Live au Campo 2017 - Véronique Sanson-7310415

Live au Campo, grippe, rénovation à l’aéroport de Perpignan, la meilleure galette des P.O. – “Débriefe moi la semaine”

LECTURE

Dans quelques jours s’ouvre la période des fêtes de famille et l’abondance de chocolats et autres tourons. Mais, avant cela, nous vous parlerons aussi bien du métier de pilote d’avion de chasse que des coupures d’électricité syndicales. Pour vous mettre l’eau à la bouche, les boulangers se sont prêtés au jeu du meilleur gâteau pour l’Épiphanie. Mais avant les Rois, il faut penser à la hotte du Père Noël. Et pour les mélomanes, le festival Live au Campo a dévoilé sa programmation. Sans oublier, parmi ces brèves, la grippe saisonnière, les travaux à l’aéroport et l’exercice de sécurité à Port-Vendres.

Petit retour en arrière avec les articles de la rédaction en cette 50e semaine de 2019 :

♦ La CGT revendique les coupures de courant de 4.000 clients d’Enedis à Perpignan

Lors de la 2e mobilisation contre la réforme des retraites, certains manifestants de la CGT ont choisi l’action. Le 10 décembre dernier, vers 6h30, plus de 4.000 usagers de l’hypercentre de Perpignan étaient déconnectés du réseau électrique.

Vers 11h00 du matin, 75% des clients avaient été rétablis malgré le blocage du site Enedis à Perpignan. En effet, les véhicules et les techniciens étaient contraints d’attendre la fin de la mobilisation pour pouvoir intervenir. Directeur départemental Enedis, François-Xavier de Boutray déclarait vouloir déposer une plainte suite à ces actes de malveillance.

♦ La grippe saisonnière responsable de 8.100 décès par an

Actuellement, le seuil épidémique de 173 cas pour 100.000 personnes est encore loin d’être atteint. Mais l’Agence Régionale de Santé Occitanie rappelle :

  • Le taux de vaccination qui reste insuffisant. Moins d’une personne à risque sur deux s’est faite vacciner (46,8 %) au cours de la précédente campagne.
  • La mobilisation des professionnels de santé est toujours aussi décisive pour l’incitation à la vaccination. Ceci passe par le dialogue avec les patients… Mais aussi par la vaccination des professionnels eux-mêmes qui doivent être exemplaires.
  • En 2019, un pas de plus vers la simplification du parcours vaccinal. Toutes les personnes de 18 ans et plus pour lesquelles la vaccination antigrippale est recommandée peuvent désormais retirer directement leur vaccin à la pharmacie, et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme, infirmier(e), pharmacien volontaire.

La grippe entraîne chaque année 1.8 millions de consultations en médecine de ville. Mais surtout plus de 65.600 passages aux urgences et pas moins de plus de 10.700 hospitalisations. Pour rappel, plus de 1.890 de cas de grippe grave sont admis en réanimation. Et chaque année, 8.100 décès sont attribuables à la grippe durant l’épidémie.

♦ Piloter un avion de chasse ? Rêve ou réalité ?

Jean-Guillaume Martinez l’avoue bien volontiers, il a pu faire de son rêve d’enfant une réalité. Son père le rappelait sur le site Aerocontact, “Il a toujours voulu faire ça. Dès l’âge de trois ans, il nous disait ‘pilote de chaaaasse’ en faisant un mouvement furtif avec sa main”.

Depuis 2001, sous le surnom de Marty, il est aux commandes d’un avion de chasse. Il pilotera alors son premier avion de combat Mirage 2000, puis il passera sur le mythique Rafale en 2009. De 2015 à 2017, il sera à la tête du Rafale Solo Display. Cet avion est, à l’image de la patrouille de France, l’un des ambassadeurs de l’armée de l’air française.

Jean-Guillaume Martinez tiendra une conférence à l’université de Perpignan ce 19 décembre à 18h30. L’occasion pour le pilote et formateur de répondre à ceux qui s’interrogent sur ce métier aussi passionnant qu’exigent. Conférence et rencontre, amphithéâtre 5 de l’université de Perpignan, site du Moulin à vent.

♦ Des travaux d’envergure à l’aéroport de Perpignan Sud de France

Deux chantiers sont en cours pour la mise en conformité de l’Aéroport Perpignan Sud de France. Prévus pour se terminer au mois d’Avril 2020, ces travaux se feront en 3 phases. La continuité de l’exploitation des vols commerciaux sera ainsi assurée.

Une aire de stationnement des avions refaite et optimisée. Le gros du chantier consistera en la refonte totale du revêtement de l’aire de stationnement des avions. Soit une surface de plus de 5 hectares. L’occasion aussi de repenser entièrement les réseaux sous-terrains : évacuation des eaux pluviales, installation d’un séparateur d’hydrocarbures pour le traitement des eaux avant le rejet dans le milieu naturel, et la rénovation totale de l’éclairage basculée en LED. Enfin, des alimentations électriques enterrées permettront le raccordement directement au réseau électrique des avions à l’arrêt. Et ce en lieu et place de leur alimentation par groupe électrogène bien plus polluant.

Une nouvelle caserne pour les pompiers. Avec cet investissement, l’aéroport disposera, au printemps, d’un équipement aux derniers standards de sécurité. La position optimisée et centrale entre les 2 pistes qui permettra de réduire les délais d’intervention en cas d’accident. La caserne sera notamment dotée d’une vraie vigie 360° pour une supervision de la sécurité des aires aéronautiques.

♦ Exercice à Port-Vendres – Simulation d’un produit radioactif à bord d’un cargo africain 

Prise d’otages, pollution, crash d’avion, la préfecture organise régulièrement des exercices de tous types. Ils permettent notamment la coordination des forces de sécurité et des différents acteurs amenés à intervenir en cas d’accident majeur. Mais aussi de renforcer la culture du risque et de conserver un niveau de vigilance élevé dans des secteurs exposés.

Le 6 décembre, 400 personnes ont donc participé à la simulation d’un accident de type Nucléaire, Radiologique, Bactériologique, Chimique ou explosifs (NRBCe).

Le scénario de l’exercice prévoyait la présence d’un produit radioactif sur un cargo provenant d’Afrique. La présence d’individus présents à bord du cargo, à proximité de la source radioactive, a permis de tester la chaîne de décontamination mobile du SAMU ainsi que la capacité de réaction et de coordination de tous les acteurs impliqués. Dès le déclenchement de l’exercice et afin de coordonner les équipes engagées, le préfet a activé le centre opérationnel départemental en préfecture. Mais aussi une cellule d’information du public et des élus (CIPE).

Jean-Marc Bassaget, sous-préfet de Céret, s’est rendu au poste de commandement opérationnel installé à la mairie de Port-Vendres. Gendarmes, pompiers, personnels des services d’urgence et des services de la préfecture l’accompagnaient. À cette occasion, les services ont testé les sirènes d’alerte de la commune en mode silencieux.

♦ Véronique Sanson, Alain Souchon – Six soirées pour le Live au Campo 2020

  • Lundi 20 juillet 2020, soirée 100% féminine avec Beth Hart, une voix qui oscille parfaitement entre rock, blues, gospel et jazz. Croisée au festival Voix de Femmes de Maury, la chanteuse blues folk Ayo présentera son nouvel opus au public perpignanais. 
  • Mardi 21 juillet 2020, Inès Reg monte sur les planches du Campo Santo pour une spéciale Humour. La jeune femme a fait sensation sur Youtube avec son fameux “je veux des paillettes dans ma vie”.
  • Samedi 25 juillet, le retour de Véronique Sanson. Trois ans après sa performance remarquée, la star française aux innombrables succès revient à l‘ombre de la Cathédrale Saint-Jean.
  • Lundi 27 juillet, il lui fallait un écrin pour sa voix. Alain Souchon a choisi l’intimité du Campo Santo. Après Julien Clerc en 2018 et Joan Baez en 2019, Live au Campo poursuit sa conquête du public aux tempes grisonnantes.
  • Mercredi 29 juillet 2020, le duo mexicain Rodrigo y Gabriela viendra faire vibrer les 2.300 spectateurs du festival au son de leurs guitares.
  • Mardi 4 août 2020, autre musicien hors pair. Jamie Cullum clôturera l’édition 2020 du Live Au Campo.

Plus d’informations et réservations sur le site du Live au Campo. #LAC2020

♦ Où manger la meilleure galette des Pyrénées-Orientales cette année ?

C’est presque devenu une tradition, y compris pour Made In Perpignan. Depuis 5 ans, la Fédération des boulangers et la Confédération des artisans pâtissier-chocolatier-confiseur des Pyrénées-Orientales organisent le concours départemental de la meilleure galette des rois du département.

Une dégustation à l’aveugle par un jury scindé en deux groupes pour décerner le prix au meilleur tourteau et à la meilleure galette.

Car oui, il y a bien deux sortes de gâteaux pour fêter l’arrivée des Rois mages le 6 janvier : le tourteau et la galette. Le premier est un pain brioché en forme de couronne recouvert de sucres et de fruits confits, consommé traditionnellement en Espagne et dans le sud de la France. La seconde est à base de frangipane fourrée, le plus souvent, de pâte d’amande. Qu’il soit brioché ou à la frangipane, tout bon gâteau qui se respecte contiendra une fève pour le futur Roi ou Reine qui aura la chance de tomber dessus.

Le prix du meilleur tourteau 2019 est décerné à :

  • Aux Délices des Aspres – Thuir
  • Boulangerie L’Atelier – Céret
  • Pâtisserie Florent – Thuir

Le prix de la meilleure galette 2019 est décerné à :

  • La Grigne – Perpignan
  • Boulangerie Romuald Cerezo – Salses Le Château
  • La Fée Gourmande – Le Barcarès

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Psychose Hitchcock Institut Jean Vigo Sébastien Rongier
Article précédent

Psychose d'Hitchcock - Le film au lien aussi mystérieux que méconnu avec la ville de Perpignan

Steve Golliot-Villers
Article suivant

Exploration contemporaine en noir et blanc - Steve Golliot-Villers nous livre ses aphorismes graphiques

non at felis ut in Sed Lorem sem, mattis adipiscing