Rétrospective actualité Pyrénées-Orientales 2019 - Manifestations Grève réforme des retraites

Rétrospective 2019 de l’actualité des Pyrénées-Orientales – 12 articles symboles des 12 mois écoulés

LECTURE

Notre Rétrospective de l’actualité des Pyrénées-Orientales en 2019 à travers le prisme d’un article sélectionné par mois. Des instantanés de l’information. Des sujets qui ont évolué au fil des mois et qui restent bien souvent au cœur de vos préoccupations.

Le mouvement des Gilets Jaunes, les excuses de Pedro Sanchez au nom du peuple espagnol, la jeunesse perpignanaise et le climat, la traditionnelle Sanch, l’épineux dossier du Train des Primeurs, les Urgences qui craquent, le dossier éolien des Aspres, la maltraitante animale à VISA, les conséquences du procès des indépendantistes catalans, la mobilisation #NousToutes, et pour finir celle contre la réforme des retraites.

♦ Janvier / Gilets Jaunes Acte IX – Des revendications à la demande en mariage sous le Castillet

L’acte 9 des Gilets Jaunes à Perpignan a débuté ce samedi matin avec un défilé pédestre au départ du Palais des Congrès. Empruntant les grands boulevards, les manifestants sont rejoints devant le Palais de justice par un second cortège conduit par les motards. Au plus fort de la mobilisation, ce sont 3000 Gilets Jaunes qui ont défilé à Perpignan. Une foule toujours très revendicative, parfois virulente mais qui est restée pacifique.

Suite aux débordements de la semaine dernière, un lourd dispositif de sécurité était mobilisé sur Perpignan. Police, gendarmerie et police aux frontières comptaient 130 femmes et hommes, soutenus par 50 policiers municipaux. Relire l’article ->

Février / Retirada et Guerre d’Espagne – La visite en France de Pedro Sánchez

Ce 24 février de commémorations a débuté à Montauban par l’hommage rendu à Manuel Azaña, président de la République Espagnole de 1936 à 1939. Puis Pedro Sánchez et la délégation espagnole se sont rendus dans les Pyrénées-Orientales. D’abord à Collioure pour déposer une gerbe en hommage au poète espagnol Antonio Machado, mort en 1939 seulement un mois après son exil en France.

La Retirada, cet exode qui jeta sur les routes près de 500.000 Espagnols à l’hiver 1939 et, auprès desquels, Pedro Sánchez s’est excusé à Argelès-sur-Mer au nom du peuple espagnol. 80 ans plus tard, la venue du chef du gouvernement socialiste espagnol a été accueillie sous des huées par des indépendantistes catalans. Relire l’article ->

Mars / La jeunesse en grève pour le climat – Des rues de Perpignan au débat du Lycée Maillol

Ce vendredi 15 mars, la jeunesse perpignanaise a fait entendre sa voix pour crier l’urgence écologique. Sur la place Catalogne, 500 collégiens, lycéens et étudiants de tout le département se sont époumonés. Pour ces jeunes des Pyrénées-Orientales de 15 à 20 ans, “il est moins grave de sécher les cours que de mourir dans 5 ans”.

Parcourant le couloir de la tramontane, les initiatives en faveur du climat soufflent du nord de l’Europe. Comme l’iconique suédoise Greta Thunberg, tout juste 16 ans, et en grève tous les vendredis depuis le 20 août 2018. Mais aussi nos voisins belges où les éco-citoyens en herbe battent le pavé chaque semaine depuis le début d’année. Une mobilisation prend également la forme de débats organisés sur le thème de la transition écologique. Au lycée Maillol, une centaine de filles et garçons se sont exprimés librement et ont tenté de se remettre en question. Relire l’article ->

Avril / Sanch de Perpignan à Collioure – Chemin de croix, préparatifs et processions en images

Nous vous dévoilons ici nos meilleures photos, Chemin de Croix en la Cathédrale Saint-Jean, fleurissement des misterís* à Saint-Jacques, Sanch de Perpignan et Procession aux flambeaux au départ de l’Église Notre-Dame-Des-Anges de Collioure.

Point d’orgue de l’archiconfrérie créée par Saint-Vincent Ferrier le 11 octobre 1416, la procession de la Sanch s’est tenue ce vendredi 19 avril, l’après-midi à Perpignan, et le soir à Collioure. Le vendredi de la semaine sainte catholique marque le jour de la crucifixion et la mort de Jésus-Christ. Au-delà de cette date importante pour les chrétiens, ces processions sont devenues au fil des ans, une tradition culturelle particulièrement appréciée des touristes et des habitants, tant le décorum est impressionnant. Relire l’article ->

Mai / Enquête sur les sans-abris à Perpignan – D’une maraude à l’impossible constat chiffré

Tous les présidents, sans exception, ont promis la fin des Sans Domiciles Fixes avant la fin de leur mandat. En Juillet 2017, Emmanuel Macron avait dit à propos des migrants : “Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des hommes et des femmes dans les rues, dans les bois. Je veux partout des hébergements d’urgence”.

Migrants, sans-abris, SDF, qui sont ces personnes qu’on finit par ne plus remarquer. Ceux dont parfois la présence dérange. Ceux pour qui on a modifié les mobiliers urbains. Pour ne plus permettre à des personnes de s’allonger, de se reposer. Car la pauvreté dérange, d’autant plus quand elle s’affiche dans le coeur des villes.

Un sujet bien trop complexe pour être évoqué en quelques lignes (Relire l’article ->). Quelques éléments de réflexion que nous avons complétés par un second article sur l’action publique en regard de cette situation.

♦ Juin / Déprime du train “des primeurs” Perpignan-Rungis – Vers une fermeture définitive pour le 15 juillet ?

Après le communiqué de presse diffusé le 17 mai, l’avenir du train “des primeurs” restait incertain. Ce train transporte quotidiennement les fruits et légumes de Perpignan à Rungis. Ce transport par rail évite annuellement à 22.000 camions d’emprunter l’autoroute A9.

Or, ce matin la CGT dévoilait que, loin d’avoir trouvé une solution pérenne à cette situation, la fermeture définitive de cette liaison ferroviaire était actée pour le 15 juillet prochain. Contacté par téléphone ce matin, le ministère des Transports s’est d’abord borné au silence. Avant qu’Elisabeth Borne, la ministre en charge du dossier, ne réponde à l’interpellation de Mathilde Panot députée France Insoumise. La présidente de la région Carole Delga s’est également jointe au concert des critiques exhortant le gouvernement à agir. Relire l’article –>

Juillet / Urgences à Perpignan – Résurgence d’une souffrance enfouie

Les personnels urgentistes organisaient ce 2 juillet un rassemblement blanc devant la préfecture des Pyrénées-Orientales. Tout comme leurs collègues des 154 autres services d’urgence en France, les soignants sont en grève à Perpignan. Soutenu par les organisations syndicales, le personnel n’hésite plus aujourd’hui à témoigner de sa souffrance et d’un système qu’il considère comme à bout de souffle.

Avec 130.131 passages en 2015*, les services d’Urgence des Pyrénées-Orientales sont un point névralgique du soin. 357, c’est donc le nombre d’usagers qui franchissent quotidiennement les portes des Urgences dans le département. Mais pour quels soins ? Relire l’article ->

♦ Août / Enquête sur le projet éolien de Passa – Les Aspres finiront-elles en champs d’éoliennes ?

Alors que l’enquête publique s’ouvre ce 26 août pour 4 petites semaines, nous avons enquêté sur le dossier de ces 6 éoliennes qui doivent s’implanter à Passa. Un projet qui s’inscrit dans une volonté politique. Celle d’être la première région à énergie positive. Avec pour objectif de multiplier par 4 la puissance éolienne installée d’ici 2030. Alors qui héritera des 200 à 300 prochaines éoliennes prévues dans les Pyrénées-Orientales ?

Les Aspres semblent avoir tiré le ticket gagnant. Les sociétés Éléments, Engie et EDF-EN lorgnent sur les communes de Passa, Terrats, Vivès, Saint-Jean-Pla-De-Corts, Le Boulou, Banyuls-dels-Aspres, Brouilla, et Caixas. Pour l’instant, place à Passa et au millier de pages du dossier que nous avons décortiqué. Relire l’article ->

♦ Septembre / Les ravages des selfies sur la vie sauvage – Le tourisme animalier par Kirsten Luce à VISA

C’est un des moments forts de cette 31ème édition de Visa pour l’Image. Le festival international de photojournalisme a choisi de dévoiler “la face cachée du tourisme de la faune” en grand format. L’image de près de 4 mètres de haut d’un tigre enchaîné, que l’on devine drogué, vous happe dès votre premier pas dans la cour de l’église des Dominicains. Une fois encore le festival joue son rôle d’éclaireur de conscience.

Mettre sur le devant de la scène l’exposition de Kirsten Luce permet de montrer le côté sombre de cette course au like sur les réseaux sociaux. Ces quelques likes sur Instagram qui contribuent à développer l’industrie mortifère de la vie sauvage. Rencontre avec Kirsten Luce. Relire l’article ->

♦ Octobre / Procès des indépendantistes catalans – Des heurts et des élus des Pyrénées-Orientales dénoncant un verdict sévère

Le Tribunal suprême espagnol, la plus haute juridiction espagnole, vient de rendre son verdict à l’encontre des 12 leaders indépendantistes catalans. La décision dévoilée ce jour inflige de lourdes peines de prison, entre 9 et 13 ans pour 9 des 12 accusés. Des accusés condamnés à 100 ans de prison et 90 ans d’inéligibilité cumulés. Les indépendantistes sont jugés coupables de malversation et/ou sédition à l’encontre de l’État espagnol. La cause ? L’organisation de la votation qui s’est tenue en octobre 2017.

La plus lourde peine, 13 ans, est infligée à Oriol Junqueras, numéro 2 de Carlos Puigdemont. Ce dernier, exilé en Belgique depuis 2017, est sous le coup d’un mandat d’arrêt international réactivé par l’Espagne. Le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, la présidente du Conseil Départemental, Hermeline Malherbe et la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga réagissent. Relire l’article ->

Novembre / Mobilisation contre les féminicides – Les rues de Perpignan étaient à #Noustoutes

Femmes et hommes se sont mobilisés à Perpignan pour dire “Stop aux féminicides”. Après le grenelle des violences conjugales et avant les annonces gouvernementales, les associations réclament plus de moyens contre ce fléau. Formation des policiers, gendarmes ou juges, soutien aux associations, moyens de protection des victimes, les figures de proue du féminisme réclament un véritable “plan Marshall”. Pour les militantes, ce sont entre 500 millions et 1 milliard d’euros qui manquent pour faire enfin reculer les féminicides. Pour rappel, depuis le 1er janvier 2019, 137 femmes*** sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. Un chiffre en nette hausse par rapport à 2018. Relire l’article ->

Décembre / Manifestation du 5 décembre contre la réforme des retraites à Perpignan

Entre 10.000 et 15.000* selon les sources, les Catalans se sont fortement mobilisés contre le projet de réforme des retraites. À l’appel de l’ensemble des syndicats, les salariés du public ainsi que du privé étaient au rendez-vous de cette première journée de contestation. Pour l’ensemble des participants, la réforme en cours d’élaboration par le gouvernement est un recul social. (*12.560 selon notre propre logiciel de comptage.) Une réforme des retraites synonyme de convergence des luttes ? Relire l’article ->

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Illustrations décorations de Noël Perpignan
Article précédent

Les changements au 1er janvier 2020 pour les habitants des Pyrénées-Orientales

Record du monde de plongée souterraine - Crédit photo Xavier Méniscus
Article suivant

Record mondial de plongée souterraine dans les Pyrénées-Orientales - Un exploit technique et scientifique

consectetur risus. nec ultricies libero massa consequat. porta. venenatis at sed eleifend