fbpx
Manifestation grève Retraites 5 décembre syndicats gilets jaunes

Dates des soldes, maternité d’Elne, assises de la mer, académie – “Débriefe moi la semaine”

LECTURE

Voici déjà venir la fin de semaine, premier vendredi de décembre, et plus que quelques dodos avant l’arrivée du Père Noël. Dans ce débrief hebdomadaire, nous parlons soldes, du premier bébé de la maternité d’Elne et des assises de la mer. Et nous souhaitons la bienvenue dans le département au nouvel inspecteur d’académie et aux néodoctorants de l’université de Perpignan.

Vous pouvez aussi retrouver nos articles de la semaine. Entre le casting des municipales à Perpignan et la ligne à grande vitesse Montpellier-Perpignan reportée à la Saint-Glinglin, vous reprendrez bien une petite dose de grève générale ? Et oui, parce qu’après les prévisions sur la grève, la manifestation a tenu ses promesses avec, selon les sources, entre 10 et 15.000 personnes sur le pavé Perpignan. Des catalans contre le projet de réforme d’Emmanuel Macron. Vous pouvez aussi lire ou relire notre interview de Monseigneur Turini, ou vous laisser tenter par notre campagne de mécénat 2019. Sans oublier de saluer le retour du “débrief” sportif.

♦ Le père Noël n’est pas encore passé que les soldes s’annoncent déjà

La Chambre de Commerce des Pyrénées-Orientales a tenu à préciser la nouvelle réglementation concernant les soldes. Désormais les soldes ne peuvent durer plus de 4 semaines, contre 6 auparavant.

Pour les soldes d’hiver 2020, la valse des étiquettes débutera le mercredi 8 janvier pour s’achever le mardi 4 février au soir. Alors qu’habituellement notre département jouit d’un régime dérogatoire en raison de sa situation frontalière, il n’en sera rien en 2020. Seuls les 4 départements du grand Est débuteront leurs soldes par anticipation.

Concernant, les soldes de la collection d’été 2020, elles débuteront, dans les Pyrénées-Orientales, une semaine après les soldes nationales. Soit le mercredi 1er juillet 2020 pour s’achever le mardi 28 juillet 2020 inclus.

“À noter que la Ville de Perpignan a publié l’arrêté municipal autorisant les ouvertures exceptionnelles les dimanches des commerces de détail pour l’année 2020 : les 12 janvier, 5 et 12 juillet, 6 septembre, 29 novembre et les 6,13, 20 et 27 décembre”.

♦ Anniversaire de la naissance du 1er bébé de la Maternité d’Elne

C’est la chute, face aux armées de Franco, du bastion républicain de Barcelone le 26 janvier 1939 qui lance des milliers de réfugiés sur les routes. Soldats, femmes et enfants fuient la guerre, les armées franquistes, pour franchir la frontière en février 1939. C’est le début de la Retirada. Entre 400 et 500.000 personnes arrivent en France. Accueillis de manière sommaire dans des camps.

C’est au camp de Brouilla qu’Elisabeth Eidenbenz assiste à des accouchements à même le sol, sur le sable, dans des écuries, au milieu de personnes malades. Cette institutrice née en Suisse s’est très tôt engagée pour défendre les enfants de la guerre espagnole. C’est en voyant la situation catastrophique des réfugiées espagnoles contraintes d’accoucher dans des conditions indignes, qu’elle se mobilise pour trouver un lieu plus approprié. Elle parvient à réhabiliter un petit château appartenant à la famille Job. Elle crée ainsi la maternité d’Elne.

“Quelques jours après la fin des travaux, une première naissance. La petite Pépita voit le jour à la maternité d’Elne. Elisabeth et son équipe mettent tout en œuvre pour que tout se passe pour le mieux”.

Le département des Pyrénées-Orientales et l’association des DAME – Descendants et Amis de la Maternité d’Elne ont souhaité marquer les 80 ans de cet anniversaire.

Le 7 décembre 2019, Hermeline Malherbe, présidente du Conseil Départemental 66 dévoilera une fresque réalisée par Manuel Sierra en hommage à Elisabeth Eidenbenz. L’occasion également de rebaptiser une salle du collège d’Elne du nom de la fondatrice de la Maternité d’Elne.

Les élèves et équipes pédagogiques présenteront leurs travaux sur les « réfugiées catalanes », une exposition réalisée en partenariat avec l’Associació Catalana per la Pau. Des travaux à découvrir de 10 h à 17 h les samedis et dimanches.

Avec la 2nde guerre mondiale, Elisabeth s’attelle à sauver les enfants juifs jusqu’en 1944. Les Allemands ferment définitivement les portes de la maternité. Elisabeth Eidenbenz rentre en Suisse, puis part en Autriche. Elle a reçu en 2002 la médaille des « Justes parmi les nations », et décède en 2011. Elisabeth Eidenbenz a sauvé 600 enfants (Source blog RaconteMoilHistoire).

♦ Les assises de la mer lancées par Emmanuel Macron et Carole Delga

Le 3 et le 4 décembre dernier se sont tenues à Montpellier les quinzièmes assises de la mer. La région Occitanie compte plus de 220 kilomètres de façade maritime sur les 2.913 de l’hexagone. Notre département compte 10 des 20 stations balnéaires de la région. Il s’agit là d’un atout économique grâce à la maritimisation de l’économie française” et le poids croissant du PIB lié aux activités maritimes tourisme, pêche, transport, énergie renouvelable.

Pour Carole Delga, la tenue de ces assises en Occitanie montre les ambitions de la région dans ce domaine.

“L’Occitanie est une puissance maritime montante à l’heure où la France affirme une forte ambition maritime. L’Occitanie accueille chaque année plus d’habitants sur le littoral. Avec le Parlement de la Mer, qui rassemble la communauté maritime et le Plan Littoral 21, qui génère 1 milliard d’euros d’investissements pour l’économie bleue, nous travaillons pour que la Méditerranée fasse vivre nos enfants dans les 30 prochaines années. Le pari est double : créer plus d’emplois, et préserver la richesse naturelle que constitue la Méditerranée”

La volonté, pour la présidente de la région, est de transformer durablement le littoral, 50 ans après la mission Racine. Cette mission interministérielle avait lancé de grands travaux d’infrastructures dans les départements de l’Aude, le Gard, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales. On lui doit notamment, les ports de plaisance, mais aussi la bétonisation de certaines stations balnéaires comme Canet-en-Roussillon, la Grande-Motte… Depuis les années 70, un mouvement de protection du littoral a été réalisé afin de sanctuariser la bande littorale.

Aujourd’hui, de nouvelles menaces apparaissent : le recul des plages, le risque inondation, de submersion, ou de pollution des plastiques. La présidente de la région a donc lancé le Plan 21 et l’a doté d’un investissement conséquent.

Selon Alain Di Crescenzo, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Occitanie, l’économie de la mer représente déjà trois fois le chiffre d’affaires de l’industrie automobile française et six fois celui de l’industrie aéronautique. Des atouts maritimes qu’il faudrait mieux exploiter selon le 1er Vice-Président de CCI France. “Le rapport de l’économie au maritime ne peut plus, au XXIe siècle, être celui qui a prévalu auparavant. Il doit être réinventé pour bénéficier plus durablement de tout ce que la mer nous offre en termes de ressources alimentaires et naturelles, d’énergie…”.

Frédéric Fulgence nouvel inspecteur d’académie des Pyrénées-Orientales

Titulaire, entre autres, d’une maîtrise de philosophie, il succède à Michel Rouquette nouvellement nommé dans le Puy-de-Dôme. Âgé de 41 ans, le nouvel inspecteur et ses équipes sont investis dans le projet d’académie 2019-2022 qui se décline en 4 axes selon le communiqué de presse diffusé par la rectrice de Montpellier.

  • porteuse de valeurs,
  • qui fait réussir,
  • qui coopère,
  • accessible, innovante et écoresponsable.

Pour rappel, le département des Pyrénées-Orientales comprend 9 circonscriptions du premier degré, 4 bassins d’éducation, 6 collèges et 41 écoles en REP et REP+, 2 réseaux de lycées ainsi que trois Campus des métiers et des qualifications.

Son réseau scolaire est composé de 291 écoles publiques (39.597 élèves), 31 collèges, 1 EREA (Établissements régional d’enseignement adapté) et 11 lycées généraux et technologiques, polyvalents et professionnels (31.535 élèves dans les établissements publics du second degré). Au total, le département scolarise à la rentrée 2019, 43.800 élèves dans le premier degré, 37.951 dans le second degré.

Frédéric Fulgence débute dans l’éducation nationale en 2003, en tant que professeur de Lettres Classiques. Il démarre sa carrière dans l’encadrement en 2010, comme Inspecteur de l’éducation nationale en charge de la circonscription dans le Val-de-Marne. Puis, en 2013, il devient adjoint 1er  degré de l’Inspecteur d’Académie – Directeur Académique des Services de l’Education Nationale de la Vienne. Entre 2016 et 2018, il exerce dans l’académie de Nantes. En mai 2018, il est nommé directeur académique adjoint des services de l’éducation nationale de la Haute-Garonne dans l’académie de Toulouse.

♦ Cérémonie des diplômes de l’université de Perpignan 

La désormais traditionnelle cérémonie qui rend hommage aux docteurs ainsi qu’aux majors de master s’est tenue ce 4 décembre à Perpignan. Cet événement, dans la lignée de la tradition française, met en lumière le travail des laboratoires de recherche de l’université de Perpignan.

“Les Docteurs et les Majors de Masters ont reçu, dans le respect de la tradition, leur diplôme des mains du Président de l’Université de Perpignan”.

La promotion 2019 a été parrainée par Marc Lièvremont et Gilles Flamant. Marc Lièvremont, natif du département, est un ancien joueur de rugby de haut niveau. Il a également été sélectionneur pour l’équipe de France de rugby entre 2007 et 2011. Gilles Flamant, est directeur de recherche émérite et ancien directeur du laboratoire PROcédés Matériaux et Energie Solaire (PROMES).

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances