Théâtre de l'Archipel Perpignan Vues Aujourd'hui Musique

CES de Las Vegas, Maisons de Service Au Public, rapports touristiques et de la CAF – “Débriefe moi la semaine”

LECTURE

Au menu de ce débrief, une pincée de Las Vegas, une pointe de soulagement avec le retour à la normale sur la ligne ferroviaire Perpignan-Montpellier, un soupçon de service public dans la ruralité catalane, une bonne dose d’aides sociales pour les Pyrénées-Orientales et un zeste d’analyse du portrait-robot du touriste dans notre département.

Vous pouvez aussi lire ou relire les articles publiés par la rédaction. L’Insee a livré son portrait social de la France de ces 40 dernières années, après lecture du rapport, nous avons publié deux articles : Plus ou moins nombreux voir âgés, mariés ou pacsés, avec ou sans enfants ? Qui sont nos voisins de palier en 2019 ?et Évolution du travail et du niveau de vie – Qu’ont gagné et perdu les Français en 40 ans ?”.

Nous avons également pu expérimenter le son grâce aux installations éphémères du théâtre de l’Archipel. Vous pourrez aussi découvrir le paradoxe à propos du chômage catalan ou encore le challenge du Téléthon 2019. Mais aussi vous émouvoir avec les témoignages poignants des survivants à l’exposition “Mémoire Rom” au Mémorial du Camp de Rivesaltes. Sans oublier, en partenariat avec France Bleu Roussillon, le concours pour tenter de remporter des places pour le concert aux Angles de Christophe Maé ou de Boulevard des airs

♦ La région Occitanie représentée par 16 entreprises au CES de Las Vegas 2020

Du 7 au 10 janvier, la Région investit le plus important salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public. Le fameux Consumer Electronics Show (alias CES) de Las Vegas.

La présidente de la Région, Carole Delga déclarait : « Aujourd’hui, je souhaite promouvoir en Occitanie un modèle de développement économique partagé, créateur de valeur et source de progrès social. La Région bénéficie d’un écosystème particulièrement riche et innovant qui facilite la création de synergies et soutient l’emploi. C’est cet écosystème qui nous permet d’être actifs à l’international et particulièrement reconnu au CES Las Vegas où 16 entreprises régionales ont été sélectionnées pour exposer sur l’Eureka Park ».

BassMe et HelloMyBot seront donc au CES 2020. La première a créé un système qui permet de vivre différement la musique et le son. Une innovation produisant des basses diffusées à travers tout le corps. Le second développe des plateformes d’agents conversationnels. En d’autres mots, une intelligence capable de répondre automatiquement à des questions de clients. Parmi ses clients, HelloMyBot compte déjà de grands comptes tels que SeLoger.com ou Renault. Ces deux start-up avaient notamment participé au Prix Sauvy 2018. Braincities Lab est la 3e entreprise catalane à faire le déplacement aux États-Unis.

♦ La SNCF annonce un retour à la normale pour le 25 novembre

Depuis les intempéries du 22 et 23 octobre, la ligne qui relie Perpignan à Paris via Montpellier est inutilisable. Car la pluie avait causé des dégâts importants à l’infrastructure. Un tweet d’une des communicantes de la SNCF a indiqué que les difficultés étaient en cours de résolution. Le retour à la normale est annoncé pour le 25 novembre.

♦ 4 Maisons de Service Au Public labellisées dans les Pyrénées-Orientales

Pour répondre à l’une des revendications exprimées par les Gilets Jaunes, Emmanuel Macron avait formalisé les Maisons de Service Au Public. L’objectif étant de rapprocher les services publics des Français. Surtout quand ils sont éloignés des métropoles et des villes.

Dans les Pyrénées-Orientales, le gouvernement a retenu 4 Maisons de Service Au Public (MSAP) :

  • Arles-sur-Tech
  • Ille-sur-Têt
  • Banyuls-sur-Mer
  • Et Tautavel

Ces structures seront labellisées au 1er janvier 2020. Le déploiement de cette nouvelle organisation territoriale se poursuivra jusqu’en 2022. Concrètement, ces Maisons seront accessibles au minimum 24 heures par semaine. Et elles doivent offrir ce que la Préfecture a qualifié de “panier de services”. Dans ce dit panier, neuf opérateurs de service public, dont La Poste, Pôle Emploi ou encore la Mutualité Sociale Agricole.

La mission de ces structures est de rendre “un meilleur service public aux concitoyens”, quelque que soit leur lieu de résidence.

Le préfet des Pyrénées-Orientales précise que : “Le passage du label MSAP à France Services s’accompagne d’une qualité de service substantiellement renforcée. Dans la perspective de l’entrée en vigueur des Maisons France Services au 1er janvier 2020, les agents d’accueil polyvalents bénéficieront d’une formation commune dès la fin de cette année”.

♦ Le portrait-robot du vacancier par l’Observatoire Départemental du Tourisme 

L’Agence de Développement Touristique (ADT) des Pyrénées-Orientales lance son numéro des Chroniques de l’Observatoire Départemental du Tourisme. L’objectif étant de pouvoir répondre aux desirata du touriste qui visite notre département. Mais aussi de fournir aux professionnels du secteur une carte d’identité du voyageur et de ses aspirations.

Selon l’ADT, “4 grandes tendances de la demande touristique doivent retenir notre attention”.

Un touriste expérimenté, exigeant et surinformé 

Les structures du type office de tourisme sont nécessaires. Mais elles ne sauraient suffire pour faire la différence entre les destinations touristiques. Pour le vacancier, les maîtres-mots sont : “meilleur rapport qualité/prix”,  “efficacité dans les services”. Mais il privilégie surtout la conformité de la destination à la promesse vantée par les différents supports de communications.

Des comportements touristiques diversifiés :

  • L’augmentation des voyages individuels au détriment des voyages de groupe
  • La priorité accordée aux vacances. On pourra bientôt tout rater sauf ses vacances
  • Les décisions de voyage sont de plus en plus prises par les femmes
  • La volonté affichée d’aller rencontrer les habitants
  • La prédilection des touristes pour une diversité d’expériences telles qu’un voyage au ski une année, puis une destination au soleil
  • La croissance des voyages d’affaires

Le touriste veut un rapport humain  

L’agence de développement touristique précise que les sociétés de plus en plus individualistes ont pour conséquence le besoin d’identification et d’épanouissement de la personnalité. Ce qui se traduit par une recherche de bien-être, de plaisir, d’harmonie et d’authenticité. Ou encore par la recherche de sens et de goût.

Le voyageur veut que la destination lui offre son idée personnelle du bonheur, et non pas une idée du bonheur standard. Et pour atteindre ce volet authentique et personnel, il désire vivre, ressentir, partager et se fondre avec les locaux.

La consécration du virage client

Les consommateurs recherchent des produits adaptés à leur attente particulière. Ils veulent être traités comme des invités. Les professionnels du secteur du tourisme tentent de se démarquer de la concurrence en organisant des aventures touristiques sur différents espaces géographiques.

♦ Caisse d’Allocations Familiale des Pyrénées-Orientales – Rapport d’activité 2018

Voici quelques éléments de contexte concernant le rapport de la CAF des PO. Le sujet sera plus longuement abordé lors d’un prochain article.

Le contexte démographique du département montre un dynamisme avec une population qui s’accroît de 0,4%. Une progression de la population principalement liée aux nouveaux arrivants. Le département compte en janvier 2019, 481.691 habitants dont 26% ont moins de 25 ans contre 30% au niveau national.

Concernant l’emploi, le département reste lanterne noire de métropole avec un taux de chômage de 14,6% au 3e trimestre 2018, contre 8,8% en métropole. Soit 55.580 demandeurs d’emploi, un chiffre en hausse de 2,6% sur l’année. Le nombre élevé du nombre de chômeurs de longue durée montre le faible dynamisme du marché de l’emploi dans le département.

Compte tenu de ces éléments, les prestations sociales jouent un rôle déterminant dans les Pyrénées-Orientales. Et le nombre d’allocataires est en hausse de 2,1%, franchissant en 2018, la barre symbolique des 100.000 allocataires. Chiffre plus alarmant, le nombre d’allocataires, dont les prestations sociales sont l’unique source de revenu, est de 24%.

La CAF couvre ainsi près d’un habitant sur deux dans le département, soit plus de 227 000 personnes, et 47 % de la population des Pyrénées-Orientales. La structure de prestations sociales a injecté dans l’économie locale, pour la seule année 2018, 632 M€ au titre des prestations légales et 40M€ d’aides d’action sociale aux allocataires et aux partenaires.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Article précédent

Plus ou moins nombreux voir âgés, mariés ou pacsés, avec ou sans enfants ? Qui sont nos voisins de palier en 2019 ?

Marche NousToutes violences conjugales et faites aux femmes féminicide
Article suivant

Mobilisation contre les féminicides - Les rues de Perpignan étaient à #Noustoutes

porta. neque. mattis Phasellus quis odio Nullam Donec at ut sed dolor.