La Région Occitanie affiche « la rentrée la moins chère de France »

27/04/2020, Perpignan, France, Illustrations Coronavirus Covid-19 vie quotidienne © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Alors que ce jeudi 2 septembre sonne le retour des élèves en classe, la Région a tenu une conférence de presse afin de présenter l’accompagnement scolaire, mais aussi sanitaire.

♦ Gratuité des transports scolaires régionaux

Carole Delga annonce la gratuité complète des cars régionaux pour les scolaires. « Une première en France » selon la Présidente de la Région Occitanie. Mesure mise en place progressivement depuis 2017. Dans les Pyrénées-Orientales, les élèves empruntant les cars scolaires régionaux, économisent désormais 80€ par an. En 2020, le montant l’abonnement LiO* avait déjà été plafonné à 45€. Une mesure qui s’applique pour tous les élèves de la maternelle au lycée. Carole Delga précise : « Courant septembre, nous généraliserons également la gratuité des trains régionaux LiO pour les jeunes de 18 à 26 ans ».

20/05/2020 Perpignan, France, Illustration Car Bus Covid-19 mesures de distanciation sociale © Arnaud Le Vu / MiP / APM

♦ Carole Delga annonce « la rentrée la moins chère de France« 

La Présidente de la région Occitanie a insisté sur les dispositifs mis en place pour « soutenir le pouvoir d’achat des jeunes et de leur famille« 

  • Gratuité des manuels scolaires sous format papier et numérique ;
  • Dispositif loRdi, ordinateur portable individuel pour l’ensemble des élèves entrant en seconde dans les 225 lycées publics labellisés.
  • Gratuité du premier équipement pro pour les élèves en 1ère année de formation professionnelle ;
  • Aide à la lecture de 20 €, en partenariat avec les 252 libraires partenaires ;
  • Aide à l’achat d’une licence sportive (UNSS) à hauteur de 15€ ;
  • Gratuité ou réduction sur des bons plans culture, loisirs et sport.

La région souhaite aller au-delà et soutenir tous les jeunes jusqu’à leur 26ème anniversaire. Pour cela, la Région Occitanie lancera très prochainement une concertation avec les associations et structures représentatives des étudiants et plus largement de la jeunesse, pour permettre l’extension de la carte jusqu’à 26 ans ». 

12/05/2020 Perpignan, France, Illustration deconfinement retour enfants en ecole primaire, mise en place des gestes barrière / deconfinement return of children to primary school, implementation of barrier gestures © Arnaud Le Vu / MiP / APM

♦ Focus Covid – Vaccination, capteurs de CO2 ….

Durant l’été et alors que la région Occitanie était touchée de plein fouet par la 4ème vague de contamination, Carole Delga et Kamel Chibli, vice-Président à l’éducation, adressaient un message à l’ensemble des parents d’élèves. « Actuellement, 62% des 12/18 ans de la Région ont reçu leur première dose du vaccin« . Ils sont 43% à avoir leur schéma vaccinal complet précise Kamel Chibli. « Avant notre campagne proactive auprès des parents, nous étions bien en dessous de la moyenne nationale ».

Alors que l’éducation nationale envisage d’équiper l’ensemble des classes de capteurs de CO2, la région a d’ores et déjà commandé 250 de ces appareils, d’une valeur de 200€ pièce. L’objectif est d’équiper les salles de restauration pour savoir quand il est nécessaire d’aérer la pièce ou de sortir. À terme selon Carole Delga, il est possible d’installer ces appareils dans les salles qu’il est difficile d’aérer. Interrogée sur une possible prise en charge de ces budgets par le ministère de l’éducation, Carole Delga précise qu’une réunion avec Jean Castex est prévue sur ce sujet. Pour information, les capteurs de CO2 commandés l’ont été auprès d’entreprises régionales, dont une dans le département (l’entreprise Pyrescom). Dans sa note du 20 août, le conseil scientifique rappelait l’importance notamment de l’usage du masque et de l’aération régulière des locaux.

Pour ce qui est de la vaccination, Carole Delga précise que selon la configuration de l’établissement (rural ou urbain), le dispositif afin d’améliorer la vaccination sera différent. La mise à disposition de locaux au sein des lycées afin de permettre, dès le 6 septembre, l’installation de centres éphémères de vaccination lorsque cela est possible. Pour les établissements non équipés de dispositifs de vaccination, la Région pourra accompagner, en lien avec les autorités de santé, le transport des lycéens vers les centres de vaccination situés à proximité. 

France, Perpignan, 2021-08-05. Illustration, Covid-19 ephemeral vaccination centre in the parking of a shopping centre. After Corsica and the Provence-Alpes-Cote-d Azur Region, it is the Regional Health Agency of Occitanie that has triggered the white plan for all the establishments in the Region. Doctor Aumaitre declared himself "very worried about the epidemic situation which is becoming tense in the hospital". The specialist in epidemiology at Perpignan hospital fears that the situation will be complicated at least until 20 August. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-08-05. Illustration, centre de vaccination Covid-19 ephemere sur la parking d un centre commercial. Apres la Corse et la Region Provence-Alpes-Cote-d Azur, c est l Agence Regionale de Sante d Occitanie qui declenche le plan blanc pour l ensemble des etablissements de la Region. Le docteur Aumaitre se declarait tres inquiet sur la situation epidemique qui se tend a l hopital. Le specialiste en epidemiologie a l hopital de Perpignan craint une situation compliquee au moins jusqu au 20 aout. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ En 2022, le PSC1* accessible à tous les jeunes de la Région

Il s’agit d’un programme de formation qui tenait particulièrement à cœur de Vincent Bounes, vice-président délégué à la santé, mais aussi anesthésiste-réanimateur au CHU de Toulouse.

« En tant que médecin, il y a quelque chose de terrible à voir mourir quelqu’un sans que personne ne sache quoi faire autour. Nous avons planché tout l’été afin de pouvoir mettre en place ces formation reconnues et agréées au niveau national ». Le médecin d’insister « un jeune formé c’est une vie sauvée ! Les jeunes de la région vont devenir des citoyens sauveteurs« .

Concrètement, afin de renforcer la prévention aux risques de santé, et de sensibiliser les jeunes sur leur pouvoir d’agir, la Région va mettre en place une nouvelle aide, via la Carte jeune, pour la formation aux premiers secours. Les élèves en lycée pourront ainsi accéder à des formations, en dehors du temps scolaire. Le PCS1 atteste de la capacité à prévoir les risques et à reproduire les gestes élémentaires de secours aux personnes en situation de détresse physique. « La Région va mener, d’ici la fin de l’année, une concertation avec les associations spécialisées et les acteurs parties prenantes des premiers secours »L’aide devrait être disponible sur la Carte Jeune à partir de début 2022.

♦ Les chiffres clés de la rentrée 2021

  • 630.678 élèves, étudiants, apprentis 
    • Dont 261.631 élèves du premier degré. Dont environ 45.000 pour les Pyrénées-Orientales ;
    • 231 554 élèves du second degré (collège et lycée), dont plus de 40.000 dans les Pyrénées-Orientales.
    • 116 000 étudiants, dont plus de 10.000 dans les Pyrénées-Orientales.
01/09/2020, Perpignan, France, Rentree scolaire ecole primaire covid-19 © Arnaud Le Vu / MiP

// Sur le même thème

*LiO : Lignes intermodales d’Occitanie
*PSC1 : Prévention et secours civique de niveau 1

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances