Vers une stabilisation de l’activité économique en mars pour l’Occitanie ?

Vers une stabilisation de l’activité économique en mars pour l’Occitanie ?

En février, hormis les secteurs touchés par les fermetures administratives, l’économie régionale a montré une belle résistance malgré le contexte sanitaire. Selon la Banque de France, l’activité économique est restée bien orientée ce mois-ci et une stabilisation est attendue pour le mois de mars. Cependant, tous les secteurs ne sont pas égaux face à la crise. Certains semblent rebondir tandis que d’autres poursuivent leur baisse d’activité et leur réduction d’effectifs.

♦ Des carnets de commande qui recommencent à se remplir

La production industrielle régionale, hors industries agroalimentaires et équipements électriques-électroniques a légèrement augmenté en février 2021. Le recours à l’activité partielle, toujours en vigueur dans les secteurs sous tension, a conduit à une stabilisation des effectifs. Le prix des matières premières a de nouveau augmenté dans l’ensemble des secteurs ; tandis que celui des produits finis est resté stable. Les carnets de commande recommencent à se remplir ; ce qui annonce une stabilité de la production pour les prochaines semaines.

La production dans le secteur de la transformation et la conservation de viande a nettement diminué. Cela s’explique surtout par la fermeture des restaurants et l’arrêt de la restauration collective. La demande a chuté. En revanche, les commandes étrangères sont reparties à la hausse. Dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie industrielle, la tendance à la baisse s’est poursuivie ce mois-ci. Mais un rebond est attendu dans les semaines à venir.

Situation des carnets et des stocks de produits finis
Situation des carnets et des stocks de produits finis © Banque de France

♦ Plus de timidité dans les secteurs : transports, aéronautique, automobile

Dans le secteur des transports, la production dans le domaine de la construction aéronautique et spatiale a poursuivi son rebond en février. Même si la reprise des commandes a permis de relancer l’activité, celle-ci reste inférieure à la normale. La production se stabilisera en mars mais des baisses d’effectifs sont d’ores et déjà annoncées, dues aux PSE déjà négociés.

Concernant l’industrie automobile, la production a augmenté. Les carnets de commandes se sont remplis grâce à une forte demande étrangère. Le recours à l’intérim a permis de renforcer les effectifs. Cette augmentation sera plus sensible en mars ; mais n’aura aucune incidence sur l’emploi. Elle s’explique en partie par la pénurie de certains composants électroniques.

Évolution de l'activité dans l'industrie © Banque de France
Évolution de l’activité dans l’industrie © Banque de France

♦ Plus largement, une grande inégalité selon le secteurs

Pour les autres produits industriels, l’activité globale a encore progressé en février ; mais les contributions sectorielles restent inégales. Dans le secteur de la métallurgie et de la fabrication de produits métalliques, la production a augmenté. L’activité évoluera peu à court terme, exceptée celle de la métallurgie qui annonce une très forte hausse. La production des produits en caoutchouc, en plastique et des autres produits minéraux non métalliques a nettement rebondi. Quelques embauches permettront de répondre aux demandes sur le marché. En revanche, des baisses d’effectifs sont prévues pour les secteurs sous tension comme celui du textile, de l’habillement, de la réparation et de l’installation de machines.

L’activité a légèrement augmenté en février, dans la majorité des secteurs des services marchands ; mais l’évolution des effectifs est généralement négative. Les fortes tensions observées dans la publicité et l’hébergement se sont confirmées. Une baisse d’activité est prévue pour l’activité administrative, les activités d’ingénierie et d’analyse technique, et pour le domaine de l’hébergement, un secteur très touché depuis des mois et qui le sera encore pour les prochaines semaines.

Évolution de l'activité dans les services marchands © Banque de France
Évolution de l’activité dans les services marchands © Banque de France

// L’économie des Pyrénées-Orientales :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances