fbpx
12/05/2020 Perpignan, France, deconfinement commerces magasins © Arnaud Le Vu / MiP / APM

Économie et Covid-19, vote par procuration, don du sang, webinaires et théâtre – Débriefe moi la semaine

LECTURE

Économie locale lourdement impactée, démarches pour le vote par procuration, télétravail normalisé, don du sang ; le Covid-19 demeure présent dans notre quotidien. Savoir et culture tentent eux aussi de s’adapter ; à l’image de l’Université de Perpignan ou du théâtre de l’Archipel.

Nos autres articles de la semaine :

Et notre article en continu sur les mesures du déconfinement :

♦ Covid-19 – Les chiffres de l’économie des Pyrénées-Orientales 

⊕ Détail de la mesure du chômage partiel au 28 mai 

9.209 établissements ont déposé une demande d’autorisation de chômage partiel pour 65.770 salariés ; soit 8,2 % des demandes en Occitanie. Un chiffre en hausse par rapport au 14 mai ; le chômage partiel concernait alors 63.970 salariés des Pyrénées-Orientales.

Les secteurs les plus concernés dans notre département restent :

  • Le commerce et réparation d’automobiles et de motocycles ; 23,2% des établissements du département. 14.076 salariés concernés, 2.231 établissements.
  • Activités scientifiques et techniques ; 14,5% des établissements du département. 11.498 salariés concernés pour 1.110 établissements
  • La construction 15,5% des établissements demandeurs. 8.879 salariés concernés, 1.350 établissements
  • L’hébergement et la restauration ; 13,2% des établissements demandeurs. 7.565  salariés concernés répartis sur 1.292 établissements

⊕ Fonds de solidarité, report d’échéance fiscale, prêt garanti par l’État

Au 4 juin,  l’État a versé 35,14 millions d’euros à 26.342 entreprises au titre du fonds de solidarité ; soit une aide moyenne de 1.333 euros. Le secteur du commerce a perçu 6,27 millions d’euros ; les entreprises de la construction, 5,28 millions, et le secteur de l’hébergement et la restauration, 4,88 millions.

À ce jour, 59,3% des entreprises qui ont perçu ce fonds de solidarité sont des entreprises individuelles, 24,5 % des SARL, et 14,2 des SAS.

Concernant l’effectif des entreprises qui ont perçu cette aide, 21,7% emploient entre 1 et 2 salariés. Pour rappel, le fonds de solidarité soutient les structures de moins de 10 employés. Sources : Ministère de l’Economie

Quant au report de l’échéance fiscale, il concerne 481 aides accordées pour un montant total de 9,78 M€. Par ailleurs, les banques ont accordé 4.706 Prêts Garantis par l’État au 4 juin pour un montant total de 495,95 M€. C’est le secteur du commerce qui a le plus souscrit au PGE avec 175.36 M€.

⊕ Médiation du crédit via La Banque de France des Pyrénées-Orientales 

Depuis le début du confinement, la Banque de France a mis en place un service de médiation du crédit à destination des entreprises. 63 entreprises ont saisi la médiation départementale du crédit, dont 59% ont été acceptés et pris en charge. Les entreprises ayant sollicité ce service ont un effectif inférieur à 50 salariés ; et les principaux motifs de saisie (86%) sont la ligne de découvert et les besoins de crédit à court terme.

La Banque de France précise que 19 des 37 dossiers acceptés sont d’ores et déjà instruits et clôturés.

⊕ Le nombre de chômeur dans le département en hausse de 20,4% en un mois

En avril, 44.080 personnes étaient en recherche d’emploi dans la catégorie de référence. Un glissement entre les catégories B et C de ceux qui avaient une activité partielle avant le confinement ; et qui depuis l’épisode sanitaire ne peuvent plus exercer aucune activité. Au niveau régional, le même phénomène est observé ; avec une hausse de 23,9 % du nombre de chômeurs dans la catégorie A.

Au niveau national, la recherche d’emploi en catégorie A concerne 843.000 personnes de plus (+22,6%). Pour le Ministre de l’Emploi “cette hausse, historique, était prévisible car avril est le premier mois intégralement marqué par le confinement”. Le Ministère refuse le fait de licenciements massifs. Et explique la hausse du chômage par l’absence d’embauche ; quand, en temps normal, “chaque mois, ce sont environ 550.000 personnes qui entrent et 550.000 personnes qui sortent de Pôle emploi”.

♦ Comment voter par procuration le 28 juin prochain ? 

Le commissariat rappelle la procédure pour les électeurs qui ne peuvent se déplacer pour aller voter. “Il existe la possibilité de confier un mandat à un autre électeur, inscrit dans la même commune que lui, pour voter en son nom”.

Les deux personnes, le « mandant » la personne qui ne pourra pas aller voter, et « mandataire » (celle qui votera à sa place) doivent impérativement être inscrits sur les listes électorales de la même commune, mais pas forcément dans le même bureau de vote.

⊕ Deux solutions pour se procurer le formulaire :

– soit sur internet, en imprimant et renseignant le formulaire CERFA n° 14952*01, puis en le soumettant à l’autorité habilitée (Commissariat, gendarmerie…)

– soit au guichet où il sera fourni par l’autorité.

Dans les deux cas, le mandant devra produire une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité, passeport ou permis de conduire) et la procuration sera établie par l’autorité en présence du mandant, et de lui seul. Le mandant devra connaître le nom, le prénom, la date de naissance, l’adresse et le numéro de téléphone du mandataire ; et s’être préalablement assuré que ce dernier est bien inscrit sur les listes électorales de la même commune que lui.

Attention dans le cadre de la crise sanitaire COVID19, les procurations ne seront établies au commissariat que sur rendez-vous.

Les numéros de téléphone à contacter, durant les heures et jours ouvrables, pour prendre rendez-vous sont : 04.11.64.38.74 ou 04.11.64.38.69.

Les procurations seront établies allée Marc Pierre, derrière l’Hôtel de Police. Le port du masque ainsi que la désinfection des mains au gel hydroalcoolique (mis à disposition à l’entrée des locaux) et l’usage d’un stylo personnel sont obligatoires. Une procédure de désinfection des locaux et meubles est prévue entre deux mandants.

Il est fortement conseillé d’anticiper et de prendre rendez-vous au plus tôt afin d’éviter l’engorgement du service.

Si son état de santé ou une infirmité sérieuse empêche le mandant de se déplacer, celui-ci peut demander, sur présentation d’un certificat médical ou d’un justificatif de l’infirmité, qu’un personnel habilité se déplace à son domicile pour établir la procuration. La procuration ne sera délivrée qu’en la présence effective du mandant.

La demande de procuration à domicile peut se faire soit aux numéros de téléphone indiqués plus haut ; soit, uniquement pour les personnes résidant sur la commune de Perpignan, par courrier  à l’Hôtel de Police-Secrétariat de direction – 33 avenue de Grande-Bretagne – 66 000 Perpignan.

Les procurations établies avant le premier scrutin du 15 mars 2020 portant sur les deux tours restent valables et il n’est donc pas nécessaire de les refaire. 

♦ “Quel impact a eu la crise sanitaire sur le travail ?” – Webinaire avec Julia de Funès le 11 juin à 18h

L’Agence de Développement Économique organise un webinaire avec la philosophe Julia de Funès. Docteur en philosophie, et diplômée d’un DESS RH, Julia de Funès a travaillé 10 ans dans des services de ressources humaines. Depuis 10 ans, elle intervient en qualité de conférencière auprès des entreprises.

L’inscription se fait en ligne via un formulaire ; support sur lequel vous pourrez également poser vos questions à la philosophe. La veille de la visioconférence, les organisateurs vous adresseront un lien de connexion vers la plateforme Zoom.

Pour la docteur en philosophie, “le télétravail en domestiquant le travail, en mêlant le travail à l’activité quotidienne, au foyer, à la maison a replacé le travail à sa juste place ; c’est-à-dire qu’il est devenu une activité parmi d’autres. Il n’est plus devenu la finalité ultime. Et la vie n’était pas simplement ce qu’il reste quand on a fini de travailler. Ça a inversé les rôles. (…) Le travail est apparu comme un moyen au service de la vie ; c’est la vie qui reprenait le dessus sur le travail”.

♦ Missions spatiales et recherche historique – Web-Conférences de UPVD Doc

Ingénieur système au sein de l’équipe d’ingénierie concourante de l’agence spatiale européenne, Maxime Valençon animera vendredi 12 juin une conférence intitulée « Préparation de l’exploration de l’Univers au sein de l’Agence Spatiale Européenne. »

La conférence abordera les méthodologies mises en place à l’ESA pour proposer et étudier la faisabilité des missions spatiales de demain. L’ingénieur abordera les thèmes de l’exploration et de la science de l’Univers ; ainsi que l’amélioration de la vie sur Terre grâce au spatial.

Le jeudi 18 juin, Bernard Desclaux évoquera « “Le manuscrit, l’enquête et la vie ” ou la recherche de la vérité sur la famille Xanxo au bas Moyen-Âge. »

Pour le doctorant en histoire médiévale, la recherche scientifique en histoire s’apparente à une enquête policière. Au-delà de la recherche des simples faits, elle aide à éclairer un jugement. Comme l’enquête policière qui se nourrit de faits et d’indices, l’enquête historique trouve ses indices dans la documentation originelle des archives ; des cartulaires notariaux, aux terriers et chartes, sans oublier les contrats matrimoniaux…

Bernard Desclaux présentera via la page Facebook UPVDoc une méthodologie de recherche le choix des sources et leur analyse, leur recoupement et l’ébauche de premiers résultats suffisamment probants pour alimenter un jugement sur un sujet de thèse.

Le doctorant confie : “Le lien commun entre une enquête policière et une enquête en histoire est la recherche de la vérité ou tout au moins s’en approcher au plus près. C’est ce que propose la recherche sur la famille Xanxo dont nous ne connaissons, au départ, que leur hôtel, rue de la Main de Fer à Perpignan, signe d’une grande richesse et d’une démonstration de pouvoir, les deux bustes des propriétaires dans le porche d’entrée et une biographie très parcellaire et réduite. C’est le point de départ d’une enquête sur une famille de quelque 150 ans d’existence documentée aux archives de Perpignan”.

♦ Appel urgent aux donneurs de sang dans les Pyrénées-Orientales

Ls donneurs ont répondu présents au plus fort de la crise sanitaire. Mais, depuis le déconfinement, l’établissement français du sang (EFS) note qu’ils sont moins nombreux à venir donner leur sang dans les Pyrénées-Orientales. Alors que les besoins des patients sont toujours aussi importants ; voire en hausse avec la reprise de l’activité hospitalière.

“La situation est aujourd’hui préoccupante : les réserves de sang sont désormais en dessous du seuil d’alerte et tout indique qu’elles continuent de baisser”L’EFS fait face à deux difficultés impactant fortement les réserves de sang.

  • Depuis le début du confinement, de nombreuses collectes mobiles demeurent annulées (notamment dans les universités et les entreprises). Ce phénomène persiste même en période de déconfinement (secteurs encore ralentis, télétravail ou encore locaux indisponibles).
  • La seconde : une baisse des prélèvements sur les collectes maintenues. Le renforcement des mesures de sécurité sanitaire ralentit le processus de don ; et la fréquentation des donneurs est à la baisse depuis le 11 mai.

Sur certains lieux de collecte, l’EFS accueille les donneurs sur rendez-vous pour faciliter les dons. Cela permet de réduire le temps d’attente et de mieux gérer la prise en charge de chaque donneur dans le respect des mesures de distanciation.

⊕ Où donner son sang dans les Pyrénées-Orientales ?

La Maison du don de Perpignan sur RDV en appelant le 0800 972 100. Des collectes mobiles se dérouleront sur RDV dans les communes du département.

  • jeudi 04-06-20 Canohés de 15:00 à 19:30
  • jeudi 04-06-20 Cuxac d’Aude de 15:00 à 19:00
  • vendredi 05-06-20 Canohés de 15:00 à 19:30
  • vendredi 05-06-20 St Paul de Fenouillet de 15:00 à 19:30
  • lundi 08-06-20 Ouveillan  de 15:00 à 19:00
  • lundi 08-06-20 Coursan de 15:00 à 19:00
  • mardi 09-06-20 Alenya de 15:00 à  19:30
  • mardi 09-06-20 Coursan de 15:00 à 19:00
  • mercredi 10-06-20 Estagel de 15:00 à 19:30
  • jeudi 11-06-20 Elne de 15:00 à 19:30
  • jeudi 11-06-20 Palau-del-Vidre de 15:00 à 19:30
  • vendredi 12-06-20 Elne de 15:00 à 19:30
  • vendredi 12-06-20 Fleury-d’Aude de 15:00 à 19:00
  • lundi 15-06-20 Cabestany de 14:30 à 19:30
  • mardi 16-06-20 Cabestany de 14:30 à 19:30
  • mercredi 17-06-20 Pollestres de 14:30 à 19:30
  • mercredi 17-06-20 Toulouges  de 15:00 à 19:30
  • jeudi 18-06-20 Pollestres de 14:30 à 19:30
  • jeudi 18-06-20  Toulouges de 15:00 à 19:30
  • vendredi 19-06-20 St Nazaire  de 15:00 à 19:30
  • lundi 22-06-20 Port La Nouvelle de 15:00 à 19:00
  • mardi 23-06-20 Port La Nouvelle de 15:00 à 19:00
  • mardi 23-06-20 Salles d’Aude  de 15:00 à 19:00
  • mercredi 24-06-20 Gruissan de 15:00 à 19:00
  • jeudi 25-06-20 Espira de l’Agy  de 15:00 à 19:30
  • jeudi 25-06-20  Gruissan  de 15:00 à 19:00
  • vendredi 26-06-20 Brouilla de 15:00 à 19:30
  • lundi 29-06-20 Laroque des Albères  de 15:00 à 19:30
  • lundi 29-06-20 Baixas de 15:00 à 19:30
  • mardi 30-06-20 Maureillas de 14:30 à 19:30

Toutes les collectes sur une journée sont sur RDV ici : www.resadon.fr

♦ Le théâtre de l’Archipel réouvre ses portes aux artistes à partir du 8 juin 

Depuis le début du confinement, pas moins de 60 représentations ont dû être annulées. Dès le 8 juin, le théâtre perpignanais reprend vie et ouvre à nouveau ses portes aux artistes.

“L’Archipel en tant que lieu de création, se réjouit de pouvoir de nouveau accueillir en résidence des compagnies, les artistes et leurs équipes techniques / administratives durement touchés par la période de confinement, et de leur permettre ainsi de penser leurs nouveaux spectacles dans ses espaces de travail. Si l’Archipel a été temporairement coupé de l’une de ses missions qui est la diffusion de spectacles vivants, nous souhaitons dès aujourd’hui redonner vie à nos lieux en poursuivant ce rôle tout aussi essentiel, qui est le soutien à la création artistique, en permettant la tenue de répétitions, de temps de recherche et de création à plusieurs équipes artistiques, dans le strict respect des consignes sanitaires”

Du 8 au 19 juin, la musicienne, performeuse et créatrice de spectacles vivants Maguelone Vidal développe un champ artistique singulier. Maguelone explore les relations poétiques et sensorielles entre le corps et le son ; et crée des dispositifs scéniques et sonores qui invitent le spectateur à une approche synesthésique de la musique.

Du 29 juin au 8 juillet, le théâtre de l’Archipel reçoit en résidence les metteurs en scène Sébastien Fenner et Anna Thibaut formant la Compagnie mercimonchou. Metteurs-res en scène, plasticiens et comédiens / danseurs, ces créateurs proposent des formes artistiques actuelles autour de l’art cinétique et interrogent l’axe corps-théâtre d’optique vidéo-formes animées associées aux arts de la marionnette comme un réservoir de possibles”.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances