fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » Didactica 66 : un salon autour de l’éducation aux médias et à l’information

Didactica 66 : un salon autour de l’éducation aux médias et à l’information

France, Perpignan, 2022-04-22. Illustration awareness of school bullying in a primary school class. The Conseil departemental d acces au droit des Pyrenees-Orientales (CDAD66) is raising awareness of school bullying and the 119 emergency number among pupils from CM1 to 6eme in 16 classes spread over 3 departments. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2022-04-22. Illustration sensibilisation au harcelement scolaire dans une classe de primaire. Le Conseil departemental d acces au droit des Pyrenees-Orientales (CDAD66) sensibilise au harcelement scolaire et au numero d urgence 119 les eleves de CM1 a la 6eme de 16 classes repartis sur 3 departements. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Article mis à jour le 10 mai 2022 à 13:53

Le 18 mai 2022 se tiendra, au Palais des Congrès de Perpignan, le salon Didactica. Durant cette journée centrée sur le thème de l’éducation aux médias et à l’information, différents acteurs de l’éducation seront présents. La coéducation sera également au cœur des discussions et des échanges. L’Atelier Canopé des Pyrénées-Orientales a prévu une programmation riche en rencontres autour de ces thématiques.

♦ Programme des tables rondes

La journée débutera par une table ronde autour des langues vivantes, étrangères et régionales et sur leur contribution à l’enseignement de l’EMI (Éducation aux Médias et à l’Information). Jordi Sales Bernus, directeur de l’Atelier Canopé 66, et Barbara Gorrand, journaliste pour France 3 et pédagogue de l’EMI, détermineront également le rôle pédagogique des médias locaux. Ensemble, ils donneront des solutions pour pérenniser les projets EMI.

Lors d’une autre table ronde, Fabrice Fauci, directeur de l’Atelier Canopé 11, reviendra sur le rôle important des cités éducatives. La coéducation ne doit pas se limiter à la relation école-familles mais se concentrer autour d’alliances éducatives. Des actions concrètes peuvent être menées dans ce sens. Elles seront présentées aux acteurs éducatifs, en particulier des enseignants, présents dans la salle.

♦ Une table ronde pour découvrir de nouvelles pratiques éducatives

Jean-Serge Vigouroux animera une table ronde « La coéducation dans un tiers lieu éducatif ». Celle-ci s’axe autour des deux thèmes de ce salon 2022 : l’éducation aux médias et la coéducation. L’Atelier Canopé 66 présentera son projet, un MédiaLab de la Cité éducative. Il s’agit d’un espace Web radio qui évolue en MédiaLab et implanté en tiers-lieu éducatif.

Lors de cette table ronde, les intervenants commenceront par définir la notion de tiers-lieu éducatif et l’importance de ces structures dédiées aux jeunes. Ils présenteront ensuite les actions déjà menées dans la Cité éducative autour de la coéducation ou de l’éducation aux médias. Les intervenants seront également amenés à proposer des projets pour le futur MédiaLab. S’en suivront des échanges avec le public.

Illustrations média meeting Puigdemont © Arnaud Le Vu / MiP

// À lire aussi notre article : Perpignan | Le collège Jean Moulin à l’heure de la lutte des classes… adaptées

♦ Programme des conférences

En plus des tables rondes, des conférences sont organisées. L’une d’elles reviendra sur le concept de « Métavers ». L’idée est de montrer aux enseignants que cet univers didactique regorge d’opportunités pédagogiques.

Lors d’une autre conférence, Bertrand Giffon, cofondateur de be my media, reviendra sur l’importance de l’éducation aux médias. Un enjeu social majeur dans ce monde où s’informer n’a jamais été complexe alors que l’information n’a jamais été aussi accessible.

Aurélie Dumond, docteure en sociologie rattachée à l’URMIS, parlera de ses recherches autour des expériences de cyberviolences à caractère sexiste, homophobe et raciste chez les adolescents. Elle aussi sera présente pour alerter sur la nécessité de l’éducation aux médias. 

Cyberviolence harcèlement

// À lire aussi notre article : En classe de CM2 dans les Pyrénées-Orientales, Emie, Sofiane, ou Nicolas expliquent le harcèlement

♦ Ateliers et jeux

Durant la matinée de ce 18 mai, le public pourra participer à un serious game. Celui-ci permet de découvrir par le jeu et l’intelligence collective, les grands enjeux des médias et de l’information. Animé par des membres de l’entreprise be my media, ce jeu est aussi conçu pour prendre conscience des nouvelles pratiques à mener.

Tristana Carrasco, photographe professionnelle, animera un atelier. Les participants découvriront les fondements du photoreportage puis créer un editing photo. Ensuite, ils pourront raconter leur histoire à partir de photographies.

Claire Vicens, médiatrice documentation à l’Atelier Canopé 66, propose aux enseignants de relever un défi et de découvrir une méthode éducative. Ensemble, ils devront analyser, traiter et faire parler des données à travers des représentations graphiques. Ce data sprint, qui a pour thème « Femmes et médias », a un but : développer chez les élèves cette capacité à décrypter les données visuelles fournies par les médias.

France, Perpignan, 2022-04-22. Illustration awareness of school bullying in a primary school class. The Conseil departemental d acces au droit des Pyrenees-Orientales (CDAD66) is raising awareness of school bullying and the 119 emergency number among pupils from CM1 to 6eme in 16 classes spread over 3 departments. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2022-04-22. Illustration sensibilisation au harcelement scolaire dans une classe de primaire. Le Conseil departemental d acces au droit des Pyrenees-Orientales (CDAD66) sensibilise au harcelement scolaire et au numero d urgence 119 les eleves de CM1 a la 6eme de 16 classes repartis sur 3 departements. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

// À lire aussi notre article : « Le harcèlement personne n’y croit avant d’en être victime »

♦ Un second espace dédié aux ateliers et aux exposants

L’Espace Grenat, situé au 2e étage, sera animé par plusieurs petits ateliers de découverte. Parmi ceux-ci, un atelier découvrir des jeux de société et leurs vertus pédagogiques, un atelier de réalité virtuelle pour comprendre le fonctionnement des Institutions européennes, un atelier pour apprendre à créer un journal scolaire ou encore un quizz pour rester en bonne santé. Le public aura également la possibilité de rencontrer les exposants. Ce sont tous des acteurs de l’éducation : Belin, Bordas, le musée de Perpignan, celui de Tautavel, le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales…

♦ Une exposition en juin

Le 15 juin, l’Atelier Canopé 66 donne rendez-vous au public pour découvrir l’exposition « Fake news : art, fiction, mensonge » à travers un jeu de piste. Déjà présentée à l’Espace Fondation EDF à Paris, cette exposition possède une version itinérante. Celle-ci apporte une définition claire des fake news. Elle explique aussi comment les artistes agissent pour nous aider à regarder le monde différemment. Enfin, elle détermine comment les élèves peuvent agir dans leur vie quotidienne pour se prémunir des fake news.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances