fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » Pour trouver un emploi, accueillez des touristes ?!

Pour trouver un emploi, accueillez des touristes ?!

07/05/2020, Canet-en-Roussillon, France, Illustration déconfinement interdiction plages, bord de mer, terrasses des cafés et restaurants / deconfinement banning beaches, seaside, café and restaurant terraces © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Dans la région, 108.000 emplois salariés relevaient de l’économie du tourisme en 2018. Parmi ceux-ci, 95.000 – soit un emploi sur quinze – sont liés à la présence des touristes. Le tourisme se divise en trois types : le tourisme estival sur le littoral, le tourisme d’affaires dans l’espace urbain et le tourisme culturel à Lourdes. En Occitanie, le tourisme est très saisonnier et se concentre surtout dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration.

♦ Quelle est la place de l’emploi salarié touristique en Occitanie ?

En 2018, l’économie du tourisme générait bien plus que le secteur aéronautique et spatial avec 76.000 salariés. Avec ses 95.000 emplois salariés touristiques, l’Occitanie se place au 5e rang des régions françaises. C’est l’Île-de-France qui arrive en tête avec 324.000 emplois. La région concentre 8% de l’emploi touristique de France métropolitaine.

Ces 95.000 emplois générés par la présence des touristes représentent 6,6% de l’emploi salarié marchand d’Occitanie. Cette proportion est proche de celle de la France métropolitaine (6,3%), de la Bretagne (6,7%) ou de l’Île-de-France (6,8%) mais très éloignée de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (9%) et de la Corse (17,9%).

Nombre d’emplois salariés touristiques et part dans l’emploi salarié par département d’Occitanie en 2018

♦ Les emplois touristiques implantés sur le littoral

Avec 25.600 salariés en 2018, l’Hérault, situé sur le littoral, est le département de la région qui compte le plus d’emplois salariés touristiques. Il concentre 27% des emplois salariés touristiques d’Occitanie. Les emplois touristiques représentent 9% de l’emploi salarié de ce département. En revanche, en Haute-Garonne, seuls 15.200 emplois sont liés au tourisme, soit 3% de l’emploi salarié du département.

Les autres départements du littoral concentrent une part importante des emplois touristiques salariés de la région : 10.600 dans les Pyrénées-Orientales, soit 11% des emplois touristiques, 9.400 dans le Gard, soit 10% et 7.200 dans l’Aude, soit 8%. L’Aude et les Pyrénées-Orientales sont les départements du littoral où la part des emplois touristiques dans l’emploi salarié est la plus élevée.

05/08/2020, Sainte Marie la Mer, France, Illustration village littoral Mediterrannee © Arnaud Le Vu / MiP / APM
05/08/2020, Sainte Marie la Mer, Illustration village littoral Méditerrannee

♦ Une saisonnalité des emplois touristiques

En Occitanie, le nombre d’emplois touristiques est très variable tout au long de l’année. Le niveau le plus bas atteint 66.000 emplois en janvier et explose à 134.000 en août, soit deux fois plus. En France métropolitaine, les emplois touristiques ne sont multipliés que par 1,6 en moyenne durant l’été.

Dans la région, c’est à Lourdes que les emplois saisonniers augmentent le plus. Ils passent de 450 en janvier à 2.600 en août, soit 5,7 fois plus. Dans le rural, l’emploi touristique salarié est deux fois plus élevé en août qu’en janvier. Sur le littoral aussi, l’emploi touristique croît fortement entre janvier et août. Cela s’explique par l’attractivité du bord de mer et l’hébergement proposé, majoritairement de l’hôtellerie de plein air.

Toutefois, dans l’espace urbain, la saisonnalité est moins marquée. Durant l’été, le pic d’emplois touristiques n’est que 1,6 fois plus important qu’en hiver. Cela s’explique assez facilement. Le tourisme urbain est davantage un tourisme d’affaires, qui s’étale donc sur toute l’année, et vient compléter le tourisme de loisirs. La saisonnalité est également moins importante en zone de montagne. En effet, l’hiver les touristes s’y rendent pour les stations de ski, et l’été pour les activités de plein air. Il y a donc peu de variations du nombre d’emplois touristiques sur l’année.

Évolution mensuelle de l’emploi salarié touristique par espaces touristiques d’Occitanie en 2018

♦ L’hôtellerie et la restauration concentrent les emplois touristiques

Les secteurs de l’hébergement et de la restauration concentrent 33.700 emplois salariés, soit 35% des emplois touristiques de la région. Bien qu’importante, cette part reste cependant moins élevée qu’en France où ces secteurs représentent 40% des emplois touristiques. Dans le secteur de l’hébergement, tous les emplois sont considérés comme touristiques. En revanche, dans celui de la restauration, seul un quart des emplois est lié à la présence des touristes. Dans la région, ce secteur vit surtout grâce la population résidente.

D’autres secteurs profitent de la fréquentation touristique : le commerce de détail non alimentaire avec 17.700 emplois, et les grandes surfaces avec 9.500 emplois. Par ailleurs, les activités de sport et de loisirs tirent également profit des touristes puisque 7.300 emplois y sont liés, de même que les activités culturelles avec 6.100 emplois. Enfin, en Occitanie, l’artisanat génère 4.300 emplois touristiques.

05/08/2020, Sainte Marie la Mer, France, Illustration mesures barrieres Covid-19 littoral Mediterrannee

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances