, la Formation, la Prévention et l’Autonomie (ALEFPA). L’Association attache une attention particulière aux impacts sociaux, économiques et surtout environnementaux de son activité. La déconstruction sera effectuée dans le respect de l’environnement et des habitants. Dans le but de lutter contre l’épuisement des ressources naturelles, tous les matériaux pouvant être recyclés ou réemployés le seront. Plusieurs équipements comme les portes, les radiateurs en fonte, les fenêtres connaîtront une seconde vie.

Ce chantier agira aussi en faveur du développement de l’économie circulaire locale et permettra de créer des emplois. Les acteurs locaux seront sollicités dans le temps. Avec ce projet de déconstruction, l’ALEFPA souhaite favoriser le réemploi et l’économie circulaire. La déconstruction pourrait aider à la pérennisation de cette filière en développement.

La folle histoire et la nouvelle vie de « La Perle Cerdane »

> À lire : Quels seront les investissements du Ségur de la santé pour les Pyrénées-Orientales ?

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances