Opération « Bien dans notre Têt » – S’engager pour un mois de septembre écologique

Les Français se sentent de plus en plus concernés par l’écologie. En atteignant plus de 13% aux dernières élections européennes, la liste Europe Écologie – Les Verts a signé son meilleur score depuis 2009. Les Français ont pris conscience qu’il était important de changer leurs habitudes pour protéger l’environnement. Le week-end du 21 septembre, les habitants des Pyrénées-Orientales sont invités à venir nettoyer les rives de la Têt, ce fleuve emblématique du département. Sans oublier que ce n’est pas la planète, qui a déjà connu 3 extinctions, qui est à sauver. Mais bien l’Humanité…

♦ Opération « Bien dans notre Têt » les 21 et 22 Septembre

De nombreuses actions menées par les Français sont réalisées sur le plan national pour nettoyer la planète. Par exemple, en région parisienne, des adolescents et des mères de famille ont décidé de nettoyer leur quartier. Un bon moyen de tisser des liens et d’inculquer aux plus jeunes qu’il est important de garder un environnement propre et sans déchets. En mars dernier, le Clean Up Day avait permis de nettoyer les 18 kms de berges du canal de l’Ourcq.

Dans les Pyrénées-Orientales, la prochaine opération se déroulera le week-end du 21 Septembre. Cette première action interclubs-service associe le nettoyage citoyen et la pédagogie intergénérationnelle. Cette initiative nommée « Bien dans notre Têt » est organisée durant la journée mondiale du nettoyage de notre planète. 14 segments de la Têt ont été sélectionnés pour leur accessibilité et leur visibilité. L’objectif est donc de nettoyer la plus grande partie possible du cours d’eau sur le court et long terme. L’équipe Made In Perpignan associée au collectif “Hello Le Sud” soutient cette opération. Nous serons donc présents le dimanche sur la section de la Clinique St Pierre. Rejoignez nous !

L’autre but est de sensibiliser la population, notamment les plus jeunes, à la préservation de l’environnement. Toutes les générations et tous les milieux sociaux sont concernés par les dangers des produits toxiques, le tri et la pollution. Chaque bénévole recevra des gants, un sac-poubelle et une EcoCup, un gobelet réutilisable.

Trois conférences sur le thème de la préservation de l’environnement viendront compléter cette opération pédagogique. Elles se tiendront à Prades, Sainte-Marie et Montlouis. Pour les enfants, des ateliers pédagogiques sont prévus le samedi après-midi au niveau du Passeig à Perpignan. Ce world cleanup day devrait être reconduit chaque année au mois de septembre.

♦ Sommes nous prêts à changer nos habitudes ?

Cette action correspond au besoin des Français qui veulent garantir la préservation de la planète. Mais aussi ses différentes ressources à travers le recyclage et la protection de la faune et de la flore. Les citoyens ont pris conscience qu’ils pouvaient agir en réalisant des actions individuelles dans leur vie quotidienne. Ainsi, 99% se disent prêts à éteindre la lumière lorsqu’ils quittent une pièce ou couper l’eau du robinet lors du brossage de dents, 97% à trier leurs déchets. Au quotidien, 93% souhaitent également privilégier l’achat de produits français, 82% à réduire leur consommation de viande.

Pourtant, on note tout de même certaines réticences, en particulier lorsqu’il est question de se déplacer. 35% des sondés ne se déclarent pas prêts à renoncer à prendre l’avion. Et 47% veulent continuer à utiliser leur véhicule personnel. Certains gestes semblent donc plus faciles que d’autres. Cependant, malgré ces idées de changement, 69% des Français se disent pessimistes quant à l’avenir de la planète en ce qui concerne les enjeux écologiques. Ce sentiment grandit selon l’âge des sondés, car on passe de 41% des 18-24 ans à 77% pour les plus de 65 ans. L’enjeu écologique est à la fois individuel mais aussi collectif.

♦ Écologie compatible avec Politique

À la question « Quels sont tous les mots, toutes les idées qui vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez à l’écologie ? », certains Français ont répondu « Développement durable, préservation de l’environnement : ce sont des responsabilités individuelles et collectives ». D’autres « Absence de réelles solutions, peu d’efforts de la part de toutes les classes de la société ». 

Les Français se déclarent de plus en plus concernés par l’écologie depuis ces derniers mois. Près de 3 Français sur 4 (et 89% des 18-24 ans) affirment s’être davantage intéressés aux enjeux écologiques. Plus d’1 personne sur 2 a modifié son comportement dans ce sens. Côté politique, pour les élections municipales en mars prochain, la préservation de l’environnement constitue la deuxième thématique de vote après celle des impôts locaux.

L’écologie fait partie des 3 enjeux principaux pour les sympathisants des listes de La France Insoumise, Europe Écologie – Les Verts, La République en Marche et le Parti socialiste. Selon le parti politique duquel ils se sentent le plus  proche, les Français trouvent que le chef de l’Etat est plus ou moins sincère lorsqu’il évoque son engagement en matière d’écologie. En moyenne, 43% des citoyens le trouvent sincère. Ce chiffre passe à 89% pour les sympathisants de La République en Marche chute à 48% pour Europe Ecologie-Les Verts. Et même à 15% pour les sympathisants du Rassemblement National. Ces statistiques montrent donc que le thème de l’écologie aura une place importante dans les échéances politiques à venir*.

Sondage Harris Interactive pour RTL et M6, réalisé en ligne les 28 et 29 août 2019 sur un échantillon de 1066 personnes.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

libero pulvinar venenatis dapibus sit porta. Aliquam felis risus. elit. vel, quis