USAP vs LOU – Un vestiaire amer mais loin d’être abattu après la défaite contre Lyon

Pour la 3èmejournée de Top 14, L’USAP affrontait le LOU (Lyon Olympique Universitaire). Les rugbymen catalans s’inclinent 22 à 16. Malgré une victoire qui semblait à portée de crampons, les hommes de Lanta (entraineur général) concèdent leur 3ème défaite en trois matches. Un début de saison pour les nouveaux promus en Top14, plus que difficile malgré un match engagé où les catalans ont même mené au score en seconde période. Cruelle désillusion à l’image des sept dernières minutes passées à ferrailler face aux poteaux de la défense lyonnaise. Des lyonnais qui ont su mettre à profit les fautes des sang et or, marquant ainsi 15 points au pied sur pénalités. Tom Ecochard et ses équipiers se déplaceront à La Rochelle pour leur prochain rendez-vous dimanche 16 septembre à 12h30.

♦ Billet d’humeur de “Jojo” le philanthrope rugbalistique

Il m’a fallu attendre ce dimanche matin pour rédiger ce billet tant hier soir il m’était difficile de trouver les mots justes pour décrire la prestation de mon équipe l’USAP. Au réveil, la tristesse ne m’a pas quitté, car l’équipe a tout donné pour la victoire mais l’issue est à nouveau une défaite. Ils ont réalisé le match qu’il fallait mais sont tombés face à une équipe bien en place. Des sang et or, loin d’être ridicules aux vues de l’adversaire et ses nombreux internationaux.

Notre mal depuis le début de la saison est cette incapacité à concrétiser les occasions. Malgré tout, j’y crois toujours, je suis persuadé que la réussite est proche.

Encore un mot d’encouragement pour mes guerriers : Je vous dis Bravo et merci de ne rien lâcher, il ne vous manque qu’une victoire pour lancer la machine.

♦ Depuis le banc de touche

Christian Lanta est certes déçu par le nombre d’occasions non transformées et « le manque terrible d’efficacité ». Expliquant la défaite par « des reflexes de proD2 » et un « manque de pragmatisme ».

L’entraineur général déclarait avec force ne plus vouloir être arbitré comme un promu, mais comme une équipe de Top 14. : « J’en ai marre que les décisions tournent toujours un peu du même côté, je demande à ce que l’on soit respecté. Je tiens à ce que l’on soit arbitré comme toute équipe du top 14 ! ».

Malgré tout, il n’y a selon lui « aucune urgence », allant jusqu’à déclarer « peut-être que sur ce bloc de 7 matches, on en gagnera aucun ! ».

♦ Depuis la pelouse

Des joueurs qui ont unanimement loué le soutien inconditionnel du public qui les a portés durant tout le match et particulièrement les 7 dernières minutes.

L’ailier Mathieu Acebes, relativisait néanmoins la défaite : « Contrairement au match face au Stade Français, là je n’ai pas honte. Aujourd’hui, ce top 14 est un peu fou. Tout le monde peut aller gagner chez tout le monde ». Concluant par une note d’espoir : « Si on est comme ça chaque week-end, ça passera »

L’auteur de l’unique essai de l’USAP, Jean Bernard Pujol confiait aux micros:  « Sur l’engagement et la mêlée on s’est rassuré. Par rapport au 1ermatch, c’est le jour et la nuit. En Top14, il en faut un peu plus pour gagner le match. On est en progrès, mais comptablement c’est un peu compliqué et c’est frustrant ».

 

♦ L’avant match – L’USAP aura-t-elle une faim de L.O.U. ?

Voilà que se profile la 3ème journée de Top 14, bilan déjà deux défaites pour l’USAP. Samedi à 19h, les catalans reçoivent le L.O.U. (Lyon Olympique Universitaire), équipe demi-finaliste du dernier championnat. L’USAP ouvrira-t-elle son compteur de victoires ? Cet article sera mis à jour à l’issue de la rencontre entre l’USAP et L.O.U.

♦ Le retour de Lucas Bachelier après un an et demi de convalescence

Le 3ème ligne de 22 ans est de retour dans la compétition après une rupture des ligaments croisés en janvier 2017. Très sollicité par les journalistes, il a déclaré “être content de rejouer au rugby”. Il confiait après l’entraînement de ce mercredi : “Le but pour moi est désormais d’enchainer un peu plus les matches”. Alors que rappelle-t-il il n’avait joué jusque là que les matchs amicaux avec un enjeu limité.

Revenant sur le match contre Agen, où l’USAP s’est inclinée 25 à 23, Lucas se félicitait de l’ouverture du compteur par son équipe. En effet, l’USAP s’est vue attribuer, grâce à son bon travail collectif, un point de bonus défensif.

Perry Freshwater (entraineur des avants) revenait également sur cette défaite sur le fil : “le contenu du match est positif mais nous avons pas mal de regrets”.

♦ Retrouver le goût du combat

L’entraineur, ancien joueur du XV anglais, est bien conscient que le Top 14 “ça va plus vite et ça tape plus fort”, insistant sur le mental de l’état d’esprit et le mental des joueurs : “C’est ce que l’on voulait, on a de bons joueurs, il faut que l’on s’adapte ! Nous avons un très bon groupe et quand c’est dur, tout le monde doit se serrer et travailler plus fort, y compris le staff. Chaque week-end on veut gagner, il faut que l’on soit présent en conquête”.

♦ Match contre LOU : Tout sur la fraîcheur

Perry Freshwater, rappelait la spécificité du calendrier et la difficulté supplémentaire dans le match contre les lyonnais. Les joueurs du Lyon Olympique Universitaire auront une journée de plus pour se remettre de leur match précédent, un atout primordial à l’heure d’aborder ce 3ème match du championnat. Mais insiste le coach “tous les matchs sont spéciaux pour nous.  Cette semaine nous devons mettre l’accent sur la fraîcheur, il faut que l’on retrouve le combat et l’efficacité”. Il conclut avec vigueur son propos “Ça va être très dur, mais le but est de gagner à Aimé Giral et ailleurs !”

♦ Notre 15 de départ face à LOU

  • Pilier : Muller, Forletta
  • Talonneur : Carbou
  • 2ème ligne : Labouteley, Botha
  • 3ème ligne : Lemalu, Brazo, Bachelier
  • Demi de mêlée : Ecochard
  • Demi d’ouverture : Jackson
  • Centres : Piukala, Taumoepeau
  • Ailiers : Acebes, Pujol
  • Arrière : Selponi
libero Nullam quis felis Donec dolor efficitur. Curabitur Phasellus justo