fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » Un chômage en baisse mais plus de nouveaux inscrits dans les Pyrénées-Orientales

Un chômage en baisse mais plus de nouveaux inscrits dans les Pyrénées-Orientales

France, Perpignan, 2022-03-24. Illustration, created by the Occitanie Region and organised with Pole Emploi and the local Missions, the TAF (Travail Avenir Formation) fairs allow people to find precise information on training courses and their outlets, to try out jobs, but also to meet directly with companies that are recruiting near their home. 190 stands, more than sixty training and guidance organisations, and 76 companies offered more than 4,100 jobs, including 900 work-linked jobs, in all sectors. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas. France, Perpignan, 2022-03-24. Illustration, crees par la Region Occitanie, organises avec Pole Emploi et les Missions locales, les salons TAF (Travail Avenir Formation) permettent de trouver des informations precises sur les formations et leurs debouches, de tester des metiers, mais aussi de rencontrer directement les entreprises qui recrutent pres de chez soi. 190 stands, plus d une soixantaine d organismes de formation et d orientation, et 76 entreprises proposaient plus de 4100 offres, et 900 en alternance, dans tous les secteurs. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Le 28 avril 2022 tombaient les derniers chiffres du chômage. Et ils sont plutôt positifs puisque la baisse « historique », prévue par l’INSEE l’année dernière s’est avérée. En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A a diminué de 5,3% par rapport au trimestre précédent ; et de 16,5% par rapport à la même période de l’année dernière. Toutes catégories confondues, le nombre d’inscrits est en baisse de 2,4% sur le trimestre et de 7% sur un an. En est-il de même pour le département des Pyrénées-Orientales, souvent pointé du doigt pour ses mauvais chiffres en termes de chômage ? Et dans la région Occitanie, le nombre de demandeurs d’emploi est-il en diminution ?

♦ Un nombre de demandeurs d’emploi en baisse dans les Pyrénées-Orientales

Au premier trimestre 2022, dans les Pyrénées-Orientales, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A – c’est-à-dire, sans aucune activité – était de 32.190 en moyenne sur le trimestre. Par rapport au trimestre précédent, ce nombre affiche une diminution de 3,6% ; soit 1.210 personnes. Sur un an, la chute est encore plus impressionnante puisqu’elle s’élève à 12,9%.

Toujours dans le département, le nombre de demandeurs d’emploi des catégories A, B et C, était de 53.270 personnes en moyenne. Sur le trimestre, ce sont 1.240 personnes de moins ; soit une baisse de 2,3%. Par rapport au premier trimestre 2021, la diminution est de -5,9%. En effet, 56.640 personnes étaient inscrites en tant que de demandeurs d’emploi pour ces trois catégories.

1er trimestre 2022 - Demandeurs d'emploi en catégories A et A, B, C dans les Pyrénées-Orientales

> Lire aussi notre article : Les Pyrénées-Orientales, meilleure progression régionale de l’emploi privé au 4e trimestre 2021

♦ L’analyse des demandeurs d’emploi en catégorie A selon le sexe et l’âge

Dans le département, le nombre de femmes et d’hommes inscrits comme demandeurs d’emploi en catégorie A est similaire : 16.620 femmes et 15.570 hommes. Ces derniers semblent avoir retrouvé plus facilement le chemin de l’emploi. Ils sont 3,7% de moins que le trimestre dernier et 13,1% qu’il y a un an. Pour les femmes, la baisse enregistrée est de 3,5% sur le trimestre et 12,6% en un an.

Parmi les demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, ce sont les 25-49 ans qui sont le plus nombreux. Ils sont 17.730 sur les 32.190 personnes du département. Même si ce nombre reste important, il est inférieur à celui du trimestre précédent (18.400) et à celui du premier trimestre 2021 (20.590). En un an, cela correspond à une baisse de 13,9%. Cette fois encore, la diminution est plus marquée chez les hommes que chez les femmes. Sur un trimestre, leur nombre évolue de -4,3%, et de -15,3% sur une année. Pour les femmes, l’évolution est de -2,9% sur un trimestre et de 12,4% sur un an.

Pour les 50 ans et plus, il semble plus difficile de retrouver le chemin de l’emploi. Ils sont 10.390 inscrits en catégorie A dans le département. Au trimestre dernier, ils étaient 10.600, soit une évolution de -2%. Il y a un an, ils étaient 11.390, soit une évolution de -8,8%. Cette fois-ci, la baisse est plus importante chez les femmes puisqu’elle s’estime à -10% entre le premier trimestre 2021 et le premier trimestre 2022 ; contre -7,4% chez les hommes.

En revanche, les jeunes de moins de 25 ans sont les plus nombreux à avoir retrouvé un emploi. Ils ne sont plus que 4.070 à être inscrits comme demandeurs d’emploi, contre 4.400 le trimestre précédent, et 4.960 au premier trimestre 2021. Cela correspond à une chute de 7,5% sur un trimestre et de 17,9% en un an.

France, Perpignan, 2022-03-24. Illustration, créés par la Région Occitanie, organisés avec Pole Emploi et les Missions locales, les salons TAF (Travail Avenir Formation) permettent de trouver des informations précises sur les formations et leurs débouchés, de tester des métiers, mais aussi de rencontrer directement les entreprises qui recrutent près de chez soi. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2022-03-24. Illustration, créés par la Région Occitanie, organisés avec Pole Emploi et les Missions locales, les salons TAF (Travail Avenir Formation) permettent de trouver des informations précises sur les formations et leurs débouchés, de tester des métiers, mais aussi de rencontrer directement les entreprises qui recrutent près de chez soi. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Quid des demandeurs d’emploi en catégorie A, B et C ?

Parmi les 53.270 demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, B et C dans le département, 30.450 ont entre 25 et 49 ans. Ce chiffre est en diminution de 2,7% sur un trimestre et de 7,2% sur une année. Comme pour la seule catégorie A, la baisse est plus marquée chez les hommes, -3,7% sur un trimestre et -8% sur un an, contre respectivement -1,8% et -6,4% chez les femmes.

Chez les 50 ans et plus, la diminution est plus timide. Elle est de -1,6% par rapport au trimestre précédent et de -2,7% sur l’année. Au premier trimestre 2022, 16.400 demandeurs d’emploi des catégories A, B et C avaient plus de 50 ans.

En ce qui concerne les moins de 25 ans, la baisse est plus importante sur un an que sur un trimestre. Ils étaient 6.430 au premier trimestre 2022, contre 6.550 au trimestre précédent et 6.980 au premier trimestre 2021. Cela correspond ainsi à une évolution de -1,8% sur un trimestre et -7,9% sur un an.

Demandeurs d'emploi par catégorie, 1er trimestre 2022

> Lire aussi notre article : Les besoins en main-d’œuvre dans les Pyrénées-Orientales

♦ Plus de nouveaux inscrits dans les Pyrénées-Orientales

Dans les Pyrénées-Orientales, le nombre d’inscrits en tant que demandeurs d’emploi depuis moins de 1 an est de 27.080. Ce chiffre est en hausse de 0,1% par rapport au trimestre précédent et de 2,9% par rapport à la même période de l’année dernière. Par ailleurs, la hausse est encore plus importante pour les inscrits de moins de 3 mois puisqu’elle s’élève à +4,1% sur un trimestre et +5,3% sur une année.

En revanche, le nombre d’inscrits depuis 1 an ou plus est en chute. Ils ne plus que 26.190, contre 27.460 le trimestre dernier et 30.330 l’année précédente. Cela correspond à une diminution de -4,6% sur le trimestre et -13,6% sur l’année. Finalement, 49,3% des demandeurs d’emploi sont inscrits depuis 1 an ou plus. Dans la région, cette part est un peu moins importante (48,5%).

Vue sur la plaine du Roussillon depuis le Col de Ouillat - Albères à la frontière France Espagne
Vue sur la plaine du Roussillon depuis le Col de Ouillat – Albères à la frontière France Espagne

♦ Comment se place l’Occitanie ?

En Occitanie, au premier trimestre 2022, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’élevait à 320.060 en moyenne. Ce nombre est en baisse de 4,6% par rapport au trimestre dernier ; soit 15.530 personnes de moins. Sur un an, la baisse est de 14,4%.

Au premier trimestre 2022, dans la région, le nombre de demandeurs d’emploi, toutes catégories confondues (A, B et C), était de 554.590 en moyenne. Ce chiffre est en baisse de 2,6% sur le trimestre ; soit 14.590 personnes de moins. La région affiche donc de meilleurs résultats que le département des Pyrénées-Orientales.

> Lire aussi notre article : Pour trouver un emploi, accueillez des touristes ?!

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances