fbpx
Surendettement Pyrénées-Orientales

Les foyers des Pyrénées-Orientales sont-ils plus surendettés ?

LECTURE

Les chiffres de la commission de surendettement des Pyrénées-Orientales sont tombés. Si l’année 2018 avait été marquée par une nette diminution du nombre de dossiers déposés, l’année dernière démontre une baisse plus timide. Les Pyrénées-Orientales font toujours partie de ces départements les plus surendettés de France.

♦ Une baisse du surendettement plus contrastée dans les Pyrénées-Orientales

En 2019, la moyenne nationale de dossiers déposés aux secrétariats des commissions de surendettement était de 268 pour 100.000 habitants âgés de plus de 15 ans. La moyenne régionale affichait une moyenne de 245 situations de surendettement, tandis qu’au niveau départemental, celle-ci grimpait à 317. La baisse amorcée depuis trois ans, et très marquée en 2018, est restée limitée en 2019 avec une légère diminution de seulement -1,2%. Philippe Chopin, le préfet du département, a précisé qu’en 2019, 1.278 dossiers avaient été déposés contre 1.297 en 2018. 

Cette évolution est très contrastée par rapport au niveau régional ; puisque la baisse constatée était de -12,6% et -12,2% au niveau national. Cela s’explique par la pauvreté bien ancrée dans le département des Pyrénées-Orientales. Le taux de pauvreté s’y élève à 20,7% contre 14,1% au niveau national. Malgré une amélioration, le taux de chômage est toujours important : 13,9% contre 10,7% pour l’ensemble de la France métropolitaine. Enfin, la précarité est très présente, 9,2% de la population des Pyrénées-Orientales perçoit le RSA contre 7,4% sur le plan national. 

Par conséquent, le nombre de primodépôts pour 100.000 habitants de 15 ans et plus est supérieur à 190 dans le département. La moyenne nationale est de 155 nouvelles situations de surendettement. En Occitanie, le département des Pyrénées-Orientales est le seul a avoir enregistré un nombre aussi élevé. Au niveau national, le nombre de dossiers de surendettement a explosé dans les Hauts-de-France. C’est la seule région qui enregistre une moyenne supérieure à 350 dossiers déposés auprès des commissions pour 100.000 habitants.

♦ 1.453 personnes surendettées dans les Pyrénées-Orientales, 111 en Lozère

Le département des Pyrénées-Orientales se démarque de la région Occitanie de par sa situation économique. À titre d’exemple, 1.453 personnes surendettées ont été recensées dans les Pyrénées-Orientales. Elles ne sont que 111 en Lozère et 470 dans le Gers. Dans le département, l’endettement médian, hors immobilier, des ménages surendettés était de 15.865€ ; 15.633€ pour l’ensemble de la région et de 16.384€ sur le plan national. Pourtant, le montant moyen effacé pour les ménages surendettés était de 20.207€ pour l’ensemble de la France et de 22.848€ pour l’Occitanie. 

43,3% des personnes surendettées d’Occitanie sont en couple ; c’est exactement le même taux qui est constaté au niveau du département. 60,4% des surendettés de la région n’ont aucune personne à charge. Ce sont les femmes qui sont le plus touchées par cette situation : 54,6% (56,5% pour les Pyrénées-Orientales). 14,3% d’entre elles sont âgées de 45 à 54 ans (15,8% pour le département). 73,7% des personnes surendettées dans la région sont locataires de leur logement. Dans les Pyrénées-Orientales, 74,7% des personnes surendettées sont dans cette situation. Une hausse notable par rapport à l’année dernière où le taux était de 71%.

♦ Les plus touchés par le surendettement sont les retraités

Concernant la situation professionnelle, là encore on note des différences entre la région et le département. En France, 60,5% des personnes surendettées sont des actifs, 57,6% en Occitanie et 57,8% dans les Pyrénées-Orientales. Parmi eux, 31,6% sont des chômeurs. Ce taux est bien plus important qu’au niveau régional (26,3%) et national (25%). En ce qui concerne les inactifs, les plus touchés par le surendettement sont les retraités. Cette situation est identique au niveau département, régional et national.

Dans les Pyrénées-Orientales, 37,3% des personnes surendettées vivent avec un revenu mensuel inférieur à 1.148€. C’est une nette augmentation par rapport à 2018 où le taux était de 31,1%. Une fois encore, ce taux est supérieur à la moyenne nationale qui est de 32,9%. Enfin, 81,7% des ménages surendettés des Pyrénées-Orientales ont un patrimoine immobilier et financier inférieur à 2.000€ et 54% ont une capacité de remboursement inférieure à 0€.

Rappelons que la Banque de France a mis en place le site internet https://www.mesquestionsdargent.fr/ dans le but d’aider le grand public à bénéficier d’informations gratuites sur des sujets liés aux finances personnelles et à la gestion d’un budget. 

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances