Pascal Obispo au Live au Campo – Un “Millésime” inoubliable

LECTURE

Il était celui qui devait clôturer l’édition 2019 du Live au Campo. À guichets fermés depuis plusieurs semaines, Pascal Obispo a suscité envie et curiosité. À tel point que, ce mercredi soir, la file d’attente s’étendait du Campo Santo jusqu’au nouvel office du Tourisme. Du jamais-vu, parole de festivalier ! Et le showman a conquis le cœur du public qui attendait avec impatience son retour en pays catalan depuis 15 ans. Une communion avec le public trait d’union avec les autres artistes qui se sont produits cette saison aux pieds de la Cathédrale Saint-Jean-Baptiste. De la tournée d’adieu de Joan Baez aux stars internationales Melody Gardot et UB 40, en passant par l’habitué des lieux Ibrahim Maalouf.
Photos et ambiance Jimmy Phan

♦ Obispo, le showman

Tout feu tout flamme, Pascal Obispo a pris le temps de souffler sur les braises. Une configuration intime des lieux qui a lui permis de saisir l’instant. Un moment privilégié pour échanger avec son public, et lui confier quelques anecdotes sur sa vie. Parfois avec humour quand il invite une prénommée Lucie (carte d’identité à l’appui) à le rejoindre sur scène pour son célèbre titre éponyme. L’occasion de quelques rires autour des seconds prénoms dont nos parents nous affublent.

Parfois avec tendresse quand il accueille sur les planches Christiane Lopez, une fan qui le suit régulièrement dans ses tournées. Une admiratrice qui se trouve être la mère de Kool Shen, autre artiste de charisme français et compère de Joey Starr au sein du Supreme NTM. Christiane a rencontré Pascal Obispo au détour d’un couloir d’Epic Records, l’illustre maison de disques.

Côté répertoire, le chanteur a interprété la plupart des titres qui ont fait son succès. Tels “Tombé pour elle” ou “Millésime“. Magie de la scène, il a également repris le standard “Shout” de la formation Tears for Fears. Avant de rendre hommage au “plus grand chanteur français” et de hurler “Allumer le feu” qu’il avait composé pour Johnny Hallyday et son album “Ce que je sais” en 1998.

♦ Allumer le feu

Je suis tombé pour elle
Je n’ai d’yeux que pour elle
Ma maison, ma tour Eiffel
Quand mes amours prennent l’eau
L’île aux oiseaux
Tu es mon millésime
Ma plus belle année
Pour ce bonheur en prime
Que tu m’as donné
L’important c’est d’aimer, pour tout donner
L’important c’est d’y croire sans s’en apercevoir
C’est peut-être
Une goutte dans la mer
C’est peut-être
Une goutte d’eau dans le désert
Oui mais c’est sa raison d’être
Il suffira d’une étincelle
oh oui d’un rien, oh oui d’un geste
Il suffira d’une étincelle,
Et d’un mot d’amour

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Article précédent

Pour son édition 2019, le Festival 20/20 décroche la mention "très bien" à Torreilles

Article suivant

Chômage 2ème trimestre 2019 - Le nombre de chômeurs reste stable en Pays Catalan

pulvinar consequat. Praesent et, elit. velit,