Plébiscitée cet été, comment l’Occitanie a tiré son épingle du jeu

Le mois de septembre touchant à sa fin, il est temps de tirer le bilan de cette saison estivale. Les premiers chiffres montrent que l’Occitanie reste l’une des destinations les plus prisées par les touristes, français et étrangers ; une des régions de villégiature qui résiste le mieux à la crise. Les professionnels du tourisme sont plutôt satisfaits de cette saison ; et ce sur l’ensemble du territoire.

♦ Un printemps prometteur

Dès la fin du printemps, les chiffres de fréquentation étaient encourageants. Après la levée des restrictions sanitaires, la fréquentation touristique a progressé au fil des semaines. La région a également enregistré des pics de fréquentation durant les ponts de mai. Toutefois, une ombre au tableau se dessinait : la clientèle étrangère, soumise aux conditions de circulation, manquait à l’appel.

Le volume de nuitées touristiques au printemps 2021 est supérieur à celui de 2020 (+51%) ; mais toujours inférieur à celui de 2019 (-37%).

Pour Dominique Thillet, responsable au CTRL d’Occitanie, « le printemps a permis de rattraper, en partie, ce qui avait été totalement absent en 2019« .

17/05/2020, Argeles-sur-Mer, France, deconfinement littoral plages dynamiques controle gendarmerie © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Une fréquentation qui repart à la hausse

Cet été, en Occitanie, la fréquentation touristique a augmenté de 11% par rapport à 2019 et de 9% par rapport à 2020. Le passage du Tour de France dans la région a permis d’avoir des pics de fréquentation. Toujours majoritaire cette saison, la clientèle française représente 76% des nuitées touristiques ; en hausse par rapport à 2020 (+6%), avec un volume supérieur à celui de 2019.

La clientèle étrangère progresse de façon significative par rapport à 2020 (+20% de fréquentation) ; sans pour autant atteindre le niveau de 2019 (-23%) en raison de la forte chute enregistrée en 2020. Sur la période du 1er juillet au 29 août, les étrangers représentent 17,3 millions de nuitées touristiques ; contre 53,6 millions pour les Français.

Muriel Abadie estime que « l’Occitanie a réussi à sortir son épingle du jeu et qu’elle est restée attractive » ; une réussite due à « la politique de la Présidente Carole Delga, qui a souhaité développer un tourisme de proximité, ouvrir les vacances pour tous et soutenir les acteurs du tourisme« .

♦ Littoral ou métropole, des destinations très prisées

En cette saison, tous les types de destinations enregistrent des volumes de nuitées touristiques en hausse par rapport à l’été 2020. Les plus fortes progressions de fréquentation ont eu lieu sur le littoral (+11%) et dans la métropole de Montpellier (+12%). Seule la métropole de Toulouse n’a pas retrouvé son niveau de fréquentation de 2019. Aucune baisse n’a été constatée dans un type de destination. Président du Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie, Vincent Garel revient sur « la réussite de la fréquentation du littoral« . Pour lui, il est important de « continuer à développer le tourisme de proximité ».

Pour ses séjours, la clientèle française a majoritairement opté pour le littoral. Cependant, les autres types de territoires, en particulier les espaces ruraux, ont réussi à maintenir leur attractivité.

En ce qui concerne la clientèle étrangère, chaque type de destination a bénéficié d’un retour partiel de ce type de clientèle. Les lieux qui avaient enregistré les chutes de nuitées les plus importantes ont connu les plus forts rattrapages cette année. Cependant, ces progressions n’ont pas permis de rattraper le volume des nuitées de 2019.

France, Collioure, 2021-05-07. A team of divers near Collioure. Placement of several devices with innovative technologies (hyperspectral camera, trackfish) and recovery of data on the marine ecosystem studied. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas. France, Collioure, 2021-05-07. Une equipe de plongeurs au large de Collioure. Placement de plusieurs appareils aux technologies innovantes (camera hyperspectrale, trackfish) et recuperation de donnees sur l'ecosysteme marin etudie. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ La particularité de l’Occitanie : le type d’hébergement plébiscité

De nombreuses nuitées effectuées dans la région proviennent des hébergements non marchands. Cela signifie que les touristes vont passer leurs vacances chez des parents ou des amis. 70% des habitants d’Occitanie hébergent des vacanciers. Il faut également rappeler que la région possède un parc conséquent de résidences secondaires. Des résidences « de plus en plus occupées » constate Dominique Thillet.

En août 62% des réservations se sont portées sur des emplacements d’hôtellerie de plein-air. 45% des réservations étaient effectuées dans des établissements 3 étoiles.

Les Français représentent 80% des réservations ; loin devant les Néerlandais (7%) et les Allemands (5%). En 2019, les Allemands étaient 17% plus nombreux. La région avait également accueilli 72% de Britanniques de plus.

L’hôtellerie de plein-air dresse donc un bilan satisfaisant en cette saison 2021 ; grâce à la clientèle française, qui a privilégié le mois de mai, la dernière quinzaine d’août et les quinze premiers jours de septembre. Les étrangers ont également profité de ces deux dernières périodes pour réserver leurs vacances, le contexte sanitaire étant plus favorable qu’au début de l’été. Pour Dominique Thillet, il est important « de fidéliser la clientèle française » afin de lui faire découvrir l’Occitanie même lorsque les frontières seront rouvertes.

Camping - Premiers enseignements de l'hébergement sur la saison estivale 2021

♦ Le boom du locatif

La performance économique des locations en plateforme a augmenté de 24% par rapport à 2019. Pourtant, l’offre locative était moins importante (-10% de nuits disponibles). La fréquentation des locations en plateforme en Occitanie augmente de +20% en termes de nuits louées.

42.000 réservations ont été réalisées par les services des gîtes de France, ce qui représente 1,4 million de nuitées. Le taux d’occupation de ces établissements dépasse les 90%, pour les 3 semaines du cœur de l’été ; et ce, quel que soit le type de destination (montagne, mer, campagne).

♦ Le point de vue des professionnels

Les professionnels des zones urbaines et du littoral sont ceux qui ont connu la plus forte progression de fréquentation. Dominique Thillet souligne leur « capacité à s’adapter » au contexte sanitaire pour ouvrir leurs structures et accueillir les touristes dans les meilleures conditions. Les offices de tourisme, les activités œnotouristiques et les campings se démarquent par un regain de fréquentation par rapport à la même période en 2020.

Dans le même temps, 51% des restaurateurs et 41% des professionnels du tourisme culturel estiment avoir eu une fréquentation inférieure par rapport à août 2020. Pour 60% des professionnels de la région, les touristes des pays frontaliers manquent à l’appel. Notant que leur clientèle était principalement d’origine française et que les touristes venaient de régions plus lointaines que d’ordinaire. En revanche, la clientèle de groupe est la grande absente de cette saison.

07/05/2020, Canet-en-Roussillon, France, Illustration déconfinement interdiction plages, bord de mer, terrasses des cafés et restaurants / deconfinement banning beaches, seaside, café and restaurant terraces © Arnaud Le Vu / MiP / APM

♦ Le tourisme soutenu par la Région Occitanie

Le plan de relance du tourisme en Occitanie, baptisé Programme Tremplin, a été l’un des plus ambitieux de France. Il rassemble les acteurs des filières touristiques et les agences départementales du tourisme de la région. Ce plan a permis de soutenir l’économie touristique régionale et a contribué, sans doute, aux bons résultats de l’été 2021.

La carte Occ’Ygène, reconduite cette année, a permis à plus de 45.000 foyers de profiter de tarifs réduits et d’offres auprès de 330 prestataires partenaires. Ave ce dispositif, la région a poursuivi la mise en place des aides en faveur du secteur touristique.

La saison estivale qui s’achève semble donc être une année record, grâce à une météo favorable mais aussi grâce aux efforts menés par les acteurs de la région pour attirer les touristes. L’Occitanie a été montrée comme une destination où il fait bon séjourner. Et les touristes ont été nombreux à répondre présents à l’appel.

// Le tourisme en Occitanie et dans les Pyrénées-Orientales :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances