fbpx
Back From The Canigó
 Garage Punks Vs Freakbeat Mods – Perpignan 1989-1999

/

Back from the Canigó – Immersion vinyle dans l’univers des Garage Punks et Mods de Perpignan

LECTURE

Intitulé Back from the Canigó, ce double 33 tours est un clin d’œil à la compilation garage Back from the grave. Cette anthologie explore la florissante scène 60’s punk et mod des années 1990 à Perpignan. Deux années de travail ont été nécessaires pour retrouver les différents enregistrements d’époque. Des pistes studio aux Live, tout a été minutieusement compilé par l’équipe (Jean-Bernard Bassach, Grégory Tuban, Éric Jorda du Fanzine Dig It) pour proposer de nombreux inédits. Partenaire du projet, Santa Markus, disquaire de Cougouyou Music, est pile à l’heure avec son traîneau : sortie ce 16 décembre.

♦ Le contexte Rock de Perpignan dans les années 90

“Ça y est. La Machine repart. Ouf. Exit les léthargiques soldes des groupes de reprises et autres remises d’orchestres kitsch. Jamais une telle diversité de son n’a été vue depuis la fin des années 70 et ses folles envolées rebelles. Les années 80 ? Années fric et plastiques. On efface tout. C’est promis, ce lundi 1er Janvier 1990, l’an 2000 arrive dans 120 mois et le rock repart.

Si aucunes autres structures municipales, départementales et régionales n’ont encore canalisé l’appétit des rocheux, il y a ici et là des groupes qui s’acharnent. C’est la queue pour aller écouter Les Formidables à la FOL. Les apéros à rallonge pointent le bout de leurs cacahuètes. Les dépassements d’horaires autorisés permettent de faire de folle soirée en semaine et les soirées-concerts comme le rush du week-end…” Extrait de l’ouvrage Perpignan Rock 1960-2000 par Thomas Hirsch et Grégory Tuban.

♦ De Back From The Canigó des années 90 aux Limiñanas d’aujourd’hui

Ils étaient en Live vendredi dernier dans l’émission Quotidien de Yann Barthès avec la formation L’Épée. The Limiñanas font scintiller le son garage au firmament du rock. Quand Yann Barthès demande au groupe un seul mot pour évoquer l’épée, Lionel Limiñana choisit “Cabestany”. Aucune équivoque. Avec les médiatiques Hushpuppies et The Limiñanas, et pas que, la Catalogne du nord s’inscrit en fer de lance dans la culture garage et mod française.

“Back From The Canigó explore cette décennie qui a vu émerger plus d’une vingtaine de groupes issus de scènes distinctes mais qui ont au final fusionné. On retrouve dans ce double album à travers plus de trente titres, dont une grande partie est totalement inédite, les pionniers que sont Les Gardiens du Canigou et The Ugly Things ainsi que onze autres groupes qui sont leurs dignes héritiers (The Beach Bitches, Uguet 68, The Feedback, Les Buissons, The Lykid’s, The Lazy Sundays, The Vox Men, The Lightning Circus Band And The Boom Boom Beat, Human Potatoes, The Rippers, Psiquàtric Xaïs).”

“Du garage revival sauvage au 60’s punk, du freakbeat mid-sixties aux sons plus psychédéliques, Back From The Canigó donne à entendre les échos d’une ville devenue presque une capitale de ces genres alors underground à l’échelle de l’Hexagone. Les prémices d’une scène garage toujours active où vont s’illustrer quelques années plus tard des groupes comme Les Bellas, The Sonic Chicken 4, Gaz Gaz, Les Fatals, Les Go-Go Players, Jack Of Heart, Hair And The Iotas… Mais ça, c’est une autre histoire et peut-être le sujet d’un volume 2. En attendant, cap sur les 90’s au pied d’un Canigó psychotique.”

♦ Mods, Vous avez dit Mods ?

Le Modernisme, alias Mod, est (trop) souvent vu sous le prisme du Royaume-Uni et des faubourgs de Brighton. On y assimile des groupes mythiques tels que The Who, Small Faces, The Kinks, The Jam. Basiquement comparé à du dandysme, le phénomène Mod connaît 2 périodes. La vague de 1964 qui n’aura que peu d’impact sur la jeunesse française. Même si certains voient en Gainsbourg ou Dutronc leurs héritiers.

La renaissance Mod de 1979 déferlera, elle, jusqu’à Perpignan. Les Mods diffèrent des Skinheads, Bikers, et autres phénomènes politico-culturels de l’époque. Au-delà de la Parka et du scooter, les Mods se démarquent par leur ouverture d’esprit musicale aux différents courants de l’époque. Un modernisme qui croise musique noire et musique blanche, Ska, Rock mais aussi Soul.

“Je ne peux parler que de mon expérience personnelle, mais il y a eu des Mods à Caen, à Perpignan et à Lyon, des gens que nous respections. Ce ne doit pas être facile d’être Mod à Perpignan. Nous, nous prenions le train et nous étions très rapidement à Londres”. Interview de Karim Begnene à François Thomazeau pour Mods “la Révolte par l’élégance”.

♦ Références Back From The Canigó

  • Back From The Canigó
 / Garage Punks Vs Freakbeat Mods – Perpignan 1989-1999
  • Double LP Staubgold STAUB 152LP
  • Le Fanzine : 32 pages pour plus de 100 photos et documents. Les notes de la compilation seront donc disponibles avec le fanzine éponyme.
  • Sortie 16 Décembre 2019
  • À retrouver chez Cougouyou à Perpignan
  • En écoute sur Bancamp
  • Soirée Release Party au Festival 10/10
  • Page Facebook



Groupes : Les Gardiens Du Canigou // The Ugly Things // The Beach Bitches // Uguet 68 // The Feedback // Les Buissons // The Lykids // The Lazy Sundays // The Toxic Farmers // The Vox Men // The Lightning Circus Band And The Boom Boom Beat // Human Potatoes // The Rippers // Psiquàtric Xaïs.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances