Pol’Hebdo 8 octobre l Hebdomadaire politique des Pyrénées-Orientales

France, Perpignan, 2021-07-03. Marine Le Pen, Jordan Bardella, Louis Aliot au congres de Rassemblement National, grande messe annuelle qui reunit cadres et militants du parti de Marine Le Pen et de Louis Aliot. Au programme assemblee pleniere et vote des adherents pour designer Marine Le Pen candidate pour les presidentielles en 2022, votes pour le conseil national et de la presidence par interim qui designe Jordan Bardella. Des conferences pour tenter d expliquer la defaite des dernieres elections regionales et departementales. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Au programme du Pol’Hébdo de ce vendredi ? Louis Aliot porte-parole de Marine Le Pen. Unitat Catalane qualifie le maire de Perpignan  « Frontnationalitaire fanatique ». Hermeline Malherbe présidente du Syndicat mixte du massif du Canigó et Puigdemont libre de circuler en Italie.

♦ Louis Aliot porte-parole de Marine Le Pen pour la campagne présidentielle

Dans les faits, Louis Aliot avait déjà ce rôle auprès de la presse nationale. Une position dont l’opposition questionnait l’utilité pour la ville de Perpignan. Ci-dessous la liste, par ordre alphabétique, des cadres désignés porte-parole de Marine Le Pen.

  • M. Louis Aliot, Maire de Perpignan et Vice-président du Rassemblement National.
  • M. Nicolas Bay, Député européen et Conseiller régional.
  • M. Steeve Briois, Maire d’Hénin-Beaumont, Conseiller départemental et Vice-président du Rassemblement National.
  • M. Sébastien Chenu, Député du Nord et Conseiller régional.
  • M. Laurent Jacobelli, Conseiller régional.
  • Mme Hélène Laporte, Députée européenne et Conseillère régionale.
  • M. Thierry Mariani, Député européen, Conseiller régional et ancien Ministre.
  • Mme Alexandra Masson, Avocate et Conseillère régionale.
  • M. Julien Sanchez, Maire de Beaucaire et Conseiller régional.
France, Perpignan, 2021-07-04. Marine Le Pen in 17th congress of Rassemblement National, the annual high mass that brings together the executives and activists of Marine Le Pen and Louis Aliot s party. On the agenda plenary assembly and vote of members to designate Marine Le Pen as a candidate for the presidential elections in 2022, votes for the national council and the interim presidency which appoints Jordan Bardella. Conferences to try to explain the defeat of the last regional and departmental elections. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.  France, Perpignan, 2021-07-03. Marine Le Pen au XVIIe congres de Rassemblement National, grande messe annuelle qui reunit cadres et militants du parti de Marine Le Pen et de Louis Aliot. Au programme assemblee pleniere et vote des adherents pour designer Marine Le Pen candidate pour les presidentielles en 2022, votes pour le conseil national et de la presidence par interim qui designe Jordan Bardella. Des conferences pour tenter d expliquer la defaite des dernieres elections regionales et departementales. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Le communiqué de presse de la candidate précise qu’auprès de la presse internationale, c’est le député européen, Jérôme Rivière qui sera le chef de la délégation française du Groupe Identité et Démocratie au Parlement européen. Pour rappel, lors du congrès du RN à Perpignan, c’est Jordan Bardella qui avait élu président du RN par intérim.

♦ Unitat Catalane qualifie Louis Aliot de « Frontnationalitaire fanatique »

Le parti qui avait fait le choix de la candidate Clotilde Ripoull lors des élections municipales juge que Louis Aliot se précipite pour tenir « les deux promesses qui l’ont fait élire, la propreté et la lutte contre la délinquance ». Unitat Catalane, présidé par Jaume Pol, constate que « la ville n’est, ni plus sale, ni plus propre qu’aux temps de ses prédécesseurs« . Pour la délinquance le parti catalaniste déclare que le nouveau maire n’a guère de solution concrète face aux trafics ; si ce n’est « de raser Betriu, un des nombreux lieux de deal avec Champs de Mars, Les Oiseaux, el Vivès etc ». UC d’insister, « le problème du cannabis n’est pas un problème de lieux de vente ».

France, Perpignan, 2021-09-03. On Friday 3 September, several police teams went to the Puig square with their sirens wailing, called in as reinforcements by the municipal police. According to the head of the national police force on the spot, the municipal police tried, in vain, to arrest a drug dealer in flagrante delicto; and the gypsy community put pressure on them. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-09-03. ce vendredi 3 septembre, plusieurs equipages de police se sont rendus sirene hurlante sur la place du Puig appeles en renfort par la police municipale. Selon le responsable de la police nationale sur place, les municipaux auraient tente, en vain, d arreter un dealer en flagrant delit et la communaute gitane leur aurait mis la pression. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Pour les membres de Unitat Catalane, « démolir Bétriu et le remplacer par une aire de jeu pour enfant, dilapidera l’argent du contribuable, mais ne fera que déplacer le problème« . Le cannabis n’est pas un problème municipal insiste UC ; avant de rajouter que si cela avait été le cas « au moins une municipalité dans le monde aurait trouvé la solution. Ce n’est pas le cas ». 

Pour Unitat Catalane, Louis Aliot, qualifié de « Frontnationalitaire fanatique » espère « satisfaire pour un temps, un électorat vieillissant autant fidèle que timoré cloîtré et tremblant devant son journal télévisé ».

♦ Hermeline Malherbe succède à Ségolène Neuville à la tête de Canigó grand site

Réélue en juin dernier, Hermeline Malherbe sera également présidente du Syndicat Mixte Canigó Grand Site. La socialiste succède à Ségolène Neuville. L’ancienne secrétaire d’État de François Hollande, et conseillère départementale de la majorité précédente, a fait le choix de ne pas rempiler pour un nouveau mandat.

Mais quel est le rôle de cette structure ? Le Syndicat mixte Canigó grand site a vocation à « préserver et mettre en valeur tous les éléments des patrimoines naturel et culturel sur le massif du Canigó« . Mais aussi gérer « les flux par l’organisation de la découverte du territoire et soutien au développement local et durable du territoire ».

FRANCE - OPENING TO THE PUBLIC OF THE CASTLE OF CASTELNOU

L’objectif est de réunir les collectivités amenées à agir sur le territoire du Canigó, Grand Site de France. A ce jour, des délégués du Département des Pyrénées-Orientales, de l’Office National des Forêts (ONF) et de 60 communes du Ribéral, Conflent, Haut-Vallespir, Vallespir et Aspres composent le Syndicat mixte Canigó Grand Site.

Hermeline Malherbe a souhaité rappeler sa volonté de poursuivre la mise en œuvre du projet 2018-2024. Parmi les échéances à venir, Hermeline Malherbe a notamment donné « rendez-vous dès le printemps prochain pour l’inauguration de la cité minière de la Pinosa qui coïncidera, avec les 20 ans de la création du syndicat mixte et les 10 ans d’obtention de la 1ère labellisation Grand Site de France ».

Prochain RDV, le 16 octobre. Le syndicat convie à une journée de chantier pour la finalisation et l’amélioration de la cabane de Bouccacers. Et le rafraîchissement du refuge non gardé du Pla Guillem. Inscription et informations supplémentaires : au 04.68.96.45.86 ou contact@canigo-grandsite.fr.

♦ Le tribunal italien de Sassari n’extradera pas Carles Puigdemont

Le 23 septembre dernier, les autorités de Sardaigne avaient arrêté Carles Puigdemont. Le leader indépendantiste catalan avait été libéré après une nuit en garde à vue. Il était néanmoins convoqué pour une ordonnance ce 4 octobre. Le tribunal de Sassari a choisi de suspendre la procédure d’ordonnance européenne contre Puigdemont. L’ordonnance européenne d’extradition est suspendue jusqu’à ce que le Luxembourg se prononce sur l’immunité de Puigdemont. Selon l’agence de presse catalane, l’ancien président a quitté le tribunal peu après 15 heures. « Je suis très heureux », a-t-il déclaré, en italien, en saluant certaines des personnes qui se trouvaient devant le tribunal pour le soutenir.

Carles Puigdemont meeting Perpignan Perpinya Catalogne Catalonia Catalunya Catalan independence independencia drapeau flag presos politics Consell per la Republica catalana manifestation llibertat © Arnaud Le Vu / MiP / APM

L’avocat italien n’a pas été en mesure de préciser quand la procédure pourrait être réactivée à Sassari, tout étant désormais entre les mains des juridictions européennes. En attendant, Puigdemont « pourra circuler tranquillement en Italie », selon Marras, l’avocat de Carles Puigdemont.

C’est la plus haute autorité judiciaire espagnole qui porte la procédure d’extradition à l’encontre de Carlos Puigdemont. Le tribunal suprême espagnol accuse l’ancien président de la Generalitat catalane de sédition pour avoir organisé le référendum sur l’indépendance catalane le 1er octobre 2017.

// Pour aller plus loin

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances