fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » Clash ou solidarité ? Comment les Français perçoivent les relations intergénérationnelles

Clash ou solidarité ? Comment les Français perçoivent les relations intergénérationnelles

Clash ou solidarité ? Comment les Français perçoivent les relations intergénérationnelles

Selon une récente enquête, le fossé entre les plus jeunes et les plus âgés existe ; mais il n’est pas si grand qu’il y paraît. Certes, les différences de perception ou de valeurs entre les classes d’âge créent un écart entre les jeunes et les moins jeunes selon les conclusions de la Fondation Jean Jaurès. Pourtant, ces générations semblent se rassembler sur un point : la question sociale. Les solidarités entre générations demeurent fortes et veulent se développer. Détails de cette enquête basée sur un sondage BVA et produite par Grand Récit pour Départements solidaires.

♦ Des relations apaisées entre les générations

Depuis près de deux ans, le spectre d’un « clash générationnel » s’est dessiné. Les jeunes étaient perçus comme une génération d’avenir dont la vie avait été sacrifiée pour protéger les plus anciens. Mais, il a également été reproché à ces mêmes jeunes d’être responsables des reprises épidémiques. 62% des 60 ans et plus estiment que les jeunes n’ont pas pris conscience des difficultés rencontrées par les personnes âgées depuis le début de la crise sanitaire. Dans le même temps, 44% des moins de 30 ans jugent que les plus âgés n’ont pas conscience des difficultés des jeunes.

Malgré l’idée d’un fossé grandissant entre les générations avant la pandémie, seul un tiers des Français estime qu’un risque de conflit entre les générations est possible. Les 18-29 ans sont cependant plus nombreux à le penser (38%) que les 60 ans et plus (22%). Les Français sont conscients que des inégalités entre les générations existent mais, pour eux, elles ne constituent pas un enjeu qui fracture l’opinion.

Clash ou solidarité ? Comment les Français perçoivent les relations intergénérationnelles

À lire | Génération « Covidards » | Portrait de ces jeunes des Pyrénées-Orientales en difficulté

♦ Des divergences mises en lumière par le débat public

Les divergences de perception et d’attitude entre les générations sont bien présentes. Elles concernent des sujets touchant aux minorités, à l’immigration, aux violences policières ou à la laïcité. Le fait de mettre l’accent sur des clivages entre générations semble être une façon de masquer ceux au sein d’une même classe d’âge. Selon le niveau de diplôme ou l’appartenance politique, les opinions divergent. Cela signifie qu’il n’y a pas qu’une seule jeunesse, mais plusieurs. De même, il existe plusieurs manières d’avoir 60 ans et plus.

♦ Un même ressenti vis-à-vis des difficultés des jeunes et des enjeux environnementaux

Pour de très nombreux Français, même les plus âgés, les difficultés sociales rencontrées par les jeunes aujourd’hui sont plus importantes que pour les générations précédentes. 76% des 60 ans et plus déclarent qu’il est plus difficile pour un jeune de trouver un premier emploi. Une majorité de Français soutient les démarches visant à aider les jeunes (RSA pour les moins de 25 ans, dotation universelle en capital…).

Sur les enjeux environnementaux, les générations se rejoignent : 87% des seniors et 82% des jeunes se disent préoccupés et très préoccupés par les problèmes environnementaux et leurs conséquences.
Tous sont engagés en faveur de l’environnement, et les 60 ans et plus adoptent même un meilleur comportement écologique.

Marche pour le Climat Perpignan 25 Mai 2019 © Arnaud Le Vu / MiP

À lire | Société : Les personnes âgées, les handicapés et les enfants, grands perdants de la crise sanitaire

♦ Une solidarité entre les générations

Les générations ont bien conscience des difficultés rencontrées par les autres classes d’âge. Cela se remarque par le soutien à des propositions politiques et surtout, des gestes de solidarité. Les plus jeunes ont apporté une aide matérielle envers leurs aînés tandis que les plus âgés ont soutenu les jeunes grâce à des aides financières.

L’aide est réciproque : une personne sur deux qui a aidé déclare aussi avoir été aidée. Les Français sont dans l’attente d’activités intergénérationnelles, notamment au niveau local, pour faire vivre cette solidarité entre les générations. Toutes générations confondues, les Français sont nombreux à penser que la solidarité nationale doit prendre en charge les injustices intergénérationnelles.

Des "bulles Covid" pour éviter l'isolement des personnes âgées cet hiver ?

À lire | Société : Des « bulles Covid » pour éviter l’isolement des personnes âgées cet hiver ?

// Pour en savoir plus :

Ci-dessous la vidéo de « restitution » de l’étude si vous souhaitez approfondir le sujet.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances