Produits locaux © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Producteurs locaux, aides économiques, CAF, muguet, Feria de Céret – Débriefe moi la semaine

LECTURE

À l’occasion d’un 1er mai 2020 sans vente de muguet, les producteurs locaux organisent un drive. Par ailleurs, la préfecture a diffusé les derniers chiffres connus de l’impact économique ; tant au niveau du nombre de salariés en chômage partiel que de bénéficiaires du fonds de solidarité. De son côté, la Caisse d’Allocations Familiales des Pyrénées-Orientales continue d’assurer un suivi personnalisé des allocataires et des personnes en difficulté ; avec notamment des rendez-vous téléphoniques à J+1.

L’annulation de la Feria de Céret a été confirmée cette semaine ; quand la fête de la Sant Jordi a trouvé une voix d’expression plus “carillonnante” cette année.

Nos autres articles de la semaine :

Et nos deux articles en continu :

♦ Les producteurs locaux lancent le drive du 1er mai

Après le succès rencontré sur le Drive de Pâques (90 commandes passées en un jour et demi), à la demande des producteurs et consommateurs présents, la chambre d’agriculture renouvelle l’opération. En effet, depuis le début de la crise de nombreux clients et producteurs ont trouvé de nouvelles solutions pour commercer. Le Drive organisé par les acteurs institutionnels est une des réponses à la fermeture des marchés de plein vent ; ainsi qu’à la demande croissante de production locale.

Ce vendredi 1er mai, 20 producteurs seront réunis pour l’opération. Avec une large diversité de produits : viandes de veau, porc, poulet, agneau, des fromages de vache et brebis, des yaourts, des fruits et légumes, des œufs, des vins, huile d’olive, miel et pain d’épice, du safran, des noix et des paniers de fruits et légumes de saison. Le Marché de gros de Perpignan Méditerranée Métropole, les producteurs de la Halle aux carreaux, et les producteurs en démarches de qualité se sont unis et fourniront un Panier du 1er Mai.

“Les viandes sont à commander avant lundi ; et les autres produits disponibles jusqu’au jeudi midi afin que la logistique de préparation des commandes puisse être opérationnelle au matin du 1er mai, dans le respect des règles sanitaires. Le 1er mai, venez récupérer vos produits auprès des producteurs sur le parking de la Maison de l’Agriculture à Perpignan entre 9h00 et 12h00”.

Pour commander, il faut se rendre sur le site de Producteurs66.com ; puis cliquer sur “commander”. Vous serez alors redirigé vers Kuupanda.com. Testez pour vous, le système est très simple.

♦ L’économie départementale sous risque Covid-19

La préfecture a diffusé les derniers chiffres connus ; tant au niveau du nombre de salariés en chômage partiel que de bénéficiaires du fonds de solidarité.

Les services de la DIRECCTE* ont répondu favorablement à la demande de mise en activité partielle de 7.376 entreprises depuis le début de la mise en confinement. Au total, ce sont 51.940 salariés du privé qui sont concernés ; soit 55% de l’ensemble des salariés du privé que comptent Les Pyrénées-Orientales. Les secteurs les plus représentés dans ces demandes sont : le commerce, la construction, l’hébergement et la restauration.

La direction des finances publiques des Pyrénées-Orientales a d’ores et déjà accordé, en moyenne, 1.302€ d’aide à 7.663 entreprises au titre du fonds de solidarité. Selon le service en charge, de nombreux dossiers sont encore en cours. Mais des personnels ont été mobilisés pour lever les anomalies et réduire au maximum les délais de paiement. À ce jour, les fonds de solidarité déjà versés pour les entreprises du département représente 9,9 millions d’euros.

Pour le volet prêt bancaire garanti en partie par l’État, la préfecture indique que 20 dossiers ont déjà été traités par le biais de la Banque de France et de la médiation du crédit.

Le préfet annonce la réactivation du “comité départemental d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI), afin d’aller plus loin en accompagnant individuellement la situation des entreprises concernées, après un premier examen par les chambres consulaires”.

⊕ Rappel des contacts pour les professionnels :

  • Numéro vert de la Chambre de commerce et d’industrie des Pyrénées-Orientales :  0.805.18.19.20
  • Mail dédié pour la Chambre des métiers et de l’artisanat sae@cma66.fr
  • Numéro de téléphone pour la Chambre d’agriculture : 04.68.35.74.00
  • Numéro vert mis en place par la Région : 0.800.31.31.01

♦ Versement d’une aide de solidarité par les Caisses d’Allocations Familiales

À partir du 15 mai, une aide exceptionnelle de solidarité sera versée automatiquement ; une seule fois aux familles et aux personnes les plus modestes :

  • Pour les allocataires bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active ou de l’Allocation de Solidarité Spécifique, l’aide sera de 150€ ; plus 100€ supplémentaires par enfant de moins de 20 ans à charge.
  • Les familles qui perçoivent l’aide personnalisée au logement percevront aussi une aide de 100€ par enfant de moins de 20 ans à charge.

La CAF des Pyrénées-Orientales précise qu’aucune démarche n’est nécessaire pour percevoir cette aide. L’allocataire sera informé via son espace « Mon compte » sur le site de la CAF.

Les services de la CAF informent : Important : les allocataires doivent vérifier que leurs coordonnées bancaires sont enregistrées ou à jour ; dans leur espace « Mon Compte », rubrique « Consulter ou modifier mon profil ». Si les allocataires n’ont pas donné leur RIB (relevé d’identité bancaire) à la Caf, ils doivent le faire immédiatement. Si leurs coordonnées bancaires ne sont pas à jour, ils doivent les mettre à jour sans attendre. C’est indispensable pour percevoir cette aide exceptionnelle”.

Des aides d’urgences peuvent aussi être accordées selon la situation. Le Président de la Caisse d’Allocation Familiale, Jérôme Capdevielle nous précise que les allocataires qui seraient dans la difficulté peuvent joindre la CAF via le site Caf.Fr ou par téléphone. L’occasion de rentrer en contact avec un travailleur social qui pourra étudier la situation au cas par cas.
 
Jérôme Capdevielle tient à souligner que les personnels de la CAF ont travaillé d’arrache pied pour que les allocataires soient le moins impactés par la crise sanitaire. Malgré la situation, les rendez-vous, qui sont désormais exclusivement téléphonique, sont pris à J+1.

♦ Une vente de muguet très réglementée au 1er mai 2020

Dans le cadre du confinement, la tolérance qui est habituellement accordée pour la vente de muguet n’est plus de mise en 2020. En effet, cette vente sur la voie publique est strictement interdite ce 1er mai 2020.

La préfecture rappelle que les fleuristes ne faisant pas partie des commerces autorisés à accueillir du public, le muguet 2020 sera disponible seulement via les fleuristes uniquement dans le cadre des activités de livraison ; ou dans les commerces de produits essentiels (supermarchés, supérettes, multicommerces…)

Sanctions encourues :

  • Concernant la vente au muguet sur la voie publique, il convient de rappeler que le fait de vendre ou d’exposer en vue de la vente des marchandises dans des lieux publics sans autorisation ou déclaration régulière constitue une contravention réprimée par le code pénal (amende de 300 € voire plus et, à titre de peine complémentaire, la possibilité de confisquer la marchandise – art R 446-3).
  • De plus, cette activité n’entre pas dans le cadre des motifs de sorties autorisées par l’attestation de déplacement dérogatoire. Le contrevenant s’expose donc à une amende de 135 €.

♦ Annulation de l’édition 2020 de la Feria de Céret

Après plusieurs messages contradictoires, les organisations ont pris la décision d’annuler la Feria de Céret, qui devait se dérouler du 16 au 19 juillet 2020.

En effet, la date postérieure à la déclaration du Président de la République, avait un temps laissé planer l’espoir d’une édition 2020. “Nous tenons à saluer cette sage décision. Vous étiez des milliers à espérer. Bien sûr que c’est une déception d’annuler la plus grande Fête traditionnelle de l’été en Pays Catalan ; mais les conditions sanitaires de notre public sont prioritaires et primordiales à nos yeux”.

Le rendez-vous est déjà donné pour l’édition 2021. “Nous n’oublions pas l’ensemble des centaines de bénévoles qui participent à cette belle aventure chaque année, nos partenaires majeurs qu’ils soient publics ou pri­vés, nos sponsors, qui nous font confiance à chaque édition, et les membres du Co­mité de Feria qui ont travaillé depuis de longs mois pour vous proposer une pro­grammation originale”.

♦ La fête de la Catalogne en confinement 

Le 23 Avril, les Catalans fêtent la victoire de la connaissance et de la beauté sur l’obscurantisme. En effet, la légende dit qu’au Moyen-Âge, le preux chevalier « Sant Jordi » (Saint Georges) terrassa le dragon qui faisait régner l’effroi en terre catalane. L’histoire raconte que le coup d’épée du Saint patron des Catalans fit jaillir du monstre une pluie de roses en guise de sang du dragon. Ce dragon à tête de serpent, cornes, énormes écailles semait la terreur en Catalogne ; et sa mort fit revenir le savoir et la beauté dans la contrée.

Pour les Catalans, cette journée est l’occasion d’offrir un livre et une rose aux êtres chers. Geste particulièrement suivi en Catalogne du Sud, les Catalans du Nord adoptent depuis peu cette symbolique. Mettant à l’honneur les auteurs locaux partout dans le département.

Malgré cela, John Lepoultier, corniste, et Elizabeth Vitu, carillonneur ont voulu fêter la Sant Jordi.

Ils ont donné un concert de cor et de carillon depuis le sommet de la tour de l’église du Vieux Saint-Jean. À partir de 19 h 45, pour honorer ce saint patron et marquer la fête de la Catalogne, les deux artistes ont joué des pièces du répertoire de cor de chasse mais également des pièces pour carillon. Le « Virolai a la Mare de Monserrat » a clôturé ce moment musical avant que la grande volée retentisse.

En effet, comme tous les soirs, la grande volée de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Perpignan a retenti à 20 heures pour marquer la solidarité et la reconnaissance de l’Église et des Perpignanais aux personnels de santé ainsi qu’à tous ceux engagés dans quelque domaine que ce soit dans la lutte contre la pandémie qui touche notre pays et au-delà de nos frontières.

*Direccte : Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances