Cult’hebdo 28 juillet | L’actualité culturelle des Pyrénées-Orientales

Cuarteto Tafi © Alexandre Ollier

♦ Musique du monde – Cuarteto Tafi en concert le 1er août à Saint-Cyprien

Photo de Une Cuarteto Tafi © Alexandre Ollier. Entre voix aux accents argentins et instruments aux influences diverses, le Cuarteto Tafi, groupe régional, a su faire bouger les lignes, bousculant les figures du genre pour faire de sa world une musique monde, un espace où tradition et contemporanéité se mêlent à la perfection pour nous offrir une fabuleuse rencontre entre salsa, flamenco, rebetiko, milonga, chacarera et sonorités électroniques.

Avec leur quatrième album “Amanecer” sorti au printemps 2021, Cuarteto Tafi décloisonne encore un peu plus son style musical, s’affranchissant de ses propres limites pour proposer une fusion originale entre ses influences latino-américaines et des arrangements aux sonorités modernes, livrant ses titres comme autant d’hymnes à la vie, à la joie mais aussi, parfois, à la révolte et à la colère.

Cuarteto Tafi sera en concert gratuit le 1er août prochain à 18h aux Jardins des Plantes des Capellans à St Cyprien.

♦ L’exil en héritage : l’exposition Bartoli à Valcebollère

Des dessins de l’artiste et combattant antifranquiste Josep Bartoli réalisés lors de son passage dans les camps d’internement français, ainsi que des photographies de son neveu, Georges Bartoli. Exposition du 17 juillet au 31 octobre 2021 organisée par l’Association Culturelle de Valcebollère en partenariat avec le Mémorial du Camp de Rivesaltes.

“Une page d’Histoire, une capture d’images. Regards croisés, passés, présents. Le même sang, deux voix, deux noms. La Retirada en héritage. Parce que leurs pas résonnent encore dans le silence glacé sur les chemins de Valcebollère, gravés dans la terre, inscrits dans la Mémoire.”

À noter : du 23 septembre 2021 au 19 septembre 2022, le Mémorial du Camp de Rivesaltes présentera une exposition exceptionnelle consacrée à l’œuvre de Josep Bartolí. À travers une sélection de plus de 150 œuvres, issues de la donation au Mémorial du Camp de Rivesaltes, des Archives municipales de Barcelone, du Centre culturel de Terrassa et de collections privées, « Josep Bartolí. Les sombres couleurs de l’exil » mettra en perspective certaines réalisations majeures de Bartolí marquées par l’exil, ses engagements et ses combats.

♦ Début de tournage sur les ports catalans pour GrainDeSelTv.com

“Grain de Sel TV” est un projet de média indépendant porté par un collectif de citoyens issus des métiers de la mer, du spectacle, de l’audiovisuel et de la diffusion internet. “Nous nous intéresserons à la question de la préservation du patrimoine naturel et culturel de la Méditerranée et de son littoral.” Concrètement ? Un plateau TV itinérant en voiliers sur la côte d’Occitanie. Chaque plateau se penchera sur une thématique particulière telle que la création du bassin méditerrannéen, la dynamique des sédiments, l’érosion du littoral, les réserves, les récifs, l’archéo sous marine, les arts et la culture méditerranéenne.

Photos © Grain de Sel TV (communiqué de presse)

“La phase 1 de tournage de notre projet Grain de sel TV vient de se terminer. Et cette édition 1 fut un succès ! Ce fut  à la fois une semaine d’activité sérieuse et intense et une semaine toute pleine de la joie de voir enfin se concrétiser nos idées, de voir prendre forme un joli mini plateau TV chaleureux et convivial.”

Trois émissions ont été tournées dans les ports de Saint-Cyprien et Argelès-sur-Mer. Cinq autres seront tournées du 28 juillet au 2 août ; une nouvelle aventure qui mènera l’équipage vers Gruissan, Marseillan et Leucate.

Emission 1 : Création du bassin méditérranéen et enjeux : Chloe Morin : Animatrice Maison de l’eau de la Méditerranée. Pascal Conan : Scientifique du Laboratoire Arago. Hélène Lompech : SOS Méditerranée.
Emission 2 : Pollution plastique : Philippe Kerhervé : CREFREM / CNRS. Leïla Meistertzheim : Plastic@sea.
Emission 3 : Une côte vivante dynamique des sédiments : Nicolas Robin : CREM / CNRS. Provence Lanzelotti : Obscat Observatoire de la côte sableuse catalane. Gregory Agin : Parc marin du golfe du Lion.

♦ Visa – Ana Maria Arevalo Gosen, lauréate 2021 du prix Camille Lepage

L’Association Camille Lepage – On est ensemble a été créée le 20 septembre 2014 ; quelques mois après la mort de la photojournaliste en Centrafrique. Cette association a pour but de promouvoir la mémoire, l’engagement et le travail de Camille.

Pour la cinquième année consécutive, la SAIF, Société des auteurs des arts visuels et de l’image fixe, s’engage pour financer le prix à hauteur de 8 000 euros afin d’encourager le travail d’un photojournaliste engagé au long cours. La lauréate de cette édition est Ana Maria Arevalo Gosen pour poursuivre son reportage sur les conditions de détention des femmes en Amérique latine. Ce prix sera remis lors de la soirée de projection du jeudi 2 septembre 2021 au Campo Santo.

29/08/2020, Perpignan, France, Illustration 32e VISA pour l'image festival photojournalisme © Arnaud Le Vu / MiP

♦ Courts Circuit 66, le festival qui arpente les Pyrénées-Orientales

Courts Circuit 66 propose un florilège de courts métrages français et étrangers de haute volée mélangeant les genres, les langues, les thématiques ; tantôt dramatique, tantôt humoristique. Cet été, une trentaine de films se déploieront sur 28 dates : séances en compétition, séances thématiques, des séances cartes blanches (Institut Jean Vigo et Occitanie Films) ; ainsi que des évènements, des rencontres et des tables rondes. 

Pour son édition 2021 (17 août au 24 septembre), Courts Circuit 66 invitera un certain nombre de professionnels dont des cinéastes, des techniciens, les membres du jury et la marraine du festival, Marie-Christine Barrault. Le public et les professionnels seront également conviés à l’ouverture du festival à la galerie ART SANT ROCH (la maison du festival) à Céret ; ainsi qu’à la clôture au Palais des Rois de Majorque pour la remise des différents prix. 

“Le festival cherche à démocratiser la culture du court-métrage pour la rendre accessible à tous. Bien que l’objet premier soit fédéré par le court-métrage, une multitude d’évènements invitant à l’échange et à la réflexion viendront agrémenter les différentes projections. Vous êtes donc bienvenus aux séances de diffusion mais aussi aux expositions, tables rondes, débats et interventions professionnelles qui accompagneront les séances de projection.”

♦ 26e édition du Festival “les Internationales de la Guitare – Sud de France”

Inscrit dans l’actualité culturelle, les Internationales de la Guitare se tiendront du 11 septembre au 9 octobre 2021. Le festival affirmera son ancrage sur le territoire et s’affichera dans 14 communes de la Région Occitanie dont Rivesaltes le 24 septembre.

La programmation 2021sera ponctuée de temps forts et de rendez-vous, notamment avec des hommages à Georges Brassens et à Manitas de Plata à l’occasion du centenaire de leur naissance. “L’affiche du festival, réalisée par Olivier Bonhomme, est un clin d’oeil à l’engagement des Internationales de la Guitare – Sud de France durant cette crise sanitaire qui affaiblit particulièrement les acteurs de la Culture de France. Aux couleurs de cette 26e édition, « Saint » Georges Brassens est à l’honneur, terrassant une nouvelle chimère.” Programmation complète et billetterie : www.les-ig.com.

♦ Exposition éphémère de Steve Golliot-Villers le 29 juillet

Et pourquoi pas profiter de la soirée du 29 juillet pour (re) découvrir quelques « lignes rouges » de Steve Golliot-Villers ; “ancien des Beaux-Arts d’aqui, dessinateur tous supports, souvent inspiré par les productions musicales de ces quarante dernières années.” Rendez-vous est donné au TET à Perpignan dès 18h.

Par ailleurs, ce samedi, Steve Golliot-Villers pilotera un atelier à Thuir à 16h ; pour échanger autour des travaux de chacun, dégager des axes d’évolution ou de continuation. Un œil extérieur est toujours le bienvenu..

♦ Musique classique – Quatuor Euterpe en concert gratuit à Toulouges

“Alliant leur naturel, leur sensibilité et leur énergie, ces 4 musiciennes originaires du sud de la France, passionnées de musique de chambre – en particulier de quatuor à cordes – sont réunies par leur goût et leur attrait pour des styles musicaux très éclectiques, allant de la musique classique à la musique contemporaine.”

Vendredi 30 juillet à partir de 21h30 – Parc de Clairfont à Toulouges. Le concert est offert par la municipalité et l’entrée est libre. L’organisation permettra l’application des consignes sanitaires. Plus d’infos : OMJC 04 68 55 55 89.

Photo © Communiqué de presse de la ville de Toulouges

// Plus d’articles culturels sur les Pyrénées-Orientales :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances