fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » Le nombre de demandeurs d’emploi poursuit sa baisse dans les Pyrénées-Orientales

Le nombre de demandeurs d’emploi poursuit sa baisse dans les Pyrénées-Orientales

Illustration Pole Emploi

Article mis à jour le 29 juillet 2022 à 12:03

Selon les chiffres publiés par la Dreets et Pôle Emploi ce 27 juillet 2022, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A continue de baisser au deuxième trimestre. La France, hors Mayotte, compte 26.900 inscrits de moins ; soit une diminution de 0,8%. En tenant compte des catégories B et C, le nombre de demandeurs d’emploi affiche même une baisse de 1,7% par rapport au trimestre précédent. Un chiffre similaire à celui enregistré dans le département des Pyrénées-Orientales. Qui a retrouvé un emploi ? La région Occitanie est-elle également marquée par cette diminution ?

Les chiffres des Pyrénées-Orientales

Après une diminution de 3,6% au premier trimestre 2022, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A poursuit sa baisse. Même si celle-ci est moins importante (-1,6%), elle représente 530 personnes. Sur un an, cela représente une baisse de 13,7%. 

Dans le département des Pyrénées-Orientales, le nombre de demandeurs d’emploi des catégories A, B et C, s’établit en moyenne à 52.310 au deuxième trimestre. Ce nombre baisse de 2,1% sur un trimestre ; soit 1.140 personnes de moins. Sur un an, la diminution est de 8%.

demandeurs d'emploi inscrits à pôle emploi dans les pyrénées- orientales au deuxième trimestre 2022

// Lire aussi notre article : Les besoins en main-d’œuvre dans les Pyrénées-Orientales

Le profil des demandeurs d’emploi de catégorie A

Sur les 31.660 demandeurs d’emploi inscrits dans les Pyrénées-Orientales, 16.180 sont des hommes et 15.480 des femmes. Sur un trimestre, cela représente une baisse de 2,6% pour les hommes et de 0,6% pour les femmes. Par rapport au deuxième trimestre 2021, la baisse est plus significative : -14,7% pour les hommes et -12,7% pour les femmes.

En ce qui concerne l’âge des inscrits, 3.900 ont moins de 25 ans, 17.520 entre 25 et 49 ans et 10.150 sont âgés de plus de 50 ans. Pour ces trois classes d’âge, le nombre d’inscrits diminue sur un trimestre. Il affiche -2% pour les moins de 25 ans, -1,2% pour les 25-49 ans et -2,3% pour les plus de 50 ans. Comparativement au même trimestre de l’année dernière, la baisse est plus marquée chez les jeunes. Elle représente -19,2% chez les moins de 25 ans, -14,5% pour les 25-49 ans et -9,9% pour les 50 ans et plus. Malgré les baisses, le constat est identique : le nombre d’hommes inscrits comme demandeurs d’emploi en catégorie A est toujours supérieur à celui des femmes. Et ce, quelle que soit la classe d’âge.

Comptoir Pole Emploi au salon TAF en mars 2022

// Lire aussi notre article : L’Occitanie, une région riche… en travailleurs pauvres

Le profil des demandeurs d’emploi des catégories A, B et C

25.440 hommes et 26.690 femmes sont demandeurs d’emploi en catégorie A, B et C dans les Pyrénées-Orientales. Pour les hommes, la diminution est de 2,8% sur un trimestre et de 8,9% par rapport à l’année dernière. Pour les femmes, la diminution affiche -1,5% comparativement au premier trimestre 2022 et -7,1% par rapport aux chiffres de l’année précédente.

Parmi ces 52.130 personnes, 6.320 avaient moins de 25 ans, 29.630 entre 25 et 49 ans et 16.180 plus de 50 ans. Comme pour la seule catégorie A, les 25-49 représentent la majorité des demandeurs d’emploi dans le département. Toutefois, ce sont également les 25-49 ans qui enregistrent la baisse la plus importante : – 2,7% sur un trimestre et -9,6% sur un an. Celle-ci est plus marquée sur les hommes.

Pour les 50 ans et plus, la diminution est plus timide. Elle est de -1,3% sur un trimestre et de -4,1 par rapport au même trimestre de l’année 2021. Chez les moins de 25 ans, le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B et C diminue de 1,7% sur un trimestre et de 9,5 par rapport à l’année dernière.

Avec l’ajout des catégories B et C, quelques situations se modifient. En effet, pour les 25-49 ans et pour les 50 ans et plus, les hommes sont minoritaires. Cela signifie donc que les femmes de ces deux classes d’âge sont plus nombreuses à exercer une activité tout en étant à la recherche d’un emploi.

Demandeurs emploi catégories A B C par sexe et âge 2 tri 2022

// Lire aussi notre article : Quels métiers recruteront en 2030 ?

Les entrées et les sorties

Au deuxième trimestre 2022, 4.980 personnes se sont inscrites à Pôle Emploi ; un chiffre en hausse de 1,8% par rapport au trimestre précédent. Par rapport au même trimestre de 2021, cette hausse est de 8%. Dans le même temps, 5.040 ont quitté Pôle Emploi au deuxième trimestre 2022. Un nombre identique au trimestre précédent. Mais par rapport au même trimestre de l’année précédente, le nombre de personnes qui ont retrouvé une activité a augmenté de 8,9%.

 Illustration, crees par la Region Occitanie, organises avec Pole Emploi et les Missions locales, les salons TAF (Travail Avenir Formation) permettent de trouver des informations precises sur les formations et leurs debouches, de tester des metiers, mais aussi de rencontrer directement les entreprises qui recrutent pres de chez soi. 190 stands, plus d une soixantaine d organismes de formation et d orientation, et 76 entreprises proposaient plus de 4100 offres, et 900 en alternance, dans tous les secteurs. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

// Lire aussi notre article : École 42 à Perpignan l Premiers coups de pioche pour une piscine en novembre 2022

Et dans la région Occitanie ?

Au deuxième trimestre 2022, le nombre de demandeurs d’emploi toutes catégories confondues diminue en 1,5% par rapport au trimestre précédent. Bien que cette baisse concerne tous les demandeurs d’emploi, elle est plus marquée pour ceux exerçant une activité. En effet, la baisse enregistrée est de 4,7% pour la catégorie B et de 1,9% pour la catégorie C. Le nombre de demandeurs d’emploi n’ayant exercé aucune activité se réduit de 0,6%.

Sur un an, la demande d’emploi décline en moyenne de 7,9% toutes catégories confondues. Un chiffre impressionnant, porté par la catégorie A (-14,2%) et par la catégorie B (-1,7%). En revanche, la catégorie C va dans le sens inverse avec une hausse de 5%. Tous les profils sont concernés par cette baisse.

Demandeurs d'emploi en catégories A et A, B, C en Occitanie

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances