Micro-trottoir | Tu fais quoi pour ce Nouvel An Covid ?

Micro-trottoir - Tu fais quoi pour ce Nouvel An Covid

Période inhabituelle. Mesures exceptionnelles. Ces fêtes de fin d’année se vivent à la sauce Covid, agrémentées d’une pincée de couvre-feu, et d’une forte dose de masques et de gel hydroalcoolique. Mais alors que Nouvel An rime avec longue nuit de fête et d’excès pour certains, de retrouvailles avec tous les potes pour d’autres ; comment se sont-ils organisés cette année ?

Pour ce micro-trottoir, nous avons interrogé un.e habitant.e des Pyrénées-Orientales de chaque tranche d’âge. Ces locaux ont entre 20 et 100 ans ; et trois questions leur ont été posées :

  1. Quels sont vos plans pour fêter ce Nouvel An ?
  2. Qu’auriez-vous sûrement fait si 2020 n’avait pas rimé avec Covid-19 ?
  3. Quels sont vos souhaits et/ou bonnes résolutions pour 2021 ?

♦ Carla, 21 ans, journaliste – Perpignan

  1. Pour fêter Nouvel An, on s’est dit qu’il fallait marquer le coup, et essayer d’échapper un peu à notre quotidien devenu assez morose pour des vingtenaires. On va partir en groupe de filles à Dorres, à la montagne ; histoire de respirer l’air frais, se sentir un peu dépaysées, profiter de ces quelques jours de vacances avant de reprendre notre vie semi-confinée.
  2. En l’absence de pandémie, je pense qu’on se serait organisé un voyage à l’étranger ; ou bien nous serions restées à Perpignan pour profiter de l’esprit festif des guinguettes. On ne se serait pas tant souciées d’être entourées de nos amis très proches. Je pense que nous aurions moins eu le besoin de nous retrouver dans un environnement sain ; mais plutôt celui de trouver la meilleure boîte où finir l’année. Quelque part, toutes ces histoires de distanciations sociales, et de restrictions de libertés, finissent par nous rapprocher. C’est peut-être leur seul point positif que je vois à tout cela.
  3.  Toujours me rappeler que rien n’est acquis et qu’il est important de profiter de chaque instant.
Micro-trottoir - Tu fais quoi pour ce Nouvel An Covid

♦ Anis, 32 ans, étudiant – Perpignan

  1. Les plans sont en pause ; le stand-by complet. Surtout depuis le maintien du couvre-feu pour le 31 décembre et la limitation à six personnes. C’est super handicapant. Donc pour l’instant, rien de prévu ; sauf rester en petit comité, avec ma famille. Mais c’est vrai que les fêtes clandestines peuvent avoir un côté alléchant.
  2. Hors Covid, j’aurais forcément fait une grosse fête. Quelque chose de normal quoi, entre amis, en ville ou chez quelqu’un. Peut-être en Espagne, à la mer, ou à la montagne.
  3. La vie d’avant Covid me manque : pouvoir sortir sans restriction, sans attestation signée, avec des bises et des câlins.

♦ Jean-Christophe, 41 ans, photojournaliste – Perpignan

  1. On se retrouve avec des copains, chez moi à la maison, tranquilles. Nous allons faire un bon repas dans une bonne ambiance. Nous sommes trois couples et je me suis limité au nombre de couchages disponibles pour pouvoir respecter le couvre-feu.
  2. Je n’ai jamais été un gros fêtard pour le Nouvel An. Mais sans ces mesures, nous aurions été quatre de plus, sûrement ; et nous aurions fait un tour. L’an passé, nous avons fait l’apéro dans les bars du centre-ville, puis nous avons fini la soirée au festival le 10/10 après un bon repas à la maison.
  3. Pour 2021, je souhaite le retour de la culture vivante. Il est vrai que nous n’avons jamais « consommé » autant de livres ; mais j’aimerais faire un concert au plus vite. J’imagine que nous devrons encore patienter durant toute une année. Je crois que le retour à la vie d’avant n’est pas prévu de si tôt. Ah, et j’ai aussi besoin de plus de montagne ! Concernant les bonnes résolutions, je crois que c’est déjà un peu tard. Et à mon avis, les résolutions du Nouvel An ne servent à rien ; elles sont aussitôt oubliées.
18/03/2017, Perpignan, France, ARCHIVES The Chinese Man concert El Mediator © Arnaud Le Vu / MiP
18/03/2017, Perpignan, France, The Chinese Man concert El Mediator © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Anne, 51 ans, dentiste – Le Barcarès

  1. Rien de prévu pour ce Nouvel An. Une super partie d’échecs peut-être, ou de carrom* sinon, et des rigolades bien sûr. Je vais sûrement accompagner, en chanson, mon guitariste de compagnon. Il pleuvra sûrement le 1er janvier donc ! Bref, juste de quoi se marrer à la maison.
  2. En temps normal, nous ne faisons pas de plans à l’avance ; nous décidons la veille pour le lendemain, et c’est souvent pour se retrouver entre amis.
  3. Pour 2021, je souhaiterais que les gens arrêtent de vouloir la vie d’avant : on a tellement d’opportunités pour la changer, et au bénéfice de la qualité. J’aimerais qu’il y ait aussi moins de gens qui courent après le profit, au détriment de l’humain. J’ai une bonne résolution : devenir plus cool, ça devrait faire du bien à tout le monde.

♦ Corinne, 63 ans, retraitée – Pollestres

  1. Deux options pour fêter Nouvel An cette année. Soit un couple d’amis vient prendre l’apéro, à la maison avec mon mari, et reste jusqu’au couvre-feu ; dans ce cas, pour le reste de la soirée, je ne sais pas encore. Soit, nous resterons seuls tous les deux. On se prendra des bonnes choses à manger, des mets qui sortent de l’ordinaire, et dont nous n’avons que peu l’occasion d’acheter. Nous visionnerons certainement un bon film en sirotant un bon champagne.
  2. Sans le Covid et les restrictions sanitaires, nous aurions certainement fait comme l’an passé : nous aurions rejoint des amis pour une soirée organisée par une association locale qu’on connaît bien. C’était dans une grande salle des fêtes, avec apéritif, repas, musique et  animations. Pour le passage 2019, 2020, il y avait beaucoup de monde.
  3. Pour 2021, je souhaite de la santé, et du bonheur malgré tout.
03/12/2020, Perpignan, France, Illumination décoration manège de Noël © Arnaud Le Vu / MiP
03/12/2020, Perpignan, France, Illumination décoration Noël © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Robert, 79 ans, retraité – Millas

  1. Pour ce Nouvel An sous Covid, mon beau-frère et ma sœur viendront manger à la maison ; peut-être que les enfants aussi. S’ils viennent, tant mieux, mais nous respecterons les mesures sanitaires. Cette année, on ne peut pas faire grand-chose ; mais durant les périodes de guerre, c’était pire, on ne fêtait rien. Il y avait tellement de restrictions, mais aussi de pénuries. Mes parents mangeaient un lapin, et puis basta !
  2. Pour nous, le Nouvel An et Noël sont des fêtes familiales. D’habitude nous nous retrouvons avec tous les enfants. Et on marque l’événement comme il faut.
  3. Pour 2021, je souhaite le plus de santé possible. Et donc, le départ de la Covid. Moi j’ai fait ma vie mais je pense aux enfants. Je crois aussi que nous sommes en permanence sur le fil du rasoir.

♦ Hilda, 86 ans, retraitée – Perpignan

  1. Ma fille viendra avec des raisins et on les mangera pour les 12 coups de minuit. C’est une tradition espagnole qui consiste à manger un grain de raisin pour chaque coup de cloche.
  2. L’année dernière, nous avons fait pareil, nous avons déjà mangé les raisins à minuit. Il faut penser à faire un vœu avant minuit ; et si vous mangez votre dernier grain au moment du dernier coup de cloche, le vœu se réalisera dans l’année à venir.
  3. J’aimerais que 2020 finisse au plus vite et que 2021 se passe au mieux ; mais il semble difficile de faire pire. Je pense également que les choses seront différentes. En tout cas, je l’espère pour les plus jeunes ; parce que moi, j’ai fait mon temps.
Micro-trottoir - Tu fais quoi pour ce Nouvel An Covid

♦ Jeannine, 92 ans – EHPAD de L’Oliveraie à Bompas

  1. Je trouve sublime, de par cette situation, que l’on puisse tout de même se réunir en tenant compte du protocole sanitaire ; pour passer un petit moment festif, organisé par la maison de retraite.
  2. Même si sans ces interdictions, nous aurions fait la fête en musique. J’aurai aussi rêvé de pouvoir passer le réveillon de la St Sylvestre avec mes enfants. En temps normal, c’est moi qui recevais toute ma famille à la maison. J’étais heureuse ! Tous ces souvenirs d’antan m’aident à tenir le coup.
  3. Mon premier souhait pour 2021 serait que toute ma famille soit en bonne santé. Mon deuxième souhait serait que la Covid-19 disparaisse !

♦ Lucie, 94 ans – EHPAD de L’Oliveraie à Bompas

  1. Mon fils et ma belle-fille viendront me voir. Nous fêterons le Nouvel An avec les autres résidents et les soignants.
  2. Chaque année, à la maison de retraite, j’ai la visite de mon fils et de ma belle-fille, ainsi que mes neveux et nièces. Ma famille étant trop loin, je ne peux pas les rejoindre. Mon rêve aurait été de le fêter avec ma famille, danser, boire du champagne pour la nouvelle année ! Les années précédentes, nous mangions des dindes rôties, des chapons, on s’amusait, on faisait des danses, et s’il faisait bon, on allait se promener.
  3. Pour 2021, je souhaiterais d’abord ne pas être malade ; mais aussi du bonheur dans ma famille. Mes résolutions ? Peut-être éviter les cascades, et aussi moins dormir la journée, pour passer des nuits plus calmes !

Tous nos remerciements à l’EHPAD de L’Oliveraie à Bompas.
* Le carrom est un jeu de table très pratiqué en Asie, et tout particulièrement en Inde, se jouant avec des pions que l’on fait glisser sur un tablier en bois.

// Sur le même thème :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances