Pyrénées-Orientales l Mauvais cru pour les soldes 2021 ?

Illustrations Perpignan

Les soldes d’été 2021 sont finies presque partout en France, dans notre département, il reste encore quelques heures pour profiter de la valse des étiquettes. Mais si les clients ont l’impression de faire de bonnes affaires, qu’en est-il des soldes 2021 pour les commerçants des Pyrénées-Orientales ? Des ventes et un moral encore impactés par la crise sanitaire ? Nadia Kharbouch commerçante de vêtements pour hommes en centre-ville de Perpignan témoigne. “Les soldes 2021, ne sont pas un grand cru pour nous. En 2020, les soldes étaient moins mauvaises car il y avait plus de touristes que cette année”.

♦ “Durant les soldes 2020, c’était l’euphorie, on croyait que la crise sanitaire était terminée !”

Nadia nous rappelle qu’à l’été 2020 l’absence de restriction ou d’annonce anxiogène, avait attiré touristes et consommateurs dans les boutiques. “En 2020, on ne parlait plus des contaminations. On était dans un climat beaucoup plus léger. Au moment du premier déconfinement c’était l’euphorie, on croyait vraiment qu’on en était sortis”.

Les soldes 2021 avaient commencé l’esprit un peu moins léger. Mais toujours avec une envie de consommer après un énième déconfinement, nous confie Nadia. Mais, la forte hausse des contaminations, les annonces et les nouvelles restrictions ont mis un frein à cette envie d’acheter.

“On était les premiers lieux de vie à rouvrir, et les gens avaient envie de se faire plaisir avec un peu de pouvoir d’achat. Mais à chaque fois que l’on nous annonce de nouvelles restrictions, on sent bien qu’il y a un coup au moral et que c’est compliqué. Parce qu’en définitive, on s’achète des vêtements pour se faire plaisir, pour pouvoir les montrer quand on sort. Mais s’il y a des restrictions, au niveau des voyages ou des couvre-feu par exemple. Cela incite les gens à ne plus sortir ou à faire des choses à la maison avec les copains. Et pour ça, on se débrouille avec ce que l’on a déjà dans sa garde-robe”. 

♦ Des soldes en baisse de 30% par rapport au cru 2019

Pour “Le cœur des hommes”, la boutique de Nadia, la baisse de chiffre d’affaires entre 2020 et 2019 était de 20%, et entre cette année et l’an passé, il y a de nouveau une baisse de 10%. Nadia avait quand même anticipé cette baisse en achetant un peu moins de marchandise, ce qui lui permet de limiter la casse. Mais rétorque Nadia ! “Ce n’est pas le but du jeu, il faut qu’on consomme, parce que les charges de fonctionnement restent les mêmes”. Certes les entreprises les plus en difficultés (Chiffre d’affaires en baisse de plus de 50%) continuent à être aidées. Mais pour Nadia, “il faut que l’économie reparte, on ne peut pas continuer à avoir une économie sous perfusion comme ça ! Mais tant qu’on sera dans cette attente des annonces au jour le jour, la période est trop anxiogène et peu propice aux affaires”. 

La CCI attend, après le 3 août, fin officielle des soldes dans les Pyrénées-Orientales, les résultats de l’enquête flash commandée auprès de 860 chefs d’entreprises. Au niveau national, les résultats publiés par le Syndicat des Indépendants font apparaître un bilan plus que mitigé. 58%* personnes interrogées par l’enquête “tirent un bilan négatif” des soldes d’été 2021. Et 69% des commerçants estiment avoir toujours un stock surabondant à l’issue de ces soldes. Par rapport aux soldes de 2020, 61% des entrepreneurs déclarent avoir un chiffre d’affaires en baisse ; contre seulement 3% que leur chiffre d’affaires a augmenté. Pour rappel, les soldes de 2020 avaient eu lieu seulement quelques mois après le tout premier confinement.

Enquête Flash Bilan des soldes d'été 2021

*Enquête flash des 23 et 24 juillet 2021 auprès de 512 entreprises de 0 à 19 salariés

// La vie économique des Pyrénées-Orientales :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances