Election du président parti Les Républicains Perpignan Guillmaume Larrivé Octobre 2019

La “polémique du pupitre”, une épicerie 0 déchet, des journées de l’architecture – “Débriefe moi la semaine”

LECTURE

Au programme du débrief de cette semaine, le recyclage du “pupitre” de Jean-Marc Pujol qui fait polémique. Mais aussi, le lancement de O’Vrac, un concept d’épicerie coopérative et participative 0 déchet qui nous a interpellés. Puis les programmes des journées nationales de l’architecture et les portes ouvertes de la Chambre des métiers. Pour finir, l’ouverture d’une session de Bafa par la Fédération Départementale des Foyers Ruraux.

Si vous avez raté certains de nos articles de la semaine, voici un petit récap’. Le point départemental du Grenelle des violences conjugales, sujet illustré par la pièce de théâtre jouée lors de la première nocturne du Palais. Vous pourrez aussi retrouver le programme des Trobades 2019. Ou encore, notre immersion dans le train sensoriel et la visite au biodiversarium de Banyuls-Sur-Mer. Sans oublier les visites à Perpignan de Christian Jacob et Guillaume Larrivé. Tous deux en lice pour prendre la succession de Laurent Wauquiez à la tête du parti Les Républicains.

Nous vous invitons également à prendre une pause musicale avec la nouvelle Rubrique-à-Zic, ou plus énergique avec le Débrief Sports de la semaine.

♦ Municipales 2020 – Recyclage du pupitre J’aiMe Perpignan

Après la bérézina des élections européennes, le parti les Républicains est en quête d’un nouveau président. C’est dans le cadre de la campagne que 2 des 3 candidats, Christian Jacob et Guillaume Larrivé sont venus à Perpignan. Lors de la venue du premier, le pupitre des orateurs arborait un étrange “J’MP – Jean-Marc-Pujol – J’aiMe Perpignan” ce que certains militants ont interprété comme “un mélange des genres” pour les élections municipales. Le militant qualifiant Christian Jacob “d’homme-sandwich” à son insu et accusant la fédération locale de vouloir mettre en avant le Maire.

Alors même que le Maire de Perpignan n’est pas encore en campagne et n’a pas officiellement annoncé sa candidature. Ce message subliminal, relevé par un militant et relayé sur les réseaux sociaux a été repris par Olivier Amiel, lui-même candidat aux municipales 2020 et par ailleurs trésorier des LR66. Ce dernier déclarant, “ce n’est pas très grave, mais ce n’est pas très équitable”.

En réponse à cette pique, Alexandre Ortiz, jeune membre des LR, rétorque : “Si M. Amiel, trésorier des Républicains aidait les adhérents de sa propre famille politique à mettre en place les salles avant les événements ou les meetings de la fédération, il saurait comment ce pupitre s’est retrouvé sur scène hier soir”.

Avant d’expliquer la raison de ce recyclage qui a créé la confusion : “Lors de la préparation de la salle, NOUS avons récupéré ce pupitre dans un placard avec aucune autre intention que d’accueillir dans les meilleures conditions possible Christian Jacob à Perpignan”

https://twitter.com/OlivierAmiel/status/1181880587268870144

♦ Journées nationales de l’architecture 18 et 19 octobre à Perpignan

La 4ème édition des Journées nationales de l’architecture ont pour objectif de développer la connaissance architecturale du grand public. En 2019, le ministre de la Culture, Franck Riester a voulu que cette édition mette à l’honneur “l’adaptation aux usages contemporains de bâtiments ou de sites existants”.

Objectif, donner un nouvel élan aux cœurs de ville. Car déclare-t-il, “il n’y a pas de contradiction entre création et conservation patrimoniale. Bien au contraire. Penser transformation et adaptation, c’est aussi valoriser des ressources existantes, techniques et culturelles, dans une recherche de réduction de l’empreinte écologique des activités humaines. C’est sortir peu à peu de la logique du jetable au profit du recyclable et du réparable. Au plan culturel comme au plan environnemental”.

Vendredi 18 octobre :

  • Expositions en continu (Hôtel de Ville et Atelier d’Urbanisme)
  • Accueil de collégiens et primaires : balade et enquête en ville; ateliers “Toutankarton”
  • Apéro-conseil en fin d’après-midi à partir de 18h (place Arago)

Samedi 19 octobre :

  • Expositions en continu (Hôtel de Ville et Atelier d’Urbanisme)
  • Café-conseil de 10h à 11h (place Arago)
  • Visite commentée de projet à 10h45 (départ Hôtel de Ville)
  • Enquête Deville de 10h à 12h (place Arago – participation libre)
  • Atelier enfants “Toutankarton” de 14h30 à 16h30 (place Arago)
  • Balade architecturale en ville de 14 à 15h (place Arago)
  • Visite commentée de projet à 15h (départ Hôtel de Ville)
  • Conférence éco-matériaux à 16h30 (Atelier d’Urbanisme)

Cliquez pour découvrir les 57 évènements des journées de l’architecture en Occitanie.

♦ Apprentissage – Portes ouvertes à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat

Mercredi 16 octobre de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30, les portes du Campus de Formation des Métiers de l’Artisanat (CFMA) à Rivesaltes, s’ouvrent pour faire découvrir les 13 métiers enseignés : boulangerie, pâtisserie, chocolaterie, boucherie, charcuterie traiteur, coiffure, ébénisterie, prothèse dentaire, mécanique automobile, mécanique motocycle, carrosserie, peinture en carrosserie.

Du CAP au Bac+2, il est possible de choisir une offre d’avenir avec l’artisanat. Futurs apprentis, parents, maîtres d’apprentissage, chefs d’entreprise, les portes sont ouvertes. Au programme, ateliers et rencontres avec les formateurs et les apprentis.

Dans la Région Occitanie 300 métiers sont ouverts à la formation par l’apprentissage. Et ce dans des secteurs très différents : artisanat, commerce, industrie, bâtiment, services, numérique, aéronautique, énergies renouvelables… Pour développer ce dispositif, la région développe une application de mise en relation entre les candidats et les recruteurs.

♦ Ecologie – Epicerie coopérative, participative et 0 déchet 

Aujourd’hui, l’impact de notre consommation sur l’environnement et la santé fait l’objet d’une réelle prise de conscience. Face à ce constat, les citoyens désirent reprendre leur pouvoir de consommateurs en devenant des consom’acteurs. 

O’ VRAC a pour objectif de promouvoir une alimentation saine, biologique et accessible à tous en lien avec l’économie locale et circulaire. Les initiateurs de O’vrac rajoutent : “Ce projet participera à la préservation de l’environnement en favorisant le mode de vie zéro déchet par la diffusion de produits en vrac et par des ateliers éco-responsables. En donnant la priorité aux producteurs locaux et en développant un réseau solidaire entre producteurs et consom’acteurs, O’ VRAC encouragera ainsi une économie locale biologique”.

Le principe affiché est que chaque coopérateur acquiert une part de l’épicerie et donne 3 heures de son temps tous les mois pour la faire fonctionner (par le contrat d’apport associatif). En échange, il peut se fournir dans un magasin où l’on trouve tous les produits du quotidien à des prix plus avantageux. Les coopérateurs sont également décisionnaires puisqu’ils peuvent choisir les produits vendus. 

D’ores et déjà, O’ VRAC réunit 120 adhérents qui participent activement à son élaboration. Ils ont d’ailleurs répondu à l’appel à projet de la région Occitanie pour développer l’économie circulaire et la lutte contre le gaspillage alimentaire”. 
O’vrac est actuellement à la recherche d’un local. Pour rejoindre le projet solidaire, cliquez sur le mail o.vrac.coop66@gmail.com.

♦ La Fédération Départementale des Foyers Ruraux forme au BAFA

La prochaine session de formation BAFA organisée par la Fédération Départementale des Foyers Ruraux se tiendra du 26 octobre au 2 novembre en externat à l’Espace Jeunesse de Cabestany.

Le BAFA est un brevet qui permet d’encadrer des enfants et des jeunes pendant les vacances ou dans le cadre des activités périscolaires. Le BAFA est une formation courte et pratique en 3 étapes et accessible dès l’âge de 17 ans. Il s’agit d’une première étape qui permet de découvrir le secteur de l’animation en lien avec les enfants.

La première étape de la formation consiste en une session de formation générale qui dure 8 jours, pour acquérir les éléments importants du rôle de l’animateur , ses obligations, la réglementation du monde de l’animation …

La formation se poursuit par un stage pratique BAFA. Qui permet de mettre en pratique les acquis de la formation générale. Ce stage pour être validée doit  être d’une durée minimale de 14 jours minimum.

Et enfin la dernière étape, est une session d’approfondissement ou de qualification d’une durée de 6 à 8 jours en fonction du choix de la session. Elle permet de valider ses acquis, compléter ses compétences. Il existe plusieurs domaines dans l’approfondissement / qualification. Par exemple, vous pouvez passer l’approfondissement surveillant de baignade .
Information importante , la durée maximale pour obtenir son BAFA est de 30 mois. Passé ce délai, les étapes validées seront perdues. La seconde limite concerne le stage pratique qui doit être effectué au maximum 18 mois après l’obtention de la formation générale.

Pour plus de renseignements : 04.68.35.00.65 ou foyers.ruraux66@gmail.com

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Grenelle Violences conjugales Une
Article précédent

Grenelle des violences conjugales - Décryptage de la concertation et des mesures des Pyrénées-Orientales

Deluxe Concert El Mediator Perpignan 2019 Tournée Boys and Girl Egoraphobia
Article suivant

Cougouyou Music, Davy Kilembé, Jamait, les Bulles Sonores, Yes Futur, El Mediator, Hellfest - La Rubrique-à-Zic

luctus non libero neque. felis Lorem tristique mattis libero