Patrimoine | Le Château de Castelnou s’entrouvre à la visite

FRANCE - OPENING TO THE PUBLIC OF THE CASTLE OF CASTELNOU

Acquis pour 1€ symbolique en novembre 2018, par le Conseil Départemental, ce dernier a finalisé une partie des travaux nécessaires pour rendre accessible ce château datant du Xe siècle. Sur un total prévu de 3 à 4M€, plus de 600.000€ ont d’ores et déjà été investis pour la sécurisation des accès, des jardins et du château lui-même. Selon la Présidente du département, Hermeline Malherbe, l’ensemble des travaux devraient être finalisés pour la saison estivale 2022.

En attendant, le château qui surplombe d’un des plus beaux villages de France se visitera gratuitement en 2021. De nombreuses animations sont prévues. Le château de Castelnou est accessible gratuitement tous les samedis et dimanches de mai, juin et septembre de 11h à 18h. Et du samedi au mercredi en juillet et août de 11h à 18h. Le château vient accroître le patrimoine historique du département qui compte déjà le Palais des Rois de Majorque, le Prieuré de Serrabone et le Château de Collioure. Ce dernier est en lice pour devenir l’un des monuments préférés des Français.

♦ Construit au Xe, et reconstruit au XIXe dans un style romantique

Léa et Jaspert V, vicomte de Castelnou, jouent les guides durant la visite. “Je suis Jaspert, vicomte de Castelnou. Je suis ravi de vous accueillir dans ce château où ma famille demeura pendant 11 générations. Elle régna sur la région entre le 10e et le 14e siècle”. 

“Le château tombe en ruine par la suite, il est reconstruit, voire réinventé sous une forme plus romantique au XIXème siècle précise le guide de la visite de presse”.  En effet, les grandes ouvertures de la salle d’honneur donnant sur la végétation des Aspres ne correspondent guère à la fonction d’un château défensif.

“C’est Monsieur de Satgé de Saint-Jean qui a réalisé les plus importantes restaurations du château. À partir de 1878, il a fait aménager des terrasses et des escaliers – dans les cours intérieures notamment – ouvrir les 3 fenêtres géminées dans l’ancienne chapelle et rebâtir la salle d’hommage. Il a aussi fait relever les murailles et ajouter un crénelage tout autour du fort afin de lui restituer son image médiévale”.

♦ La fin de la lignée de Jaspert V

Retour sur le vicomte de Castelnou. La lignée de Jaspert V s’éteint sans héritier masculin pour reprendre son titre. Les deux filles du vicomte sont contraintes de vendre le château au XIVe siècle.

“C’est vraiment un bel endroit… à la fois aride, on le devine avec la garrigue installée sur les hauteurs et vert, grâce à ces bois de chênes, lièges, verts et pubescents. Ils sont caractéristiques de la région naturelle des Aspres. En revanche, d’après ce qu’on m’a dit, les pins, cyprès et cèdres, comme ceux que nous voyons le long de notre promenade, ont été introduits au début du siècle dernier”.

Bâti au Xe siècle, le château de Castelnou domine les Aspres. Cette position est renforcée par sa localisation à 5 kilomètres de Thuir, ancienne capitale des Aspres, sur un axe commercial majeur du Moyen Âge. Léa d’inviter le visiteur à découvrir le cadeau : “D’ici, on se rend bien compte que ce château est littéralement fondé sur le rocher. Ses murailles extérieures en épousent les contours abrupts. C’est d’ailleurs pour cela qu’elles n’ont plus bougé depuis leur construction”.

FRANCE - OPENING TO THE PUBLIC OF THE CASTLE OF CASTELNOU

♦ “Castelnou, c’est à vous”

Hermeline Malherbe, le maire de Castelnou et la responsable de l’Office du tourisme des Aspres présentaient à la presse “ce fleuron du patrimoine médiéval des Aspres” et sa réouverture au public.

“C’était la promesse faite en octobre 2018, lorsque le Département a pris la décision d’acquérir le château de Castelnou : il rouvrirait ses portes au public dès que possible. Nous y voilà, après une sécurisation du site, puisque dès demain et jusqu’au 19 septembre, chaque week-end, le Château reprendra vie avec des animations gratuites et tout public : ateliers, balades-spectacles, jeux de piste, visites archéologiques, contes ou encore conférences”. 

Malgré l’absence de classement de la part des monuments de France, le château a reçu la labélisation de la fondation Bern pour le Patrimoine. Pour le maire de Castelnou, Michel Hugué, le village, classé parmi les plus beaux de France, et son château forment un tout.

“Une page qui se tourne mais un livre qui va continuer. Ce qui nous intéressait c’est que ce patrimoine ne soit pas entre les mains du privé. Car le privé n’a pas les mêmes règles de conduite qu’une collectivité territoriale. Quand vous dites, que Castelnou nous appartient à tous, c’est beaucoup plus important que d’en faire un lieu que d’aucuns auraient le droit de passer de bons moments au château et d’autres n’auraient que les yeux pour le regarder de loin”. Le maire faisant référence à la période où le château, propriété du Crédit Agricole, était régulièrement privatisé pour des soirées.

♦ À la découverte de la Mata Hari catalane

L’Agent Cynthia, de son vrai nom Amy Elisatbeth Thorpe, a vécu ses dernières années à Castelnou. Ce samedi 29 mai, au château de Castelnou, l’historien Grégory Tuban et la journaliste Barbara Gorrand raconteront l’histoire de celle que les Catalans connaissaient sous le nom de Madame Brousse.

“Des bombardements de la guerre d’Espagne aux couleurs de l’ambassade de Vichy à Washington, la vie de cette Américaine au charme magnétique est émaillé de faits d’espionnage longtemps marqués par le sceau du secret”.

♦ Exposition “Arborescences” dans les jardins de Castelnou

L’exposition de Patrick Desombre est disséminée dans les jardins du château de Castelnou. Elle est visible du 22 juin au 19 septembre 2021. Depuis quarante ans, Patrick Desombre peint et sculpte entre forêt et montagne dans une ancienne bergerie située sur la commune de Fenouillet en Fenouillèdes à une cinquantaine de kilomètres de Castelnou.

“L’arbre est devenu mon thème favori de travail. Je m’en inspire librement pour exalter sa force, sa verticalité sa transparence, son foisonnement ou son mouvement ondulaire”. L’artiste choisi tantôt la toile, le bois traité en totem ou,, comme à Castelnou, le métal. Dès l’entrée du château de Castelnou, parmi les essences locales replantées, s’insèrent poétiquement “les arborescences” de Patrick Desombre.

♦ Le château de Collioure en compétition pour être “Monument préféré des Français”

C’est le vote des internautes qui départagera les monuments d’Occitanie en compétition. Outre le château de Collioure, le Pont du Gard et le collège Saint-Pierre de La Romieu sont en lice.

Hermeline Malherbe appelait à voter pour  le Château royal de Collioure : “ce petit bijou catalan a été retenu par France télévisions pour intégrer son émission “le monument préféré des Français”. Soutien local en ligne : il est en compétition avec d’autres sites merveilleux d’Occitanie et peut se hisser en tête grâce au vote du public du 25 mai 10h au 11 juin 12 h sur le site : ffvetvous.fr/monumentprefereLe monument qui aura reçu le plus de votes représentera la région Occitanie dans l’émission. Alors ensemble, devenons ambassadeur des Pyrénées-Orientales !”

26-04-2018, Collioure, France, Illustrations © Arnaud Le Vu / MiP
26-04-2018, Collioure, France, Illustrations

// Plus de musée et plus de culture :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances