Départementales | Découvrez les candidats des 17 cantons des Pyrénées-Orientales

28/06/2020, Perpignan, France, Elections Municipales votes de Louis Aliot et Jean-Marc Pujol 2nd tour © Arnaud Le Vu / MiP

Alors que seule la majorité départementale sortante de gauche a officiellement dévoilé l’ensemble de ses candidats, la Préfecture vient de rendre publique la liste des 96 binômes titulaires et leurs suppléants. Pas de grosses surprises dans cette liste préfectorale, si ce n’est l’absence de personnalités fortes du RN. Louis Aliot, évoque quant à lui, une volonté délibérée d’éviter le cumul des mandats pour ses adjoints.

À noter que les mouvements locaux “Agissons Pays Catalan” et “Oui au Pays Catalan” sont parvenus à présenter 17 binômes. “Le Pays Catalan, c’est vous” veut porter la voix “de l’ensemble des amoureux (ses) du Pays Catalan” face à  “une classe politique essoufflée et interchangeable”.  Pour rappel, en 2015, le mouvement “L’Olivier” avait reçu un bel accueil ; sans toutefois parvenir à faire élire de conseiller départemental.

Le RN, tout comme le mouvement du Pays Catalan, présente des binômes dans l’ensemble des 17 cantons. En effet, la gauche n’a investi aucun candidat face à Madeleine Garcia-Vidal et Marc Petit ; respectivement maires de Saint-Hippolyte et de Claira. La droite locale n’aura pas de candidats estampillés LR sur 4 cantons. Perpignan 4 où les sortants En Marche sont candidats à leur réélection. Le canton de l’Agly où Gilles Foxonet – qui devait porter l’étiquette LR – a finalement choisi le soutien de Louis Aliot. Celui de La Salanque où des LR apparaissent dans 2 binômes distincts. Et La Côte Vermeille où le maire de Port-Vendres et son binôme féminin partent sans étiquette, avec le soutien des LR66.

Les Républicains ainsi que le RN présentent officiellement leurs binômes ce vendredi. EELV et “le Pays Catalan, c’est vous” feront de même samedi.

28/06/2020, Perpignan, France, Elections Municipales votes de Louis Aliot et Jean-Marc Pujol 2nd tour © Arnaud Le Vu / MiP
28/06/2020, Perpignan, France, Elections Municipales © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Canton 1, “Les Aspres” : qui pour remplacer René Olive ?

Sur le canton 1, Les Aspres, fortement ancré à gauche, le binôme de la présidente sortante devra affronter 5 binômes. Dont le coordinateur du mouvement Oui au Pays Catalan, Jordi Vera. Ce dernier n’est pas un inconnu du paysage politique local. Le dernier de ses engagements fut sa 9e position de la liste En Marche de Romain Grau aux dernières municipales.

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 1 :
  • Pour “Le Pays Catalan, c’est vous”, Céline Davesa, et Jordi Vera.
  • Delphine Danat, et Olivier Parra – ancien colistier de Romain Grau – sont candidats sur l’équipe du sénateur Républicain Jean Sol.
  • Sophie Delort et Georges Puig sont candidats sont soutenus par le RN.
  • Pour la majorité départementale, “Mon département en commun”, les candidats titulaires sont, Hermeline Malherbe et Thierry Voisin.
  • La France Insoumise a négocié des binômes avec Europe Ecologie Les verts. Sur le canton, les titulaires sont Franck Huette et Francine Millet.
  • France Monneret et Florian Soro sont candidats titulaires avec Robert Sarrade et Saïda Drissi

Pour la majorité départementale, "Mon département en commun", les candidats titulaires sont, Hermeline Malherbe et Thierry Voisin
Pour la majorité départementale, “Mon département en commun”, les candidats titulaires sont Hermeline Malherbe et Thierry Voisin.

♦ Les 5 binômes du canton 2, “Le Canigou”

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 2 :
  • Pour “Le Pays Catalan, c’est vous”, Alexandre Pano et Françoise Tibau.
  • Le Rassemblement National, via Le Mouvement Démocratie Locale, soutient François Sarlandie de la Robertie et Nathalie Vang. Cette dernière figurait en 54e position de la liste de Louis Aliot aux dernières municipales.
  • Claude Ferrer, maire de Prats-de-Mollo et Fabienne Bardon porteront les couleurs de la droite et du centre.
  • Yves Benassis et Gina Caliciuri sont les titulaires EELV.
  • Pour “Mon département en commun”, c’est le conseiller départemental sortant Alexandre Reynal en binôme avec Marie-Edith Peral qui sont les titulaires.

♦ Le canton 3, “La Côte Sableuse” : 4 candidats face aux sortants LR

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 3 :
  • Le maire de Saint-Cyprien, Thierry Del Poso, et Armande Barrère sont les sortants du canton.
  • Véronique Bréant et Pierre Rossignol porteront les couleurs du Pays Catalan.
  • La France Insoumise investit Françoise Bosman et Jacques Simon.
  • Les titulaires de la gauche départementale sont Nadine Pons et Antoine Ponsini.
  • Également candidats pour le RN, Geoffrey Cosson et Laura Le Du.

♦ Le canton 4, “La Côte Salanquaise”

Sur ce canton que la gauche avait remporté en 2015 à la faveur d’une triangulaire (PS,UMP FN), on notera la présence parmi les candidats d’Alain Ferrand sans étiquette. Ce dernier, à l’heure de l’officialisation de cette liste était toujours en garde à vue. La brigade financière de Montpellier a ouvert une enquête pour “extorsion en bande organisée, concussion et destruction de preuves, faits commis de 2015 à 2021″.

Après le maintien du maire du Barcarès, au passé sulfureux, c’est son binôme féminin qui crée la surprise. En effet, Nathalie Denis était membre de Oui au Pays Catalan. Elle était candidate sous les couleurs catalanes sur la liste EELV aux Régionales ; avant – aux dernières nouvelles – de renoncer à cette place. Le mouvement Oui au Pays Catalan a immédiatement déclaré : “Mme Denis s’est en effet mise hors de notre mouvement. Elle ne nous représentera pas ni aux élections régionales ni aux cantonales”.

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 4 :
  • Alain Ferrand et Nathalie Denis sont candidats indépendants.
  • Soutenus par la majorité sortante mais sans étiquette affichée, Madeleine Garcia-Vidal et Marc Petit ; respectivement maire de Saint-Hippolyte et de Claira.
  • Le mouvement du Pays Catalan lance le binôme composé de Mélanie Cail et Jean-Luc Cerda.
  • Le RN soutient Jean-François Lopez, attaché parlementaire de la député Catherine Pujol, et Christelle Martinez, conseillère municipale de la majorité de Louis Aliot.
  • Nathalie Jurado et Nicolas Rose sont soutenus par EELV.
Juillet 2020 - Jean Vila lors de l'élection du President de la Communauté Urbaine de Perpignan
Juillet 2020 – Alain Ferrand lors de l’élection du President de la Communauté Urbaine de Perpignan

♦ Le Canton 5, “La Côte Vermeille” et ses 7 binômes

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 5 :
  • Sébastien Goncalves et Sandrine Solé pour le Pays Catalan.
  • Pour la France Insoumise, Emmanuelle Fratani et Dominique Guérin
  • Pour la gauche sortante, le maire de Collioure, Guy Llobet, et l’élue à la mairie d’Argelès-sur-Mer, Marie-Christine Bodinier-Colomines.
  • Le binôme composé du maire de Port-Vendres et de l’adjointe au maire d’Argelès-sur-Mer : Grégory Marty et Julie Sanz se présentent sans étiquette.
  • Guy Torreilles et Laetitia Martinez sont candidats Modem.
  • Johnny Charamon* et Fiby Bouchet.
  • Marie-Claire Deixonne Cesari et Eric Paget-Blanc sont également candidats pour le RN.

♦ Le Canton 6, “Perpignan 1 Le Vernet”

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 6 :
  • La sortante, ancienne adjointe du Maire LR de Perpignan, se représente. Annabelle Brunet est en binôme avec Benoit Castanedo.
  • Pour la gauche départementale, les titulaires sont Carlos Greze et Karine Tartas.
  • Marie-Claire Auvergne et Michel Roca, tous deux sur la liste En Marche de Romain Grau en mars 2020, défendrons le “Pays Catalan”.
  • Nicolas Sanchez et Sandrine Serre sont les candidats RN.
  • Enfin, Marc Panis et Lydia Rabelhi porteront les couleurs de EELV.

♦ Canton 7, “Perpignan 2 Bompas” : le combat des chefs

En effet, sur ce canton, les chefs de file des LR et celui soutenu par le RN s’affrontent.

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 7 :
  • Alain Cavalière et Katia Lucas Geoffroy pour le mouvement soutenu par le RN.
  • Jean Sol, sénateur LR et Laurence Ausina, maire de Bompas sont les titulaires LR.
  • La majorité sortante a choisi, Jean-René Casals et Marie El Jai.
  • Nathalie Barés et Cayro Régis sont soutenus par Agissons et Oui au Pays Catalan.
  • Et enfin, Clotilde Font et Symphorien sont également candidats. Pour rappels, ils étaient tous les deux les colistiers de Alexandre Bolo (Ancien élu RN) aux dernières municipales.
18/07/2019, Perpignan, France, Bruneau Retailleau Jean Sol, François Calvet © Arnaud Le Vu / MiP
18/07/2019, Perpignan, France, Jean Sol © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Canton 8, “Perpignan 3 Cabestany”

Dans ce canton ancré à gauche, le binôme sortant Rémi Lacapère, et Françoise Fiter se représentent. Face à eux, 6 binômes tenteront de séduire les électeurs.

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 8 :
  • Pour les LR, Pierre-Olivier Barbé et Laurence Martin, colistiers de Jean-Marc Pujol au dernier scrutin municipal.
  • Pour le Pays Catalan, Monique Ferre et Julien Marzo.
  • Avec le RN, Olivier Guillaumont-Ohms et Bénédicte Pons.
  • Laurence Agnies et Christian Bonnet.
  • Pour les FI, Philippe Brigandet et Sacha Grgurevich.
  • Et enfin pour le Modem, Philippe Bertolin et Caroline Langlais.

♦ Canton 9, “Perpignan 4 Moulin à Vent” : pas de LR face à Romain Grau

Les sortants de ce canton avaient été élus avec l’étiquette UMP (devenu LR). En 2017, Romain Grau et Isabelle De Noell de Marchesan ont choisi de quitter leur famille politique pour rejoindre Emmanuel Macron. Romain Grau est depuis député En Marche. Ils se présentent à nouveau sur leur canton. Le parti LR a choisi de ne pas investiture de binôme sur ce canton.

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 9 :
  • Pour le RN, Jacques Bartoli et Huguette Diés. Cette dernière sera en concurrence avec celui qui en 2020 était sa tête de liste aux municipales, Romain Grau.
  • Pour les catalanistes, Joaquim Fernandez et Nadège Ferri.
  • La gauche a choisi d’investir Jean-Baptiste Llati et Aline Piteux.
  • Egalement candidats, Fabienne Fourcade et Michel Quevreux.
Romain Grau interview 2020 campagne municipales Perpignan
Romain Grau interview 2020 campagne municipales Perpignan

♦ Canton 10, “Perpignan 5 Canohès”

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 10 :
  • Les Républicains ont fait le choix de soutenir le binôme composé par Christine Gavalda Moulenat, présidente de la section LR66, et le maire de Canohès, élu en 2015 avec la gauche départementale.
  • Pour la majorité, c’est Mathias Blanc et Françoise Chatard qui sont les titulaires.
  • Les FI, Francis Daspe et Carole Gohier.
  • Pour le Modem, Michel-Bernard Dupuy et Fabienne Meyer.
  • Mercedes Garcia et Christian Xucla pour le Pays Catalan.
  • Jean-Marc Palma et Christelle Poloni (anciens membres des LR) sont candidats.
  • Enfin, également candidats et investis RN Jean-Marie Dionet et Carla Muti. Cette dernière est, depuis l’élection de Louis Aliot, membre du cabinet du maire de Perpignan.

♦ Canton 11, “Perpignan 6 Toulouges”

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 11 :
  • La majorité sortante sera défendue par Toussainte Calabrèse et Jean Roque.
  • Les LR ont choisi Chantal Gombert et Laurent Lopez.
  • Vincent Bondu et Joanna Rieira pour le Pays Catalan.
  • Laurette Naranjo et Michel Gaillard porteront les couleurs de EELV.
  • Marion Beaufort et Quentin Moulard (RN)
  • Enfin, Didier Lachèvre et Anasthasie Louise sont candidats.

♦ Canton 12, “La Plaine de l’Illiberis”

Le binôme porté par le RN est Stéphane Lecalme et Marie-Thérèse Costa Fesenbech. Cette dernière est l’une des seules figures de proue que le parti de Louis Aliot a choisi d’investir dans cette élection. En effet, aucun des caciques du parti ne figure parmi les 96 binômes titulaires.

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 12 :
  • Pour la majorité sortante, les titulaires sont le maire communiste de Elne, Nicolas Garcia et Marie-Pierre Sadourny.
  • RN, Stéphane Lecalme et Marie-Thérèse Costa Fesenbech.
  • Suzanne Fabresse et Bernard Rous sont candidats.
  • Anne Estirac et Vincent Aboulin se présentent au suffrage.
  • Amélie Cervello et Ausias Vera Grau sont candidats pour le Pays Catalan.
  • Et enfin, le sénateur Jean Sol et son équipe soutien binôme composé de Laetitia Armengau et François Bonneau .
07/02/2018, Perpignan, France, Marie-Thérèse Costa Fesenbech réunion élus municipaux opposition RN© Arnaud Le Vu / MiP
07/02/2018, Perpignan, France, Marie-Thérèse Costa Fesenbech réunion élus municipaux opposition RN© Arnaud Le Vu / MiP

♦ Canton 13, “Les Pyrénées Catalanes”

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 13 :
  • Michel Garcia et Aude Vives porteront les couleurs de la majorité sortante.
  • Hugo Aguado et Lucile Grau sont soutenus par le Pays Catalan.
  • Le binôme EELV est Sophie Andrieu et Thierry Deschamps.
  • Les LR ont choisi Joseph Montessinos (maire de Eus) et Joelle Urrutia Calvet.
  • Et enfin, pour le RN, Elisabeth Sicre-Miffre et Alexandre Souaillat.

♦ Canton 14, “Le Ribéral”

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 14 :
  • Pour la majorité sortante, Priscilla Beauclair et Florent Marsal.
  • Les conseillers départementaux sortants Robert Vila (Président de la métropole perpignanaise) et Nathalie Piqué, élue à Pezilla-la-Rivière, sont candidats à leur réélection.
  • Émilie Benzanen et Joan Nou ; ce dernier étant l’un des fondateurs du mouvement Agissons en Pays Catalan.
  • Pour le RN, Julien Potel et Catherine Minghetti.
  • Et enfin, Céline Commes et Jordi Mas.
Joan Nou (à gauche sur la photo) pour Agissons en Pays Catalan © Idhir Baha
Joan Nou (à gauche sur la photo) pour Agissons en Pays Catalan © Idhir Baha

♦ Canton 15, “La Vallée de L’Agly”

Ce canton a été le théâtre d’un psychodrame avec le choix du maire de Baixas, Gilles Foxonet de se porter candidat avec le soutien de Louis Aliot et du parti d’extrême droite. L’ancien élu LR déclarait à nos confrères de L’indépendant qu’il s’agissait néanmoins d’un “non-événement”. Il sera candidat en binôme avec Agnès Bachelet.

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 15 :
  • Charles Chivilo, maire de Maury et Lola Beuze est le binôme sortant de la majorité.
  • Joël Diago et Jamila Mékoui sous les couleurs du Pays Catalan.
  • Pour la FI, Stéphane Caron et Brigitte Corp.
  • Et enfin, Michèle Louge et François Maurand.

♦ Canton 16, “La Vallée de la Têt”

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 16 :
  • Caroline Pagés, élue de Ille-sur-Têt et Robert Olive, maire de Saint-Féliu d’Amont pour la majorité sortante.
  • Pour le RN, Jean-Philippe Lecoinnet et Emmanuelle Grivet.
  • Ludovic Jeanneau et Fabienne Sage pour les FI.
  • Pour les LR, Jacques Garsau et Armelle Revel-Fourcade sont les titulaires et maires respectivement de Millas et du Soler.
  • François Banus et Océane Hernandez pour le Pays Catalan.
  • Et enfin, Chloe Cayeux et Anthony Le Boursicaud sont également candidats.

♦ Canton 17, “Vallespir – Albères”

Cliquez pour voir les binômes candidats du canton 17 :
  • Yves Porteix et Aurélie Roca pour les LR.
  • David Catherine et Pierre Daïder pour FI.
  • Les élus sortants Robert Garrabé, maire de Saint-Jean-Pla de Corts et Martine Rolland sont candidats à leur réélection.
  • Pour le RN, Laura Chretien et Thomas Sergeant-Gilbert
  • Michelle Arnaudies et Quentin Bouhelel pour “Le Pays Catalan, c’est vous”
  • Et enfin, Xavier Bée et Vanessa Ristori.

Découvrir la liste complète des titulaires et des suppléants cliquez ici. La liste des candidats sera définitive après validation par le Ministère de l’Intérieur.

*Une erreur s’est glissée dans notre article. Nous avions indiqué, à tort, que Monsieur Charamon était porte parole pour Les Patriotes66. En fait, il s’affiche sous la bannière, “Les patriotes de France”.

// Les campagnes électorales dans les Pyrénées-Orientales :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances