fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Politique » Pol’Hebdo du 21 janvier l Hebdomadaire politique des Pyrénées-Orientales

Pol’Hebdo du 21 janvier l Hebdomadaire politique des Pyrénées-Orientales

Jerome Rivière - Louis Aliot - Eric Zemmour-3

Article mis à jour le 23 janvier 2022 à 09:01

Au programme de ce Pol’Hebdo, défection dans l’écurie de Marine Le Pen de Jérôme Rivière, un très proche de Louis Aliot. Des écologistes maculent le portrait d’Emmanuel Macron avant de le déposer devant la Maison de l’Europe à Perpignan. Le conseil départemental des Pyrénées-Orientales fait condamner Éric Zemmour pour ses propos contre les mineurs immigrés. Christian Jacob, le patron du parti Les Républicains dans le département, et un candidat à la présidentielle fait escale devant le Castillet.

♦ Présidentielle – Coup dur pour Marine Le Pen dont un des porte-paroles rejoint Éric Zemmour

C’est dans le journal Le Parisien que Jérôme Rivière, jusque-là patron de la délégation RN au parlement européen, a décidé d’annoncer son ralliement à Éric Zemmour. Ce proche de Louis Aliot, qui préfaçait même son livre « Impossible n’est pas Français », justifie son ralliement par un vote utile. «Marine Le Pen n’est pas en situation de gagner l’élection présidentielle». Après avoir été nommé porte-parole de la candidate du Rassemblement National, il portera désormais la parole du candidat du parti Reconquête. Tout comme le transfuge venu des Républicains, Guillaume Peltier.

Jérôme Rivière et Louis Aliot - Septembre 2019
Jérôme Rivière (à gauche) et Louis Aliot (à droite) – Septembre 2019

Le Rassemblement National balaye d’un revers de main ce départ arguant « d’un profil très aigri qui n’a cessé de s’aigrir ». Un communiqué parvenu tard ce 19 janvier, indique qu’Hélène Laporte est désormais chef de la délégation du RN au Parlement européen. Elle devient également porte-parole de la campagne de Marine Le Pen.

Dernièrement le magazine Challenges rapportait des propos de Louis Aliot. Le Maire de Perpignan et porte-parole de Marine Le Pen se félicitait de voir « tous les dingues » qui se précipitent pour rejoindre le nouveau parti Reconquête. Jérôme Rivière fait-il partie de cette catégorie ?

Le lendemain de l’annonce du ralliement, Louis Aliot a partagé sur ses réseaux sociaux une double page de son livre avec le commentaire « Ces deux pages reflètent assez bien la situation de la politique en France aujourd’hui. Pas très ragoûtant de voir la légèreté des engagements pris sur l’honneur… » Lors de la venue d’Éric Zemmour en 2019, Jérôme Rivière était sur la scène du Palais des Congrès, aux côtés de Louis Aliot.

> À lire l Louis Aliot passe (enfin) la barre des 100 exemplaires vendus de son livre politique

♦ Le portrait d’Emmanuel Macron recouvert de poix* par des militants écologistes

Les membres locaux du collectif Action Non Violente Coop 21 avaient promis de rendre les portraits du chef de l’État décrochés dans plusieurs mairies du département en 2019 et 2020. C’est chose faite ! Ce 19 janvier, et alors même qu’Emmanuel Macron discourait devant le Parlement européen, les militants écologistes recouvraient son portrait de poix avant de le déposer devant la Maison de l’Europe à Perpignan. Pour les militants, l’heure du bilan est venue pour Emmanuel Macron. Et le verdict est clair selon les défenseurs de l’écologie.

« Le président Macron est coupable de sabotage climatique ! (…) L’État français a été condamné à deux reprises pour inaction climatique. Emmanuel Macron a saboté les mesures de la Convention citoyenne pour le climat. (…) Emmanuel Macron reste englué dans les modèles du passé, dans une vision périmée du monde ». ANV Coop 21 dénonce un « quinquennat perdu pour le climat » et rappelle que « la mobilisation citoyenne est plus importante que jamais ». Avant d’appeler « ceux qui veulent agir » à les rejoindre.

*La Poix est une colle à base de résine ou de goudron de bois.

♦ Christian Jacob dans les Pyrénées-Orientales ces 19 et 20 janvier

Arrivé dans la soirée du 19 janvier, le président du parti Les Républicains s’est rendu directement à la réunion aux Voiles Rouges de Canet-en-Roussillon où l’attendaient les militants Les Républicains et les élus locaux. Le 20 janvier, il s’est entrevu avec les représentants des forces de l’ordre après avoir visité le centre de vidéosurveillance de Canet-en-Roussillon. Christian Jacob a également longuement rencontré les 4 candidats aux élections législatives de juin 2022.

> À lire l Élections 2022 l Les Républicains 66 s’affichent « en marche » ou plutôt « au galop »

♦ Éric Zemmour condamné à 10.000€, Hermeline Malherbe se dit « très satisfaite »

Ce 17 janvier, le tribunal correctionnel de Paris a condamné le polémiste devenu candidat à la présidentielle ; et ce pour « complicité de provocation à la haine ou à la violence » et « complicité d’injures publiques envers un groupe de personnes, à raison de leur origine ou de leur appartenance « . Pour rappel, le 29 septembre 2020, en direct sur CNews, Éric Zemmour avait taxé les mineurs immigrés de « violeurs », d’« assassins » et de « voleurs », et appelé à « les renvoyer ». Renforçant ses propos par un laconique, « il ne faut même pas qu’ils viennent »

Le 2 octobre 2020, le département des Pyrénées-Orientales, qui compte la gestion des mineurs isolés, portait plainte contre Éric Zemmour. La Présidente du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales se disait très satisfaite de cette condamnation. « Cela prouve qu’on ne peut pas dire n’importe quoi impunément en démocratie. Avec l’équipe de la Majorité départementale, nous continuerons à défendre et protéger les mineur.e.s non accompagné.e.s, ces jeunes vulnérables, dont le parcours est douloureux et parfois compliqué ».

♦ Un candidat à la présidentielle en meeting ce 18 janvier à Perpignan

À 15h sur la place de la victoire, Alexandre Juving Brunet, candidat à l’élection présidentielle tenait un meeting à Perpignan. Après Montpellier, Narbonne et Béziers, celui qui se définit comme « entrepreneur », « inventeur » et « patriote » tente un tour de France en 85 étapes. Ils sont plus d’une cinquantaine à avoir déclaré vouloir diriger au destin de la France ; mais seuls certains d’entre eux peuvent espérer recueillir les précieux 500 parrainages d’élus nécessaires pour se présenter au suffrage des Français. Le candidat qui affiche comme slogan « Sauvons le Peuple ! Sauvons la France » ne semble guère être en mesure de les recueillir.

// Lire les récents débriefs :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances