fbpx
Aller au contenu

Réplique des sénatoriales, Louis Aliot perd l’adjointe aux finances de Perpignan

MARIE BACH

Article mis à jour le 27 octobre 2023 à 17:46

Après plusieurs désaffections dans l’équipe de Louis Aliot, c’est désormais l’adjointe aux finances de la ville de Perpignan qui démissionne ce 27 octobre. Via un communiqué de presse Marie Bach explicite les motivations de son départ liées à la récente élection sénatoriale.

Pourquoi Marie Bach quitte la majorité municipale de Louis Aliot ?

Femme de droite, elle avait rejoint l’équipe de Louis Aliot où elle figurait en 2e place sur la liste «Perpignan l’avenir en grand.» En 2020, selon Marie Bach, le vice-président du Rassemblement National considérait les compétences de cette cadre de l’administration «nécessaires voire essentielles pour l’aider à diriger la ville.» Mais tout aurait changé à l’issue de son choix de se lancer dans la course au sénat.

«Depuis le début de cette mandature, je n’ai pas été toujours en accord avec l’ensemble des décisions prises, pour autant, je me suis inclinée et ralliée à la majorité au titre de la solidarité indispensable à la cohésion d’une équipe municipale.» Mais en juin dernier, Marie Bach fait le choix d’être candidate aux sénatoriales. Pour rappel, Charles Pons, premier adjoint de Perpignan, était le seul candidat adoubé par Louis Aliot. Les grands électeurs offriront 82 voix à Marie Bach et 234 à Charles Pons.

Après cette déconvenue électorale, Marie Bach évoque un manque de solidarité de la part de ses alliés politiques. «J’ai dû admettre, à mon grand regret, que la solidarité et la loyauté sont des valeurs désuètes et malheureusement à sens unique pour certains.» Selon, la désormais, ancienne adjointe aux finances de Perpignan, ses collègues auraient «reçu pour instruction de ne surtout pas mettre dans l’urne un bulletin de vote à (s)on nom, alors même qu’ils avaient la possibilité de voter pour deux candidats.»

Marie Bach démissionne-t-elle de son mandat d’élue ?

Tout comme son ancien collègue maire du quartier Nord de Perpignan, Marie Bach rend ses délégations, mais pas son mandat. Elle précise dans son communiqué : «dans le cadre de mon mandat électif et de conseillère communautaire, je voterai à l’avenir favorablement aux bonnes décisions, et m’opposerai à celles qui m’apparaitront néfastes pour la ville de Perpignan, son équilibre et son attractivité. (…) Je poursuivrai mon combat pour ma ville, son personnel et pour tous ses habitants, sans sectarisme ni exclusivisme mais en toute honnêteté et dans le respect des valeurs qui m’animent.»

Quid de ses délégations ? Comme le prévoit la loi, l’adjointe aux finances de Perpignan a adressé sa démission au préfet des Pyrénées-Orientales. Lors du prochain conseil municipal, le maire devrait arroger les délégations de Marie Bach à un nouvel adjoint. Selon nos informations, François Dussaubat, actuellement en charge des ressources humaines à la mairie de Perpignan pourrait reprendre la délégation des finances. Malgré nos demandes, ce dernier n’a pas confirmé cette information.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances

Maïté Torres