fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Éco - Société » Les 8 Contrats de Destination de la région Occitanie

Les 8 Contrats de Destination de la région Occitanie

France, Perpignan, 2021-11-20. Illustration, Conflent. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-11-20. Illustration, Conflent. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

Initiés par Atout France, les Contrats de Destination ont pour objectif de permettre à une destination de rester compétitive sur les marchés européens de proximité ; mais aussi de renforcer ses positons sur les marchés internationaux. Pour cette année 2022, le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs a un unique but : conquérir ou reconquérir la clientèle touristique aussi bien française qu’européenne. Pour cela, il faut miser sur le collectif et valoriser les points forts de la région Occitanie.

♦ Comment se place la région Occitanie ?

Avec 8 Contrats de Destinations et Thématiques, la destination Occitanie Sud de France arrive en tête des régions françaises pour le nombre de contrats engagés. Pour réussir à obtenir une certaine attractivité, il est essentiel d’engager une démarche participative. Pour Vincent Garel, Président du CRTL Occitanie, c’est « une organisation de travail qui repose sur le collectif ». En effet, tous les acteurs du tourisme publics et privés doivent se mobiliser. Selon Vincent Garel, se met en place une « stratégie de reconquête des marchés européens puisqu’il s’agit de la première cible de ces Contrats de Destination ». L’objectif est de « reconquérir la clientèle étrangère par ce travail qui est fait sur le territoire ». Il faut aussi « poursuivre l’attractivité de notre territoire ».

L’action du CRTL et de ses partenaires pour renforcer l’attraction de la destination Occitanie passe par des financements. Les Contrats de Destination seront financés à hauteur de 1.240.000€ sur l’année 2022 ; dont 600.000 du CRT. Vincent Garel rappelle que ces Contrats ont pour but de « développer l’attractivité du territoire » et « d’être au service de cette économie touristique ».

France, Perpignan, 2021-11-20. Illustration, Conflent. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-11-20. Illustration, Conflent. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

> A lire : Le tourisme de nos montagnes au cœur des enjeux du changement climatique.

♦ Du littoral aux Pyrénées, quels sont les Contrats de Destination en Occitanie ?

Le premier Contrat de Destination porte sur l’ensemble du littoral. Il a pour objectif de valoriser une expérience mer et arrière-pays. Selon Vincent Garel, ce contrat signifie « revenez en Occitanie pour découvrir d’autres choses à faire et à voir ».

Le deuxième Contrat de Destination concerne le Canal du Midi , une destination dite de « slow tourisme ». L’idée est de développer l’économie de toutes les activités touristiques fluviales et fluvestres dans une approche de tourisme durable et responsable.

Le troisième concerne les Grandes Itinérantes et Activités de Pleine Nature. Il faut créer un espace de pratique d’activités de pleine nature. 3 départements sont concernés : l’Aveyron, le Lot et la Lozère. Le Président du CRTL Occitanie déclare que l’idée de ce contrat est de « créer un espace de pratique d’activités de pleine nature d’excellence qui soient à la portée de tous au cœur de décors exceptionnels, patrimoniaux et naturels ».

Le quatrième Contrat est destiné à compléter le tourisme spirituel de Lourdes en diversifiant les activités proposées. Pour Vincent Garel, il faut « faire évoluer la façon d’accueillir les touristes » pour « donner un nouveau souffle à la destination ».

Le cinquième Contrat de Destination concerne la métropole de Toulouse. Il faut inciter les visiteurs à rester plus longtemps en couplant l’offre urbaine à celle des sites aux alentours. Le but est d’augmenter le nombre de nuitées et le taux d’occupation tout au long de l’année. Président du CRTL Occitanie déclare qu’il faut « utiliser Toulouse comme lieu de visite ». Toulouse doit devenir une destination à part entière.

Le sixième Contrat a pour objectif de proposer de nouvelles expériences mêlant tourisme urbain, tourisme de saveurs, tourisme mer et campagne dans la ville de Montpellier. Vincent Garel ajoute que « le vin est un accès à la nature ».

Le septième Contrat porte sur les Pyrénées. Il faut construire une nouvelle image de cette destination. Les Pyrénées ne doivent plus seulement être un lieu touristique en hiver mais devenir le massif français leader sur les trois autres saisons de l’année.

Enfin, le dernier Contrat de Destination porte sur la Vallée de la Dordogne. La région Occitanie s’est associée à la région Nouvelle-Aquitaine pour conquérir une nouvelle clientèle européenne en proposant un tourisme durable et respectueux des territoires.

17/08/2020, Paulilles, France, littoral des Pyrénées-Orientales pendant les vacances, crique, barque, vignoble © Arnaud Le Vu / MiP
17/08/2020, Paulilles, France, littoral des Pyrénées-Orientales pendant les vacances.

> A lire : Plébiscitée cet été, comment l’Occitanie a tiré son épingle du jeu.

♦ Le bilan de l’année 2021 et les perspectives touristiques pour 2022

Pour Jean Pinard, le directeur général du CTRL, les bons résultats de 2021 malgré la crise sanitaire s’expliquent par deux types de clientèle française : « celle qui est venue dans les résidences secondaires […] et celle qui va au-delà des Pyrénées-Orientales pour continuer vers l’Espagne et qui est finalement restée dans la région ». Il constate un phénomène intéressant : « la multiplication des ouvertures ou des réouvertures des lignes low cost sur les dix aéroports internationaux d’Occitanie […] pour soutenir la fréquentation de la clientèle étrangère ».

Lors de la conférence de presse, Muriel Abadie est revenue sur le lancement du nouveau schéma régional du tourisme. Pour la vice-présidente chargée du tourisme, celui-ci est « toujours ambitieux mais beaucoup plus durable et responsable ». Par ailleurs, il devra aider à travailler sur « l’égalité des territoires ». L’objectif est que l’Occitanie devienne « la première destination de tourisme durable en Europe ». D’après Muriel Abadie, la nouvelle politique du tourisme aura pour but « d’avoir du tourisme de proximité ». Il est donc important « d’écrire ce schéma en concertation avec les acteurs locaux ».

17/05/2020, Argeles-sur-Mer, France, déconfinement littoral plages dynamiques contrôle gendarmerie mesures barrières © Arnaud Le Vu / MiP / APM

> A lire : Pyrénées-Orientales l Un institut de sommellerie pour de nouveaux débouchés.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances