Petits écrans | “Il était une fois Wikipédia” sur Arte

Diffusé sur Arte le 6 janvier, Il était une fois Wikipédia – 20 ans d’encyclopédie en ligne revient sur l’histoire de cette encyclopédie en libre accès et qui fonctionne grâce aux contributions de tout un chacun. Réalisé par Jascha Hannover et Lorenza Castella et rythmé par des témoignages d’utilisateurs récurrents, ce documentaire met en lumière l’évolution de Wikipédia de sa création à aujourd’hui.

♦ “Il était une fois Wikipédia” – Le Synopsis

Il y a vingt ans, Wikipédia naissait avec l’ambition de démocratiser radicalement la production de savoirs. La promesse a-t-elle été tenue ? En 2001, Jimmy Wales publiait “Hello World” ; le premier article sur Wikipédia invitant la communauté Internet à participer à un projet encyclopédique. Vingt ans plus tard, Wikipédia touche tous les domaines de notre quotidien. Avec plus de 50 millions d’articles, il s’agit de la plus grande encyclopédie de tous les temps.

Wikipédia s’est ouvert sur une promesse : démocratiser radicalement la production de savoirs ; production monopolisée depuis des millénaires par les élites. Tout le monde peut collaborer à la plate-forme ; sans que le niveau d’éducation ou l’origine sociale n’entrent en ligne de compte.

Ce projet utopique est-t-il vraiment devenu réalité ? Jimmy Wales et Larry Sanger, les deux fondateurs de l’encyclopédie, reviennent sur l’engouement qu’a connu leur projet. Chose inespérée pour les deux hommes. Si le premier reste fier de la place qu’a pris Wikipédia dans le monde, Larry Sanger affirme “ne plus vouloir entendre parler de Wikipédia” ; et se définit même comme un ex-fondateur.

♦ Le point de vue des femmes

Cependant, bien que Wikipédia ait rendu le savoir accessible dans le monde entier, n’en demeure pas moins certaines limites et questions. En effet, Dumisani Ndubane, un contributeur sud-africain raconte que “citer Wikipédia dans un devoir était très mal vu et donnait lieu à un 0“. En se rendant compte qu’il n’y avait que très peu d’articles écrits dans sa langue, le xitsonga, il a décidé d’en écrire lui-même. Theresa Hanning, une Wikipédienne allemande déclare : “Il y a le même problème dans Wikipédia que dans le monde réel, seul le point de vue masculin compte. La perspective féminine est totalement occultée mais apparemment personne n’en a conscience.” Par conséquent, la notoriété est créée par Wikipédia.

Autre point de vue féminin, celui de Emna Mizouni, Wikipédienne de l’année 2019. La jeune femme a été surprise de constater que, durant le Printemps arabe de 2011, la population avait une mauvaise connaissance de l’histoire du pays. Elle souhaite “créer une communauté pour conserver et documenter l’histoire de son patrimoine sans être historienne“. Elle avoue même être tombée amoureuse de Wikipédia.

De son côté, May Hachem se définit comme une “nouvelle historienne du Monde“. Prenant la Covid-19 pour exemple, elle affirme que Wikipédia a permis d’accéder à toutes les informations mondiales sur la pandémie en seulement quelques clics.

♦ “Wikipédia c’est le Big Mac de l’information” – Martin Cohen

Ce philosophe anglais établit une comparaison intéressante entre la nourriture et l’encyclopédie collaborative. D’ajouter même : “Les produits sont de mauvaise qualité, comme la malbouffe.” La scène montre d’ailleurs un homme croquant à pleines dents un hamburger ou la viande a été remplacée par un livre.

Jimmy Wales confie ne pas avoir eu que des retours positifs à propos de Wikipédia ; le rédacteur en chef de Britannica (une encyclopédie au format papier) comparant même Wikipédia à “des toilettes publiques“. Les critiques ne s’arrêtent pas là puisque Katherine Maher, directrice générale de la Wikipédia Foundation depuis 2016, explique que “Wikipédia est la cible privilégiée des personnes qui veulent manipuler l’information“.

Elle révèle que le Congrès américain, la Douma russe et le gouvernement britannique ont remanié des articles.

3181366 Das Wikipedia Versprechen

♦ Pourquoi la rédaction vous le conseille…

Wikipédia fête son 20e anniversaire le 15 janvier 2021. L’occasion pour Arte de proposer un documentaire qui revient sur la naissance de cette encyclopédie unique. À travers des témoignages poignants, Il était une fois Wikipédia montre comment ce site a rapidement fait partie de notre quotidien ; mais aussi, ses limites. C’est également une façon de montrer qu’il est essentiel de vérifier ses sources pour démêler le vrai du faux.

♦ Ils font également l’actualité des documentaires…

La Disgrâce, un reportage de Didier Cros dans lequel plusieurs hommes et femmes au visage abîmé, aux identités meurtries par le hasard ou la destinée, les accidents de la vie ou encore la maladie se retrouvent face au miroir. Diffusé sur France 2 le 5 janvier dernier, ce documentaire unique est disponible en replay jusqu’au 8 mars.

// Envie de découvrir d’autres documentaires ?

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances