fbpx

Et Alors ?! 4e édition du Festival du film LGBT+ de Perpignan

LECTURE

La 4e édition du Festival du film LGBT+ de Perpignan « Et Alors ?! » se déroulera le 9, 10 et 11 octobre. Porté par une équipe de bénévoles, ce projet se veut festif. En plus des projections, des conférences et des dédicaces sont prévues durant le week-end.

♦ Retour sur un jeune festival

La première édition de ce festival avait rassemblé plus de 300 participants ; et 700 lors de la deuxième et troisième édition. « Et Alors ?! » se définit selon Jean-Loup Thevenot, le président de LGBT+66, comme « un outil d’ouverture aux autres, quelle que soit leur orientation sexuelle ».

C’est aussi une façon, à travers le cinéma, de lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre ; et de montrer les représentations des personnes LGBT+.

L’Association LGBT+66 a pour ambition de lutter contre la haine anti-LGBT+, de sensibiliser les différents publics aux problématiques LGBT+, de favoriser l’écoute des personnes en questionnement sur leur orientation sexuelle ou leur identité de genre et de créer des liens sociaux entre les personnes LGBT+ ou sympathisantes. Plusieurs grandes actions ont d’ores et déjà été réalisées ; des ateliers de fabrication de masques, aux interventions en milieu scolaire, sans oublier les séances de projection…


À lire également : Témoignage “Vivre sa transidentité” – Sans contrefaçon, je suis un Garçon


♦ Des séances et conférences pour tou.te.s

Le 9 octobre, une séance sera exclusivement réservée aux scolaires. Beautiful Thing de Hettie MacDonald sera projeté au cinéma Le Castillet de Perpignan. Initialement diffusée à la télévision, cette comédie dramatique a ensuite été projetée dans les salles obscures. Il s’agit de l’un des premiers téléfilms dévoilant une relation amoureuse entre deux adolescents de même sexe.

La soirée d’ouverture du Festival débutera par une conférence de Brigitte Rollet à la Maison de la Catalanité. Spécialiste du cinéma et de la télévision, Brigitte Rollet s’est longuement intéressée aux questions de genre et de sexualité sur le grand et petit écran. Cet échange retracera les films marquants dans l’histoire du cinéma autour de la représentation des lesbiennes. Suivra ensuite un apéritif d’ouverture puis la projection de Wild Nights with Emily de Madeleine Olnek. Ce film évoque la relation amoureuse de la poétesse Emily Dickinson avec sa belle-soeur ; ainsi que sa difficulté à être publiée.

À l’occasion de la séance « un œil dans le rétro », le film Les Larmes amères de Petra von Kant sera diffusé le 10 octobre. Rainer Werner Fassbinder a choisi d’adapter l’une de ses pièces de théâtre tout en conservant le huis clos original. Brigitte Rollet animera conjointement une conférence intitulée « Le cinéma dit lesbien : combien de divisions ? » – (à la Maison de la Catalanité le 9 octobre).

♦ L’histoire de l’homoparentalité en France avec Émilie Jouvet

Des films plus récents seront également à l’affiche : Brooklyn Secret de Isabel Sandoval, Madame de Stephane Riethauser, Mon enfant Ma bataille d’Emilie Jouvet et Fin de siècle de Lucio Castro. À travers de nombreux témoignages et des documents d’archives, Mon enfant Ma Bataille est un documentaire qui revient sur l’histoire de l’homoparentalité en France. La réalisatrice Émilie Jouvet sera présente en visio-conférence. À noter que les projections seront suivies d’un débat sur l’homophobie animé par des membres de LGBT+ 66.

Une partie des planches de l’ouvrage de Florent Manelli 40 LGBT+ qui ont changé le monde sera exposée au cinéma Castillet. L’illustrateur a choisi de représenter des personnes qui se sont battues, et se battent encore chaque jour, pour créer un monde plus inclusif et solidaire. Florent Manelli dédicacera son ouvrage le 10 octobre à la librairie Tocatis à 15h ; et dans le hall du cinéma à 19h.

♦  Coup de projecteur sur les séries télés, courts-métrages et bande-dessinées

Une partie de la programmation est axée sur les séries LGBT+. Le 10 octobre, lors d’une séance animée et présentée par David Halphen, les trois premiers épisodes de séries issues du catalogue de Canal Plus ; The L World : generation Q, Work in Progress et Miguel seront projetés. La séance est gratuite, dans la limite des places disponibles.

Un brunch-conférence autour de la représentation des personnages LGBT+ dans les séries télévisées se tiendra le 11 octobre à l’Espace Coworking Coffee. Il sera animé par David Halphen qui profitera de ce moment pour dédicacer son ouvrage Fusion Man 1 : les origines d’un Super-Héros ; l’histoire de Dan Valène, super-héros LGBT de 17 ans. Tiré d’un court-métrage diffusé sur Canal Plus, Fusion  Man est une BD ayant vu le jour grâce à une campagne participative.

La représentation LGBT dans la pop culture a toujours intéressé David Halphen. “Passant l’année du bac à analyser Brokeback Mountain puis organisant des évènements promotionnels avec des acteurs de Queer as Folk, de The L Word et de Buffy Contre Les Vampires pendant ses études de cinéma à la Sorbonne, on peut dire que la représentation des homos dans la fiction contemporaine est devenue un de ses sujets de prédilection.

Lors de la séance « courts et queers », le public pourra visionner 7 courts-métrages français. Parmi les réalisateurs, Manuel Marnier, Keren Marciano ou encore Clémence Poésy, récemment vue à l’affiche de Tenet de Christopher Nolan. Tous les genres cinématographiques seront représentés ; de l’animation à la fiction, en passant par le documentaire.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances