Revue de presse du 6 décembre | Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Les Pyrénées - Février 2019

Parcourez notre revue de presse nationale (et pas que) publiée tous les dimanches. Un format Made In Perpignan ; les Pyrénées-Orientales sous le prisme des médias nationaux et étrangers. Photo de Une © Idhir Baha

♦ Covid-19 – Fermeture des stations de ski à Noël

⊕ L’Express / Covid-19 : pourquoi le gouvernement est opposé à l’ouverture des stations de ski à Noël

L’exécutif a préféré repousser l’ouverture des remontées mécaniques à janvier dans un contexte de crise sanitaire. Mais pourquoi est-il si inquiet ? Le point sur les arguments avancés. Emmanuel Macron l’avait annoncé dans son allocution télévisée le 24 novembre ; en France, les remontées mécaniques des stations de ski resteront fermées pour les fêtes de fin d’année. Une semaine plus tard, mardi 1er décembre, le chef de l’État est allé encore plus loin ; il a annoncé des “mesures restrictives et dissuasives” afin d’inciter les Français à ne pas se rendre dans les stations de ski situées à l’étranger. Ainsi, des contrôles aux frontières vont être mis en place et un isolement de sept jours devra être respecté pour les Français qui se seront rendus à l’étranger, a précisé mercredi le Premier ministre Jean Castex. 

⊕ Le Figaro / Ski et Covid-19 : la fermeture des remontées mécaniques a-t-elle un sens sur le plan scientifique ?

La mesure annoncée par Emmanuel Macron a fait bondir les professionnels des stations de sports d’hiver. Mais est-elle justifiée ? Le 24 novembre, après presque un mois de confinement, les Français attendent, anxieux, de savoir comment ils pourront passer les fêtes de fin d’année. L’intervention d’Emmanuel Macron est une douche froide pour les amateurs de ski alpin et les professionnels des stations de sport d’hiver ; les remontées mécaniques des pistes de ski ne seront pas rouvertes pour les vacances de Noël. Les stations de montagne restent néanmoins ouvertes, «pour profiter de l’air pur de nos belles montagnes, des commerces – hors bars et restaurants – qui seront ouverts», précise deux jours plus tard le premier ministre Jean Castex.

https://twitter.com/lefigaroabonnes/status/1335491981028581382

⊕ 20 Minutes / Coronavirus dans les stations de ski : Cinq nouvelles régions s’associent à la saisine du Conseil d’Etat

Cinq nouvelles régions sont venues s’associer à la saisine du Conseil d’Etat contre la décision du gouvernement de fermer les remontées mécaniques pour les fêtes de Noël, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus, a annoncé jeudi l’initiateur de cette démarche, Laurent Wauquiez (LR). […] Quinze départements soutiennent aussi cette démarche : Ain, Alpes de Haute-Provence, Hautes Alpes, Alpes maritimes, Ariège, Cantal, Haute-Garonne, Isère, Loire, Haute-Loire, Hautes Pyrénées, Pyrénées orientales, Savoie, Haute Savoie et Vosges.

♦ L’évacuation sanitaire d’Alain, Perpignanais de Saint-Jacques, fait le tour du monde

⊕ Le Journal du Quebec / Un homme de 661 livres évacué par une grue en France

Bloqué depuis des années dans sa maison à Perpignan, dans le sud-ouest de la France, un homme d’environ 661 livres en a été évacué mardi par une grue, après des heures de préparation et l’intervention d’une cinquantaine de personnes, ont constaté des journalistes de l’AFP. L’intervention délicate, potentiellement dangereuse pour cet homme, Alain Panabière, a nécessité la consolidation de la maison de deux étages située dans un quartier aux rues étroites et la destruction d’une partie de la façade.

⊕ Gulf News / French authorities evacuate obese man trapped in his home

300kg Panabiere carried to metal storage suspended from crane and lowered into ambulance. Perpignan: Around 50 police, rescue workers and doctors mobilised in southern France on Tuesday to remove an obese man who was no longer able to raise himself from the floor of his bedroom, and too big to be carried out through the door or down the stairs. Alain Panabiere, 53, had been stranded for months at his home in central Perpignan “in all likelihood after breaking his leg,” his lawyer Jean Codognes said. He had been fed by his brother but his condition deteriorated rapidly, and in late October the lawyer wrote to French Interior Minister Gerald Darmanin pleading for an emergency rescue.

⊕ Le Monde / À Perpignan, l’évacuation hors norme d’un homme de 300 kilos qui ne pouvait plus sortir de son appartement

Une quarantaine de personnes ont été nécessaires pour évacuer Alain P., 52 ans, souffrant d’obésité morbide et immobilisé chez lui depuis plusieurs mois. L’homme obèse de 52 ans, qui vivait assis au sol depuis plusieurs mois, ne pouvant plus bouger ni soulever ses 300 kilos, a été évacué, mardi 1er décembre, de son appartement de Perpignan et emmené au CHU de Montpellier.

⊕ Le Figaro / Perpignan : opération délicate pour extraire un homme de 300kg de son domicile par les airs

L’évacuation menée dans le quartier Saint-Jacques de la cité catalane ce mardi matin s’est déroulée sans accroc. Une grue de 100 tonnes et pas moins de 50 personnes auront été nécessaires pour cette opération de sauvetage inédite. Alain, un quinquagénaire de 300kg souffrant d’obésité morbide et d’œdèmes, a été extrait de chez lui ce mardi 1er décembre lors d’une opération hors norme et très délicate où sa vie était en jeu, ont constaté des journalistes de l’AFP.

♦ L’Informatique dans l’enseignement – Entre purgatoire et déboires

⊕ Le Monde / Distanciel : le blues des enseignants-chercheurs

Après des semaines de cours à distance, la solitude et la frustration des enseignants-chercheurs. Dans les universités, les cours en présentiel ne reprendront au plus tôt qu’en février 2021. Un horizon lointain pour nombre d’enseignants déboussolés par les nouvelles modalités d’exercice de leur métier, seuls face à des « écrans noirs », éprouvés et inquiets pour leurs étudiants. Puisque l’heure est aux cours à distance – et ce, au moins jusqu’au 4 février 2021 pour les universités –, nous avons appliqué les règles à la lettre et opté pour un reportage entièrement virtuel. Jean Jacob, maître de conférences en science politique à l’université de Perpignan, est au bout du fil (un vrai fil, il n’a pas de téléphone portable), dans son « salon-séjour-devenu-bureau ». Le Catalan nous décrit comment, seul chez lui, il fait désormais cours à des centaines d’étudiants de licence.

⊕ Le Figaro / Près de Perpignan, des enfants de CM2 regardaient du porno en classe

À l’école de Vinça, à trente kilomètres de Perpignan, des élèves ont eu accès à des vidéos pornographiques via les ordinateurs de la classe. Pendant plusieurs semaines, des élèves de CM2 de l’école primaire de Vinça à trente kilomètres de Perpignan (Pyrénées-Orientales) ont eu accès à des vidéos pornographiques via les ordinateurs de la classe. Âgés de 10 ans, les enfants ont visionné ces images durant leurs cours d’informatique, rapporte France 3 Occitanie.

♦ Les 24 départements socialistes en faveur d’un revenu de base

⊕ La Croix / Vingt-quatre départements demandent l’application d’un « revenu de base »

Alors que l’Assemblée nationale s’est prononcée jeudi en faveur d’un débat sur un mécanisme de revenu minimum universel, vingt-quatre départements socialistes demandent la « généralisation dès aujourd’hui » du revenu de base dans une lettre ouverte adressée ce samedi aux parlementaires. […] La lettre ouverte est signée des présidentes et présidents de départements des Alpes-de-Haute-Provence, d’Ardèche, d’Ariège, de l’Aude, de Dordogne, du Finistère, de Haute-Garonne, du Gers, de Gironde, de l’Hérault, d’Ille-et-Vilaine, des Landes, de Loire-Atlantique, du Lot, du Lot-et-Garonne, de Lozère, de Meurthe-et-Moselle, de la Nièvre, du Pas-de-Calais, des Pyrénées-Orientales, du Tarn, de Haute-Vienne, de Seine-Saint-Denis et de Guadeloupe.

♦ Agriculture – Les Pyrénées-Orientales premier département bio de France

⊕ Le Parisien / Maraîchage, arboriculture, vigne, élevage… le Roussillon est le champion du bio

Les Pyrénées-Orientales sont redevenues le premier département français pour l’agriculture certifiée bio. Soit 34 % des surfaces. L’engouement est réel chez les producteurs. Depuis janvier dernier, Antoine Jouglet, néoagriculteur de Canohès, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales) travaille sans relâche, du dimanche au dimanche, pour faire d’une terre en friche de 17 ha, une exploitation certifiée bio maraîchère et arboricole. Et aussi pour écrire son nouveau destin dans sa propre ferme vertueuse, le domaine Saint-Antoine, une colline magnifique qui domine le village. 

https://twitter.com/le_Parisien/status/1334084436640600069

♦ Inquiétude pour la concession hydroélectriques

⊕ La Tribune / Shem : face au projet Hercule d’EDF, “je partage l’inquiétude des salariés”

Le projet de réorganisation d’EDF, nommé Hercule, menace la pérennité des 320 emplois de la Société hydro-électrique du Midi (Shem). Spécialisée dans les concessions hydroélectriques, l’entreprise toulousaine est dans une situation inconfortable face à son concurrent qui pourrait avoir ses concessions protégées par “une quasi-régie” créée par ce virage organisationnel au sein du groupe français. Ainsi, seuls les barrages aujourd’hui gérés par la Shem pourraient être ouverts à la concurrence, comme réclamé par la Commission européenne, dans les prochains mois. Après la mobilisation de ses salariés, le directeur général de la Shem, Cyrille Delprat, prend la parole exclusivement dans La Tribune pour les soutenir et dénoncer cette situation.

// En savoir plus sur le lac des Bouillouses :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances