Israel Folau Dragons Catalans premier entraînement

Israel Folau, Test de l’appli des Dragons, USAP solidaire, Déesses Catalanes, Crunch des armées – “Débriefe moi le week-end Sports”

LECTURE

Cette semaine, Israel Folau, Steve McNamara et Bernard Guasch se sont exprimés pour la première fois sur le transfert du centre australien. Depuis quelques jours, les Dragons Catalans ont déployé leur nouvelle application pour smartphones. Une appli pour les supporters que nous avons téléchargée et passée au crible.

XIII toujours, avec une avalanche de bonnes nouvelles pour les Déesses Catalanes actuellement premières du classement Élite féminine. Elles pourront compter sur l’arrivée de joueuses de Castleford évoluant en Super League pour leurs prochains matchs. Notamment celui en ouverture de Dragons vs Rhinos contre les Toulousaines tenantes du titre.

Quant aux joueurs de l’USAP, “au vert” avant le nouveau bloc et leur déplacement à Grenoble. Ce qui ne les a pas empêchés de participer à une opération solidaire de dépollution à Canet. Les joueurs professionnels de rugby à XV et à XIII ont également passé du temps avec les jeunes des Pyrénées-Orientales. Et solidarité toujours, avec la rencontre France-Angleterre des armées sur la pelouse d’aimé Giral vendredi 14 février. Un évènement dont la recette sera intégralement reversée aux blessés de l’armée de terre.

♦ Dragons Catalans – Extinction de l’incendie Folau

Annonçant la signature du centre australien, le communiqué de presse de la semaine précédente a déclenché une tempête médiatique. Le 5 février, Israel Folau, Steve McNamara et Bernard Guasch se sont exprimés pour la première fois sur la chaîne YouTube des Dragons Catalans. Une réponse officielle pour tenter d’apaiser les esprits.

Avec le retour de Brayden Wiliame dans l’hémisphère sud, le club catalan se met à la recherche d’un centre courant décembre. Mais point de joueur idéal dans la hotte du Père Noël. En janvier, lorsque l’agent d’Israel Folau informe les Dragons de l’intention du joueur de revenir au XIII, le président Guasch est interpellé.

“Je me suis penché sur le cas Folau. Après maintes réunions et discussions, avec le coach, le manager, avec mon conseil d’administration, nous avons pris la décision de donner une seconde chance à ce grand joueur. Parce qu’il nous avait donné, lui et son agent, des garanties sur ce qui s’était passé ; et il voulait surtout se tourner vers l’avenir, redorer son image et sa personnalité, et revenir à ses premières amours, le rugby à XIII.

Le président Guasch confie avoir mesuré le risque.

Un risque que les Dragons Catalans ont jaugé dès l’annonce de la signature de Folau. “Parce qu’il y a eu un petit déchaînement des médias. Je peux le comprendre ; mais, en même temps, j’assume complètement ma décision. Bien que je ne partage pas toutes les idées qu’il pourrait avoir. Mais à un moment donné, je pense que c’est un jeune joueur plein de talent, à qui il faut redonner, je vous le redis, une seconde chance.”

Dans cet entretien, Israel Folau avoue avoir découvert un endroit magnifique pour jouer au rugby. “Mais de mon 1er jour ici, je retiens surtout le professionnalisme de tous. Je suis ici pour être compétitif, jouer bien au rugby et être constant dans mes performances pour l’équipe. […] S’entraîner avec les autres, échanger avec les entraîneurs, c’est ce qui m’a manqué ces derniers mois. C’est fantastique de revenir dans un environnement d’équipe à nouveau. De retrouver une routine d’entraînement avec les autres.”

Récupération, léger entraînement, natation, exercice d’activation, Steve McNamara veut s’assurer qu’Israel Folau ne reprenne pas trop fort et trop vite. Surtout après un long vol et une longue période sans s’entraîner.

♦ Dragons Catalans – Test de la nouvelle application officielle

Disponible dès le match contre les Giants sur Android, l’application officielle des Drac’s est désormais également disponible pour Apple. Alors gadget pour être dans l’air du temps ou réel outil numérique pour supporters ? Made in Perpignan a testé pour vous cette application et le verdict est sans appel … Ça match !

Car les fonctionnalités présentes dans cette application intègrent les dernières tendances pour un fan. À savoir la gamification de l’actualité et l’interactivité. Comprendre par là que ce n’est pas uniquement le club qui impose ses contenus aux supporters des Dracs. Mais bien les fans qui participent à la vie de l’application, évitant qu’elle ne devienne qu’une pâle copie du site. Un travers trop souvent présent sur le net.

Une fois inscrit(e) (via compte email, Google, Facebook), vous aurez accès aux fonctionnalités traditionnelles de toute bonne application de sport. Actualité des Dragons, dernières vidéos, réseaux sociaux, live des matchs, résultats et classement. L’avantage ? Plus besoin de basculer entre YouTube, Facebook, Twitter pour suivre les Dragons. En mode couteau suisse, l’application concentre tous les supports de communication du club.

Mais la plus grande innovation est la gamification sur fond d’interaction. Vous avez le bon pronostic du match ? Vous gagnez des points. Un partage d’une photo d’un match ? À nouveau des points engrangés. Rien que d’être présent au stade Gilbert Brutus pour une rencontre vous rapporte un bonus. Quiz, sondages, joueur du match, tous ces points vous font monter dans le classement des supporters. Et, du virtuel au réel, peuvent se transformer en récompenses allant jusqu’à des places VIP pour le match de votre choix.

♦ USAP solidaire – Opération dépollution après Gloria

Le passage de la tempête Gloria a laissé de nombreuses traces sur notre littoral. L’ensemble du club de l’USAP, des joueurs et joueuses aux salariés administratifs, a participé au nettoyage de la Plage de la Crouste. Une mobilisation dans le cadre d’un partenariat Citeco 66 et USAP Solidaire.

♦ Moments transgénérationnels entre sportifs et jeunes des Pyrénées-Orientales

Tout au long de la saison, les deux clubs d’élite du rugby des Pyrénées-Orientales participent à des Missions d’Intérêt Général, aussi appelées MIG. Dans le cadre des conventions signées avec le Conseil Départemental et celles avec la mairie de Perpignan, les joueurs de l’USAP et des Dragons Catalans reçoivent régulièrement les enfants des écoles, collèges et centres sociaux du département. Ils leur font découvrir la pratique du rugby et passer un moment convivial avec l’équipe.

Trente enfants des centres sociaux de Perpignan se sont ainsi retrouvés au Stade Aimé Giral, samedi 25 janvier. D’autres, le mercredi 29 janvier au centre d’entraînement de l’USAP, au Parc des Sports de Perpignan. Au programme de ces deux demi-journées : initiation au rugby, échanges avec les joueurs et moments de partage. Les enfants en ont également profité pour faire dédicacer des posters par les joueurs du club présents. Puis ils se sont retrouvés le samedi 8 février au Stade Aimé Giral pour mettre en pratique les ateliers rugby ; toujours autour des valeurs du sport.

Vendredi 7 février, l’école La Bressola de Saint-Estève était à Gilbert Brutus. Les 138 enfants de l’école catalane ont découvert l’histoire des Dragons Catalans racontée par Lluis Colet. À l’issue de l’entraînement, les joueurs ont offert un moment de partage aux élèves en signant des autographes. Après avoir déjeuné au Club Bodega, les enfants ont ensuite participé à des ateliers rugby, animés par des joueurs du club.

♦ Déesses Catalanes – En ouverture des Dragons avec des nouvelles recrues

Une grosse actualité ces derniers jours pour l’équipe féminine de Rugby à XIII, les Déesses Catalanes. Tout d’abord, les victoires qui s’accumulent dans cette seconde phase du championnat. Premières de l’élite féminine, les Déesses ont notamment réalisé l’exploit de battre les Toulousaines chez elles début janvier. Avant de dérouler à domicile contre Lescure puis à Lyon.

Puis cette semaine, 3 annonces coup sur coup. La première, celle du prêt de 4 joueuses des Tigresses de Castleford évoluant en Super League féminine. Des joueuses anglaises expérimentées qui auront beaucoup à transmettre aux jeunes catalanes. Un échange qualifié d’inédit et qui permettra également à quelques Déesses de s’envoler pour le Yorkshire cet été. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule… C’est à Brutus, en ouverture de Dragons-Leeds, que les Déesses défieront les multiples championnes en titre Toulouse Ovalie”.

Et dernière fierté pour le club, 5 joueuses sont actuellement en stage avec l’équipe de France. Une première pour Mélanie Bianchini et Victoria Bobo accompagnées par Élisa Akpa, Leila Bessahli et Fanny Ramos qui ont déjà l’expérience du maillot tricolore.

♦ Crunch militaire, Tournoi des VI nations U20 – Deux matchs inédits à Aimé Giral

⊕ Le crunch des militaires de l’armée de terre le 14 février

Le 14 février, jour de Saint Valentin, le stade Aimé Giral ouvrira ses portes pour un crunch militaire entre l’armée de terre française contre l’armée de terre anglaise. À 20h et au Tarif Unique de 2€ le jour du match au guichet. La recette sera intégralement reversée aux blessés de l’armée de terre.

⊕ France vs Irlande au Stade Aimé Giral en mars :

Pour le dernier match du Tournoi des VI nations, l’équipe de France des -20 ans recevra l’Irlande au Stade Aimé Giral !  Rendez-vous donné le vendredi 13 mars à 21h00 pour France vs Irlande au Stade Aimé Giral ! #FranceU20

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Illustrations revue de presse du dimanche
Article précédent

Revue de presse hebdomadaire du dimanche 9 février – Ils ont parlé des Pyrénées-Orientales

Illustrations Perpignan
Article suivant

Conférence Municipales 2020 - Les clés pour comprendre « Perpignan, une ville en analyses »

consectetur libero id, vulputate, facilisis ut ultricies mi, consequat. amet, Nullam