fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Culture » Le Festival de musique sacrée revient au printemps

Le Festival de musique sacrée revient au printemps

Cappella Mediterranea © François de Maleissye

Article mis à jour le 23 mars 2022 à 14:33

Après deux années difficiles pour cause de pandémie, la 36e édition du Festival de musique sacrée est de retour à Perpignan du 1er au 16 avril 2022. « La programmation formera une véritable mosaïque musicale » dixit Elisabeth Dooms, la directrice du festival. C’est donc une programmation variée qui attend les spectateurs mêlant concerts, balades, ateliers et rencontres. Comme depuis toujours, ce festival se veut accessible au plus grand nombre ; pour rappel, la plupart des 29 manifestations sont en accès libre. Photo de Une : Cappella Mediterranea © François de Maleissye.

♦ Les concerts Florilège à l’église des Dominicains

Lors des soirées Florilège, les artistes de renommée nationale et internationale donnent leur concert à l’église des Dominicains. Les tarifs pratiqués, de 1 à 25€, font de ces soirées des évènements accessibles à tous.

Le 8 avril, c’est la compagnie Tavernier-Vellas qui ouvrira le bal des soirées Florilège. à l’honneur. Frédéric Tavernier interprétera une « Misa Flamenca », un rite andalou. Les spectateurs assisteront à une expérience musicale et spirituelle inédite.

Le lendemain se tiendra la Nuit du monde, un moment incontournable du festival. Cette année, c’est l’Arménie qui sera à l’honneur. Une soirée durant laquelle les artistes transmettront leurs émotions grâce à leur duduk, un instrument traditionnel arménien.

Le 12 avril, place à la Nuit baroque. Pour sa première venue à Perpignan avec son ensemble Cappella Mediterranea et le Chœur de chambre de Namur, Leonardo García Alarcón, offrira une revisite de la Passion selon saint Jean d’Alessandro Scarlatti.

Le 14 avril, le jeune chef Léo Warynski dirigera le chœur Les Métaboles. Avec « The Angels », les auditeurs découvriront les œuvres de Purcell, Byrd et Palestrina associées à celles de Harvey.

Pour la dernière soirée Florilège, le 16 avril, les voix du groupe Les Arts Florissants résonneront dans l’église des Dominicains de Perpignan. Ces fidèles du Festival de musique sacrée interpréteront des madrigaux sacrés en cette Semaine Sainte.

Ararat sera au Festival de musique sacrée le 9 avril 2022. Photo © Bertrand Pichene
Ararat sera au Festival de musique sacrée le 9 avril 2022 pour la soirée Nuit du monde. Photo © Bertrand Pichene

> À lire : Culture | Agrandi et rénové, le musée d’art moderne de Céret réouvre ses expositions

♦ Les concerts Mosaïque, des artistes aussi variés que les lieux

Les concerts Mosaïque rassemblent des formations très diverses qui transmettent la créativité musicale d’aujourd’hui. Le 3 avril, les carillonneurs Elizabeth Vitu et Laurent Pie prendront place sur le parvis de l’église Saint-Jean-le-Vieux pour un « Voyage vers l’exosphère ».

Le même jour, trois jeunes chanteuses, Les Itinérantes, interpréteront a cappella des musiques du monde. Une invitation à voyager entre les époques et au-delà des frontières qui débutera à la Cathédrale Saint-Jean-Baptiste.

Le théâtre municipal Jordi Pere Cerdà accueillera deux concerts : celui du Quatuor Astor le 6 avril et le trio Sagrada Mundi le 7 avril. Le premier groupe de musiciens se démarque par son interprétation de la musique de chambre. Les membres du trio Sagrada Mundi se sont réunis grâce à leur passion des musiques spirituelles du monde.

Le 8 avril, c’est le violoncelliste Gaspar Claus qui viendra jouer les morceaux de « Tancade », son premier disque en solo, en hommage à cette plage de Banyuls-sur-Mer, la ville de naissance de l’artiste. Le 14, trois musiciennes, Trytone, viendront explorer en musique les différentes allégories de l’Ascension. Enfin, le 16 avril, jour de clôture du festival, Bab Assalam accompagné du circassien Sylvain Julien, réinventera le mythe des derviches tourneurs. Ces trois concerts se tiendront à l’Eglise des Dominicains.

Le choeur Les Metaboles sera au Festival de musique sacrée le 14 avril 2022. Photo © Elsa Laurent
Le choeur Les Metaboles sera au Festival de musique sacrée le 14 avril 2022. Photo © Elsa Laurent

> À lire : Culture | Enric Moner, l’enquête sur la vraie histoire du résistant de Maureillas

♦ Cette année encore, les enfants ont accès à une programmation qui leur est entièrement dédiée

Durant les deux semaines de festival, ils pourront participer à plusieurs activités. Annie Ploquin-Rignol, une flûtiste, animera au Muséum d’Histoire naturelle, une balade musicale le 2 avril et un atelier durant lequel les enfants pourront réaliser une flûte originale le lendemain.

Le 13 avril, les tout-petits pourront assister à un atelier avec leurs parents et les bibliothécaires de la médiathèque. Ils vivront une expérience corporelle, musicale et sensorielle, au rythme des comptines. Les enfants de plus de 7 ans pourront participer à un atelier-concert. Ils découvriront les percussions turques, la contrebasse et le piano. Pour clore la journée, Stéphanie Despotes, bibliothécaire, embarquera, grâce à des tablettes numériques, petits et grands au sein des musées les plus prestigieux avec pour fond sonore les concerts de la Philharmonie de Paris.

piano  - En avril, place au festival Musique Sacrée

> À lire : Culture | Prats de Mollo ouvre un centre culturel pour « casser les frontières » pyrénéennes

♦ Un village et des animations dans Perpignan

Suite au succès de l’année 2021, cette année encore le village du festival prendra place dans le cloître du couvent des Dominicains. Le public pourra venir y rencontrer les artistes. Projection et conférence viendront compléter les animations musicales. Le 8 et le 9 avril, des dégustations de produits catalans seront proposées.

Le 2 avril, au musée des monnaies et médailles Joseph Puig, une visite-concert sera accessible. Les pièces de monnaie seront mises en valeur par la flûte d’Annie Ploquin-Rignol et celles des élèves de la classe des flûtes du monde du conservatoire Montserrat Caballé. La flûtiste tiendra également une conférence à la Médiathèque le 9 avril dans laquelle elle fera découvrir les flûtes des cinq continents.

Durant tout le festival, l’exposition « Musique sacrée du monde » se tiendra à la Médiathèque. Pour le vernissage, le premier avril, les percussions de Vincent Choblet mettront en valeur les photographies de Michel Aguilar.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances