Errance en Syllogomanie | Effervescence théâtrale pour un retour du public en Archipelie

Errance en Syllogomanie © Fanny Gonin

Du 3 au 10 octobre, Errance en Syllogomanie s’installe à l’Archipel. Chaque jour, 3 représentations seront présentées. Sous forme d’exposition théâtralisée, ce spectacle, co-produit par l’Archipel, signe le retour du Théâtre Dromesko. Baraque foraine, animaux fabuleux et saltimbanques emmènent les spectateurs sur les routes d’une échappée belle pavées de souvenirs et d’émotions.

♦ Un spectacle inédit qui se joue de la réalité et de la fiction

Lily et Igor du Théâtre Dromesko avaient déjà investi les murs de l’Archipel avec les spectacles Le Dur Désir de durer et Le Jour du grand jour. Ils reviennent en ce début octobre avec un parcours poétique où se mêlent comédiens, danseurs et musiciens de la troupe qui déambulent à travers des installations plastiques et théâtrales pour réaliser des performances poétiques. Le mouvement syllogomaniaque, inventée par Lily Lavina, s’installera dans divers espaces couverts du théâtre.

Des parois amovibles, propriétés de Dromesko, seront utilisées pour créer l’agencement de la salle. La scénographie sera donc à géométrie variable et évolutive : des couloirs semblables à des labyrinthes conduiront à des espaces dégagés, en passant par des espaces restreints, et d’autres plus aérés. Le spectacle est accessible dès 12 ans.

Chaque des représentations pourra accueillir 45 spectateurs. Ils feront partie du spectacle et seront guidés, par groupe de 15, dans cette divagation théâtrale et plastique. La volonté est de présenter un projet inédit en toute simplicité. Un spectacle bien particulier, un entre-sort syllogomaniaque.

Comme à son habitude, le Théâtre Dromesko va jouer entre les lignes et mêler le réel et le fictif. Lorsque les spectateurs erreront entre les tableaux, certains corps s’échapperont des cadres, des natures mortes prendront vie, des oiseaux empaillés s’envoleront. Des objets, qui, comme le précise Lily Lavina, « ont tous eu au moins une vie avant de s’installer dans ces assemblages, qui représentent des fragments de vie, de mémoire, des morceaux de squelette de leur propre existence« 

Errance en Syllogomanie © Fanny Gonin
Errance en Syllogomanie © Fanny Gonin

♦ Le Théâtre Dromesko

Igor Dromesko définit son théâtre comme « un théâtre d’images et de paroles, un théâtre où danseurs et comédiens, animaux et musiciens, où tous écrivent une partition commune, complices d’un soir osant partager avec le public ce qu’il leur reste d’espoir, de tendre, de rêverie et de révolte« . Il souhaite que le public se laisse guider et quitte la réalité pour profiter du spectacle.

Depuis 30 ans, Dromesko parcourt les routes de France et d’Europe pour présenter ses spectacles dont les titres s’assimilent à des poèmes de la vie (« L’Utopie fatigue les escargots« , « Arrêtez le monde, je voudrais descendre« , « Le Quai des oubliés« ). Chez Dromesko, la frontière entre la fiction et la réalité est infime voire inexistante.

Pour Igor, « l’art dans le quotidien et l’artisanat du théâtre […] reste proche, dans le fond et dans la forme, du « vivant » et ainsi respecte la vie, source de toute inspiration artistique« . Leur approche du spectacle vivant « est particulière et unique dans sa façon de s’enrichir constamment des « nuisances » de la vie ».

Depuis 1998, la compagnie du Théâtre Dromesko s’est installé à La Ferme du Haut Bois à Saint Jacques de la Lande dans la métropole de Rennes. Il s’agit d’un lieu de création mis à disposition par la ville et par Rennes Métropole qui accueille des artistes en résidence.

♦ Portraits de Lily et d’Igor, à la vie comme à la scène

Née en 1959, Lily Lavina est une artiste complète : chanteuse, comédienne, plasticienne, metteuse en scène et ancienne mannequin. Elle se marie avec Igor en 1986 ; ils fondent ensemble La Volière Dromesko en 1989, un spectacle qui signe la naissance de leur compagnie Le Théâtre Dromesko. 353 représentations au total pour cette première création.

Lors des représentations de Le Dur Désir de durer à l’Archipel, une sélection de ses œuvres était exposée lors d’une exposition intitulée Zinc Les Filles. Des compositions créées avec des matériaux et des objets insolites qu’elle récupère. Pour Errance en Syllogomanie, Lily Lavina est auteure, metteuse en scène et créatrice des installations.

Igor est comédien, musicien et metteur en scène. Co-fondateur du Cirque Aligre de 1977 à 1982 et de Zingaro de 1983 à 1988, il a créé en 1995 avec sa femme Lily La Baraque, cantine musicale ; un spectacle décliné en 3 versions différentes pour une tournée de 13 ans. Une majorité des spectacles imaginés par le couple sont itinérants et imaginés dans des lieux démontables.

Errance en Syllogomanie © Fanny Gonin
Errance en Syllogomanie © Fanny Gonin

// Côté culture :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances