De la course du Canigou à la randonnée – l’Olympe catalan fait toujours rêver

Pour cette course mythique sur fond de montagne sacrée des Catalans, l’édition 2019 n’a pas manqué de rebondissements. Après les 34 kilomètres de course et les 2.200 mètres de dénivelés, qui font de cette course l’une plus redoutée du département, seulement 2 secondes séparaient le 1er et le 2ème sur le podium. Romain Maillard et Egeni Gil nous ont offert un mano à mano époustouflant sous une chaleur de plomb. Vue depuis un avion loué par Jimmy Phan, notre photographe et correspondant spécial en Conflent, l’une des plus anciennes courses de France n’en était pas moins haletante.

♦ De 18 à 1.000 participants sur la ligne de départ

C’est en 1905 qu’est né le championnat du Canigó. À l’époque ce genre de courses, mêlant montées infernales et descentes vertigineuses était peu répandue. Plus d’un siècle plus tard, ce type de challenge s’est développé comptant toujours plus d’adeptes du dépassement de soi.

Selon le site dédié au championnat du Canigou, ils n’étaient pas plus de 18 en 1905 à tenter l’aventure, lestés d’un sac de 8kg. Cette charge était le symbole rendant hommage aux porteurs de glaces du début du siècle dernier. Ces hommes, et parfois ces femmes admirables, descendaient sur leur dos depuis le glacier du Canigó des blocs de glace de plus de 80 kg. Blocs destinés à rafraîchir la riche clientèle thermale vernétoise. Encore cette année, 19 participants portaient leur tribut de 8kg, pour ne jamais oublier ceux qui, avant eux, avaient foulé ces chemins escarpés.

Le 4 août dernier plus d’un siècle plus tard, ils étaient plus de 1.000 à prendre le départ pour s’affronter dans le championnat du Canigou. “Des amoureux d’espaces naturels grandioses à perpétuer tous les ans cette tradition qui fait du Championnat du Canigó une des plus anciennes courses de France, course mère, authentique, fidèle à l’esprit qui présidait à la première édition”.

♦ Gravir le Canigou en “mode course” ou en randonnée 

Fouler la crête du Canigou est, pour chacun des habitants du Pays Catalan, un rêve inavoué. Dernièrement, c’est notre blog trotteuse préférée KikiMagTravel s’était également lancée dans l’aventure. Elle était parvenue au sommet, non pas en 3h07’24” comme le vainqueur du Championnat 2019, mais en 2 jours. Relire son épopée sur notre article dédié.

♦ L’ascension du Canigó, plusieurs options … selon KikiMagTravel

Il existe de nombreuses alternatives plus ou moins ardues pour gravir le sommet du mont Canigou. Ci-dessous une liste des différentes possibilités :

Pour rejoindre le Refuge des Cortalets:

Une fois au refuge des Cortalets, il faut compter environ 2 heures de marche supplémentaire pour accéder au pic. Le sentier qui relie les Cortalets au Canigou est le plus facile. Vous n’aurez pas le passage de la fameuse cheminée, pour ceux qui appréhendent ce moment.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Curabitur vulputate, et, luctus accumsan pulvinar