fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Revue de presse du 6 mars l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Revue de presse du 6 mars l Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Soutien aux réfugiés ukrainiens dans les Pyrénées-Orientales_-13

Article mis à jour le 7 septembre 2022 à 13:58

Au programme de la revue de presse ? La guerre en Ukraine et l’accueil des réfugiés à Perpignan, la « destitution » d’Alain Ferrand, Perpignan dans le palmarès la délinquance et nouvelle étape pour la LGV.

Vous l’avez manquée ? Relire la précédente revue de presse.

♦ Les réfugiés Ukrainiens – L’extrême droite face à ses contradictions

⊕ RTL / Guerre en Ukraine : que va faire Louis Aliot, le vice-président du RN, en Pologne ?

Louis Aliot a pris la direction de Dolhobyczow, à la frontière entre l’Ukraine et la Pologne. Le maire de Perpignan compte ramener 110 réfugiés ukrainiens en France. C’est ce qu’on appelle changer d’avis. Fin août, le RN avait lancé une pétition pour dire « non à l’accueil massif de réfugiés afghans », après l’arrivée des talibans au pouvoir à Kaboul. 

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

⊕ Le Figaro / L’accueil des réfugiés ukrainiens divise le camp nationaliste

La dynamique d’Éric Zemmour dans les sondages a été stoppée nette par la situation ukrainienne. La guerre en Ukraine aura, elle aussi, apporté son lot de fractures dans les rangs nationalistes. Marine Le Pen et Éric Zemmour ont beau partager de longue date un certain tropisme pour la Russie de Vladimir Poutine, les deux candidats s’opposent frontalement sur l’une des conséquences du conflit aux portes de l’Union européenne: l’accueil des réfugiés ukrainiens. La candidate Rassemblement national y est favorable et se félicite que plusieurs mairies du parti à la flamme, dont Perpignan, se portent volontaires pour offrir l’hospitalité aux femmes, enfants et hommes qui ne sont pas en condition de se battre.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

♦ Les vicissitudes d’Alain Ferrand à la Une des médias

⊕ 20 Minutes / Perpignan : Alain Ferrand destitué de la vice-présidence de l’agglomération suite à sa mise en examen

Mis en examen, Alain Ferrand, maire du Barcarès et vice-président de l’agglomération, a été démis de son mandat par l’assemblée communautaire. Alain Ferrand (DVD), maire du Barcarès, dans les Pyrénées-Orientales, a été destitué de ses fonctions de vice-président de la communauté d’agglomération de Perpignan par 51 voix contre son maintien et 25 pour. Il avait déjà été démis de ses délégations à l’agglomération quelques semaines plus tôt.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

♦ Triste podium pour Perpignan

⊕ Le Figaro / Le palmarès de la délinquance en France

« Le Figaro » a décortiqué les chiffres officiels publiés à l’échelle communale. Un tableau saisissant qui n’oublie pas de faire le point sur les villes moyennes. État des lieux des villes qui plongent et de celles qui s’en sortent. (…) La violence aussi a droit à son palmarès. Celle qui s’exprime sur la voie publique (à distinguer donc des violences intrafamiliales) met en lumière le climat d’insécurité dans des villes de plus 100 000 habitants comme Saint-Denis, mais aussi Mulhouse, Lille, toujours et encore, ou bien la bouillante Perpignan, dirigée par l’élu du Rassemblement national, Louis Aliot.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

♦ Petit pas pour le rail, mais grand pas pour la LGV Paris-Perpignan

⊕ Le Figaro / Les lignes à grande vitesse du Sud-Ouest sur les rails

Les sociétés de financement des LGV reliant Bordeaux, Toulouse et Dax, et Montpellier à Perpignan ont été créées. Le Sud-Ouest aura le TGV. Une étape importante vient d’être franchie pour la construction des lignes à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux, Toulouse et Dax d’un côté, et entre Montpellier et Perpignan de l’autre. Le gouvernement a adopté mercredi 2 mars les ordonnances de création de la Société du grand projet du Sud-Ouest (GPSO) et de la Société de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan. Ces établissements publics locaux porteront la contribution des collectivités locales qui s’engagent à financer 40 % des chantiers, un montant jamais atteint jusque-là. L’État en financera également 40 % et l’Europe est sollicitée à hauteur de 20 %.

https://twitter.com/Figaro_Economie/status/1499809351346933760

♦ L’innovation au soutien du handicap

⊕ La Croix / Handisport : des solutions développées pour le ski loisir

Loin de se cantonner à la compétition et aux Jeux paralympiques d’hiver, qui débutent en Chine vendredi 4 mars, certains fabricants ont mis au point du matériel favorisant l’accès des personnes en situation de handicap aux sports d’hiver. (…) La machine sur skis, munie d’un guidon, est articulée. « Le système mécanique permet de reproduire les huit mouvements du ski valide, comme les prises de carre à droite et à gauche, explique Fabienne Durand, présidente de l’Association pour le développement des activités physiques adaptées en Cerdagne-Capcir (Adapacc), qui propose ce matériel dans la station des Angles (Pyrénées-Orientales). En tournant la tête et les épaules, on peut engager un virage. »

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances