[Vidéo] Aquarium de Banyuls sur Mer – Bien plus qu’un « Zoo à Poissons »

Après deux ans de travaux, c’est avec un léger retard que l’aquarium nouvelle génération de Banyuls sur Mer ouvrira ses portes. Dès le mois de juillet, cet espace dédié à la biodiversité marine et à la science de plus de 1.000 M2 accueillera le public lors de visites encadrées. L’ouverture complète devrait intervenir dans le courant du mois d’août. L’inauguration officielle « devrait se faire en novembre prochain avec la venue du Prince* d’une principauté voisine » confiait Vincent Baudet, le directeur du site. [Vidéo] réalisée par Mélanie Escach.

Avant l’inauguration et l’ouverture complète au public, Vincent Baudet, précisait que les équipes techniques avaient quelques difficultés à stabiliser la température de l’eau, ce qui mettait en péril les espèces les plus fragiles, qui ne pouvaient donc pas être introduites dans les bassins pour le moment. Des difficultés qui devraient se régler rapidement estime Pascal Romans, Responsable du Programme de Conservation du Laboratoire Arago. Ce dernier précisait « qu’après l’aquarium historique qui jouait plus le rôle de zoo à poisson, nous nous dotons désormais de ce tout nouvel un outil qui permettra de communiquer avec le public du travail d’étude et de préservation de la biodiversité ».

Un outil de préservation pédagogique et ludique
Le nouvel aquarium offrira un espace cinq fois plus grand que l’ancien construit en 1882. « L’objectif est de proposer une immersion dans les fonds marins du département, aux 6.000 scolaires qui  l’aquarium et au public. Une volonté aussi de recréer des espaces naturels. A tel point que les photographes marins pourront réaliser des prises de vues sans nécessité de plonger en mer », Précisait Pascal Romans. 

♦ 300 espèces de poissons, invertébrés et végétaux méditerranéens, évolueront à terme dans les bassins, dont les décors, restituent à l’identique les biotopes sous-marins du littoral catalan. Le visiteur découvrira la zone littorale, avec ses fonds sableux et ses lagunes, puis s’immergera plus en profondeur pour s’émerveiller devant les indispensables herbiers de Posidonie, les fonds rocheux, ou encore le corraligène, terrain d’exploration favori des plongeurs. ».

♦ Un parcours qui se veut « Ludique et Didactique » précisent les responsables
La visite débutera par un premier espace consacré à l’histoire de la science à Banyuls, de la création de l’Observatoire, jusqu’aux thématiques de recherches actuelles. Le bâtiment de l’aquarium abrite également plusieurs laboratoires dont certains sont visibles du public. Des zones d’expérimentations et d’élevages permettent également aux visiteurs de découvrir une partie des coulisses.  Un bassin de découverte qui permet aux visiteurs de toucher des animaux surprenants, les invertébrés, des étoles de mer, des concombres de mer ou des oursins. Des animaux méconnus qui représentent une part importante de la biodiversité.

Recherche et Développement
Sans oublier la partie recherche et développement d’entreprises innovantes accueillies au sein de la structure. C’est le cas de Microbia Environnement, entreprise qui propose des tests microbiologiques de l’eau à réponse ultra rapide. Delphine Guillebault et Carmem-Lara Manes, cofondatrices, ont mis en place un procédé qui permet de tester 40 micro-algues toxiques dans un délai de 2 heures alors que l’approche classique en nécessite 48. Un gain de temps particulièrement apprécié dans les parcs à huîtres ou à coquillages très sensibles aux contaminations de l’eau.

En pratique : Ouverture dès le 1er Juillet, sur réservation uniquement

*Le Prince en question n’est autre que le Prince Albert II de Monaco. Fervent défenseur de la préservation de l’environnement, il perpétue l’action d’Albert Premier de Monaco qui avait tenté d’établir une meilleur cohabitation entre l’homme et la mer. Le trisaïeul du Prince Albert avait fondé en 1910 l’Institut Océanographique et son Musée.

cf332f4da339412ee9e29617fd117658""""""""""""""""""""""""