Il jouait du piano debout…

…pour lui ça veut dire beaucoup ! Clément nous propose de découvrir son univers avec la sortie de son premier clip, Rainbow in the Dark, écrit comme un véritable court-métrage. Il nous dévoile un artiste bombardé d’émotions, travaillé par l’urgence de la vie ou sa place dans un système qui l’effraie et qu’il cherche à exorciser à travers sa musique.


Clément a choisi de mettre ses études entre parenthèses pendant un an pour investir toute son énergie dans sa passion depuis toujours, la musique.

« J’ai commencé à 8 ans par la guitare, puis j’ai troqué la gratte pour le saxo’ et finalement le synthétiseur sur lequel je compose aujourd’hui ».

Son parcours scolaire atypique a exacerbé son univers intérieur et son imaginaire, la majeure partie de sa scolarité s’étant faite par correspondance, « par choix familial » précise-t-il.

Le déclic arrive avec un mail d’une filiale de Warner Music qui repère ses reprises postées sur Youtube depuis 3 ans. Un incubateur de talents qui accompagne environ 500 artistes. « Grâce aux conseils des professionnels, j’ai choisi de faire un travail plus propre, plus recherché, de construire et d’affiner tout mon univers et pas seulement ma musique ».


Les attentats de Paris … un tournant dans son implication musicale
. « Quand j’ai vu l’horreur des attentats à Paris, je me suis mis au synthé et j’ai écrit Pray for Paris en 30 minutes. Au départ, c’était simplement pour exprimer mon désarrois, mon empathie pour ceux qui souffrent, qui sont marqués par l’horreur. Mon but était vraiment de partager mes émotions qui étaient et restent toujours très fortes. Des proches des victimes du Bataclan m’ont même envoyé des messages pour me remercier». Puis il y a eu l’engouement médiatique autour de la chanson, interview sur M6, passage dans de nombreux médias… La chanson a été vu plus de 180.000 fois sur Youtube.

Pray for Paris

Prochaine étape, les sélections de The Voice en juin, même s’il ne s’emballe pas ! « Il y a trop de risque d’aller dans ce genre d’émission et de trop espérer, si j’y vais la tête froide en m’amusant il y a des possibilités ! »

Désormais Clément a investi pour changer son univers, pour prendre en main son destin, pour devenir le musicien qu’il rêve d’être et non plus « seulement » Clément. Il veut « se cacher derrière sa créature ». Un peu comme Lady Gaga est devenu la créature de Stefani Germanotta. Il a choisi de s’entourer d’une véritable équipe qui l’aide notamment dans la scénarisation de son univers, Arnaud Lopez, étudiant en lettres de 18 ans et Olivier Boix, photographe, entre autres.

Les prochains rendez-vous 
Un mashup* de Bowie, dont il est un grand fan. Pour découvrir son univers in live rendez-vous le 29 et 30 juillet pour la 6ème édition de Fest in Pia. Festival rock de la la commune de Pia qui croie beaucoup en Clément et en son talent.

Alors installez vous confortablement et profitez du spectacle !

*Le Mashup est une chanson créée à partir d’une ou deux autres chansons pré-enregistrées, habituellement en superposant la partie vocale d’une chanson sur la partie instrumentale d’une autre.

8d164b9e379bc06be96809985e9403cd@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@