Plan France Relance | Le reconfinement va-t-il tirer sur l’ambulance ?

07/05/2020, Collioure, France, Illustration déconfinement interdiction plages, bord de mer, terrasses des cafés et restaurants / deconfinement banning beaches, seaside, café and restaurant terraces © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Lors de son allocution le mercredi 28 octobre à 20h, Emmanuel Macron annonçait un nouveau confinement de la France dans les 24 heures. Un nouveau coup dur pour l’économie ajouté à une crise sanitaire déjà difficile à gérer. Pourtant, le jeudi 3 septembre, Jean Castex avait présenté le plan France Relance destiné à redresser l’économie française et à créer de nouveaux emplois. Le Premier ministre a précisé qu’aucun territoire ne devrait être exclu de ce plan de relance. Celui-ci sera-t-il suffisant pour relever les Pyrénées-Orientales ?

♦ Quid du plan de France Relance ?

Composé de cent mesures, le plan de relance s’articule autour de trois volets :

  • l’écologie (30 milliards €) pour accompagner la transition vers une économie plus verte et durable,
  • la compétitivité (34 milliards €) pour donner aux entreprises les conditions les plus favorables pour développer leurs activités et ainsi préserver l’emploi des salariés,
  • la cohésion sociale et territoriale (36 milliards €) pour garantir la solidarité entre les générations, entre les territoires, et entre tous les Français.

Son objectif est donc de transformer l’économie en investissant en priorité dans les domaines considérés comme les plus porteurs de telle sorte que la France puisse retrouver d’ici deux ans son niveau économique d’avant crise.

Comment se traduit ce plan de relance en Occitanie ?

En Occitanie, l’État a retenu 450 projets ; soit un budget de 90,6 millions d’euros pour soutenir l’investissement des collectivités locales et relancer la commande publique. Ces 450 nouveaux chantiers vont mobiliser 315 acteurs parmi les communes, les conseils départementaux, les associations, les communautés de communes et d’agglomérations et les syndicats mixtes.

Les projets sont diversifiés et pensés pour préparer l’avenir tout en améliorant la vie des citoyens. Autre critère de sélection : leur capacité à débuter très rapidement ; dès la fin 2020 pour certains. Parmi les plus petits projets de ce plan de relance en Occitanie, la sécurisation des accès à l’école de Bourg-de-Visa dans le Tarn-et-Garonne. Estimé à 7.268€, son coût bénéficiera d’une prise en charge à 50% par France Relance. En moyenne, la subvention de l’État par projet en Occitanie s’élève à 201.000€.

Les projets se décomposent autour de 3 thématiques : 
  • la transition écologique (32 millions €) ; regroupant l’aménagement des pistes cyclables, les rénovations énergétiques, le verdissement des espaces publics… 
  • la résilience sanitaire et sociale (24 millions €) ; rassemblant l’extension et la restructuration d’EHPAD, la construction de maisons de santé, l’amélioration des réseaux d’eau potable… 
  • la rénovation du patrimoine bâti historique et culturel (34,6 millions €) ; englobant la mise en accessibilité d’établissements France Service, la réhabilitation de complexes sportifs, l’extension de cantines scolaires…

Chaque territoire profitera d’au moins un projet. Toutefois, des différences subsistent entre les départements en ce qui concerne les thématiques. Dans les Hautes-Pyrénées, 5 millions d’euros reviendront aux 15 projets en faveur du patrimoine public historique et culturel ; et 300.000€ pour les 4 projets de transition écologique.


À lire : Projections Covid-19 | Quels secteurs d’activité ont encore un avenir en Occitanie ?


Et dans les Pyrénées Orientales ?

Dans le département des Pyrénées-Orientales, le Préfet a choisi de nommer une équipe France Relance composée des services de l’État (corps préfectoral, préfecture, DRAC, DIRECCTE…), des collectivités territoriales (conseil régional et départemental, AMF) et de partenaires institutionnels (CCI, Pôle emploi, Banque de France…). Celle-ci se chargera du suivi et de l’exécution du plan dans le département.

En Occitanie, c’est le département des Pyrénées-Orientales qui va bénéficier du financement le plus important ; 11,3 millions d’euros sur les 90,6 accordés. C’est aussi dans ce département que se réalisera le plus gros projet ; à savoir la construction d’un centre de préparation à la Haute Performance à Font-Romeu. Le coût du projet évalué à 30 millions d’euros et financé à 10% par France Relance.

  • À Perpignan, une nouvelle école spécialisée sur les énergies renouvelables verra le jour. Pour ce projet destiné à améliorer l’enseignement supérieur, France Relance a accordé une subvention de 1.645.000€.
  • Une opération s’inscrira dans le cadre de la préservation du littoral. Il s’agit de la construction d’une drague aspiratrice hybride à hydrogène pour le maintien des profondeurs des trois ports régionaux à Port-la-Nouvelle. La subvention de France Relance s’évalue à 2.250.000€.
  • Autres projets ayant un impact direct sur la vie quotidienne des habitants : à Prats-de-Mollo et à Arles-sur-Tech, deux maisons de santé verront le jour grâce à un apport de 365.000€ de France Relance.

À lire : Consommez-vous comme les ménages des Pyrénées-Orientales ?


Un plan entravé par le second confinement de 2020 ?

Au lendemain de l’allocution du président de la République, Bruno le Maire, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, a tenu une conférence de presse au sujet des mesures d’urgence économiques. Le gouvernement prévoit de déployer des dispositifs de soutien aux entreprises (report des loyers, exonérations de cotisation sociale, adaptation des prêts garantis par l’État…).

Contrairement au confinement du printemps, les commerces “non-essentiels” – un terme souvent contesté depuis quelques jours – pourront rester ouverts grâce au click and collect ; la vente à emporter devient la “norme” pour les restaurateurs, et le secteur du BTP va continuer de fonctionner. Bruno le Maire a encouragé les Français à « adopter un comportement volontariste et responsable ».

La relance économique doit être maintenue ; mais il semble évident que le plan de relance ne se déroulera pas tout à fait comme prévu…

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances