Zapping de l’actualité du 24 novembre | Pyrénées-Orientales

Les Pyrénées - Février 2019

Chaque soir, Made In Perpignan propose son format “Zapping” à ceux désireux de balayer l’actualité en un clin d’œil. Du lundi au vendredi, entre 18h et 20h, nous vous compilerons les brèves de la journée ; ainsi que des résumés de nos articles publiés.

♦ Le ministre des comptes publics publie la baisse d’impôts des ménages des Pyrénées-Orientales

Le Gouvernement a voté la baisse du barème de l’impôt sur le revenu dans la loi de finances pour 2020 ; baisse au profit des ménages les plus modestes parmi les redevables de l’impôt sur le revenu. Cette mesure a bénéficié à 17,3 millions de foyers fiscaux pour un montant total de 5,2 milliards d’euros ; soit une baisse d’impôt moyenne de 300 euros par ménage.

En Occitanie, la baisse moyenne qui résulte de cette modification du barème fiscal est plus importante dans le Lot (307€). C’est dans l’Aude que la réduction d’impôt moyenne est la plus faible avec 295€. Dans la région Occitanie, 1.429.645 foyers fiscaux ont bénéficié de cette baisse pour un montant total de 431.030.927 € ; soit une moyenne de 301€ par ménage.

Dans notre département, la baisse moyenne par ménage est de 297€. Et 107.772 ménages des 290.000 foyers fiscaux de notre département ont pu bénéficier de cette baisse. Sur la seule commune de Perpignan, 22.405 ménages ont bénéficié de cette réduction d’impôt. La baisse moyenne de l’impôt sur le revenu est de 280€. Pour rappel, notre département comptait en 2019, 290.402 foyers fiscaux dont seulement 26,87% sont imposables.

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics déclare :

« Depuis 2017, le Gouvernement a massivement et durablement baissé les impôts de tous les Français. Face à la période de crise que nous traversons, nous allons poursuivre la réduction des impôts pour tous les ménages. C’est dans le respect des engagements pris que réside la confiance des Français ».

Campagne des impôts 2020 © Arnaud Le Vu / MiP
Campagne des impôts 2020 © Arnaud Le Vu / MiP

♦ “1 jeune 1 solution” – Le Plan de relance gouvernemental pour l’emploi des jeunes

Dans les Pyrénées-Orientales, le nombre de jeunes de moins de 26 ans en recherche d’emploi progresse de 3,1% sur 1 an ; quand le nombre de chômeurs, tout âge confondu, augmente de 3,7% sur la même période. À la fin du mois de septembre, les Pyrénées-Orientales comptent 57.391 demandeurs d’emplois ; dont 8.847 de moins de 26 ans. (Source Pôle Emploi)

Au niveau régional, le nombre de chômeurs tenus de rechercher un emploi est de 603.858, dont 97.439 jeunes de moins de 26 ans ; un chiffre en hausse de 6,2% par rapport à l’année précédente. Le Préfet des Pyrénées-Orientales a organisé une conférence de presse afin de formaliser, face aux caméras, un contrat dans le cadre du dispositif  “1 jeune, 1 emploi”.

La déclinaison du Plan 1 jeune 1 solution représente un enjeu particulier dans le département des Pyrénées Orientales caractérisé par une population moins jeune mais avec moins de jeunes actifs en emploi et avec plus de jeunes avec un bas niveau de formation. Le département recense 13.496 NEETs (jeunes qui ne sont pas en emploi, en études ou en formation) ; soit 29 % des jeunes de 16 à 25 ans”.

Étienne Stoskopf, Préfet des Pyrénées-Orientales.
24-08-2020, Perpignan, France, prefet Stoskopf Etienne © Arnaud Le Vu / MiP
24-08-2020, Perpignan, France, installation du Préfet Stoskopf Etienne

Le Préfet du département appelle l’ensemble des acteurs à se mobiliser.

“Conscient que l’effort ne sera efficient que s’il est collectif, M. le Préfet appelle à la mobilisation de tous, association, entreprise, employeur pour investir dans la jeunesse. #FranceRelance”.

Le plan de relance au niveau national a vocation à aider les 750.000 jeunes arrivés sur le marché du travail en septembre 2020 ; mais aussi ceux qui sont aujourd’hui sans activité ou formation. Le Gouvernement mobilise un budget de 6,7 milliards d’euros. Annoncé le 23 juillet 2020, le plan 1 jeune 1 solution vise à offrir une solution à chaque jeune en mobilisant un ensemble de leviers : aides à l’embauche, formations, accompagnements, aides financières aux jeunes en difficulté…

♦ Les stations catalanes seront-elles ouvertes pour Noël ?

Ce 23 novembre, le Premier ministre Jean Castex consultait les principales organisations professionnelles et élus concernés par l’ouverture des stations de montagne pour les vacances de Noël. Pour le moment, aucune décision n’a été actée pour autoriser les stations à ouvrir suite à l’allègement du confinement que devrait annoncer Emmanuel Macron ce 24 novembre. Le Premier Ministre a néanmoins indiqué : “Compte tenu des temps de préparation nécessaires pour permettre une éventuelle ouverture pour les vacances de fin d’année, une décision sera prise dans les dix prochains jours”.

Localement, les acteurs des neiges catalanes trépignent, dament la neige et lustrent les remontées mécaniques en espérant un feu vert pour ouvrir les stations au plus tard le 19 décembre. Malgré l’incertitude à propos de la date d’ouverture, les forfaits sont déjà en vente sur le site des NeigesCatalanes.

Les Pyrénées - Février 2019
Les Pyrénées – Février 2019

On ne peut pas s’imaginer tirer un trait sur la saison !”.

Pour Jacques Alvarez, directeur du Cambre d’Aze et directeur adjoint de Font-Romeu-Pyrénées 2000, ” il y a moyen de profiter de la nature et du grand air et de se vider un peu l’esprit en cette période de confinement. L’économie du ski, ici, elle pèse très lourd. Quand un 1 euro est dépensé sur le forfait de remontées mécaniques, c’est 7 euros de retombées sur l’économie locale”.

Mais comment envisager des séjours aux skis alors que les bars et restaurants pourraient rester fermés jusqu’en janvier ? La question se pose et les professionnels de la montagne s’inquiètent aussi pour la manne financière apportée par les amateurs de pentes enneigées.

Selon l’Agence de Développement du Tourisme, le chiffre d’affaires des remontées mécaniques pour la saison 2019/2020 était en hausse par rapport à la saison précédente ; de +8,3% pour Font-Romeu-Pyrénées 2000 à 39,2% pour les remontées mécaniques du Cambre d’Aze.

// À découvrir ce 24 novembre :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances